Veille permanente contre l'homophobie

Au travail j'ai une collègue qui me demande subitement "Qui est cette femme avec qui tu as déjeuné hier ?"

Je répond par son prénom, c'est une amie, small talk banal à son sujet.

Ma collègue insiste "je l'ai déjà vu quelque part". "Au sport ? elle est très sportive." "non" "en formation ? " "non on a pas le même métier".

Et soudain un truc me tape le crane : mon amie est lesbienne, comme ma collègue. Or, mon amie est très engagée dans la communauté LGBT, et surtout elle se remet d'une rupture en sortant à fond dans des bars lesbiens.

Et donc, moi, bêtement hétéro, je finis par sortir génée "Elle va peut être dans des bars ou tu vas plus que moi ?".

Et ma collègue est assez scandalisée par ce que je viens de sortir tandis que je me rends compte de suite de ma connerie. Je m'excuse en face platement dès qu'on est seule face à face : "C'était naze, je m'excuse, c'est un cliché le "bar lesbien", vraiment naze je suis désolé".

Et là je serais curieuse d'avoir le retour de Madz lesbienne et je sais qu'ici on ne me fera pas de cadeau donc autant en profiter :

Suite à ces excuses elle me dit chaleureusement qu'il lui en faut "plus que ça pour la gêner, qu'il n'y a pas de soucis" et on passe à autre chose. Ça me travaille donc le soir je présente mes excuses à nouveau sur Whatsapp et elle me fait "ah mais vraiment tkt pas de soucis !" et là encore on passe à autre chose, on est plutôt bonnes amies en général.

Avant de partir le lendemain elle me retacle cependant avec ça pour me dire que je suis un peu comme un oncle raciste, et elle a raison : cette réplique était naze de ma part, c'est tout. Voyant ma gène elle sourit, rigole, mais enfonce le clou plusieurs fois, et je me mortifie parce qu'être homophobe, c'est honteux comme attitude, et je l'ai été.

Sauf que depuis deux trucs se bataillent dans ma tête et j'arriiiive paaas à savoir quoi en penser donc j'aurais besoin d’altérite :

-Une petite voix arrête pas de me murmurer que si j'ai fais cette réflexion bah.... C'est parce que mon amie passe ses soirées effectivement dans des bars communautaires et des associations, du coup, c'était si mal que ça de penser à cette option ? J'aimerais poser cette question à ma collègue mais quand nous avons eu le dialogue suivant :
"Elle : Tu le diras à ta pote sportive tiens ta réaction
Moi : Baaaaah, elle sort tout les soirs en bar gay et l'assume c'est un sujet banal entre nous, par contre j'aurais jamais du croire que toi aussi désolé encore"

Baaaah elle n'a pas relevé, est-ce que je suis juste une hétéro coupable qui se cherche des excuses ?

-Je suis moi-même sortie avec une femme à 19 ans, c'est du même niveau que "j'ai eu un ami noir" comme excuse de merde on est raccord là dessus j'imagine ? La sexualité des autres m’indiffère grandement et plus il y a de love plus je kiffe, pourquoi malgré tout j'ai eu une réflexion naze et comment l'éviter à l'avenir ?

-Elle a bien vu et j'ai exprimé plusieurs fois mes excuses et mon malaise, mais depuis cette collègue semble jouer avec mon malaise et je ne peux pas m'empêcher de penser que ce n'est pas très cool à partir du moment où la personne s'est excusé platement, de remuer le couteau dans la plaie, là encore, pensée d'hétéro qui se cherche des excuses ?

J'aiiimeraiiis être une personne bien, mais c'est pas à moi d'en décider, sauf que les relations de travail c'est pas neutre, que ma bonne/mauvaise foi me joue des tours et franchement j'arrive plus à faire le tri.... Du coup j'ai pensé à vous, non pas pour me déculpabiliser (ce que je fais à peu près autant que je me torture avec ça) mais pour voir si je peux pas en tirer un truc plus cool de cette situation que mes tortures narcissiques.
 
@Mircea Austen : Tu ne précises pas qui il y avait autour lorsque ce que vous avez eu cette conversation, mais à part si tu l'as outée devant des collègues je ne vois pas vraiment ce qu'elle te reproche.
Perso quand je suis pas sûre d'où j'ai déjà vu quelqu'un et que je pense que ça pourrait être gênant par rapport aux gens autour je n'insiste pas comme elle l'a fait.
En plus tu t'es excusée et je ne trouve pas ça cool de sa part de te dire "ok, t'inquiètes" quand tu lui présentes tes excuses puis de t'attaquer avec ça dès qu'elle en a l'occasion.
 
@Mircea Austen : Tu ne précises pas qui il y avait autour lorsque ce que vous avez eu cette conversation, mais à part si tu l'as outée devant des collègues je ne vois pas vraiment ce qu'elle te reproche.
Perso quand je suis pas sûre d'où j'ai déjà vu quelqu'un et que je pense que ça pourrait être gênant par rapport aux gens autour je n'insiste pas comme elle l'a fait.
En plus tu t'es excusée et je ne trouve pas ça cool de sa part de te dire "ok, t'inquiètes" quand tu lui présentes tes excuses puis de t'attaquer avec ça dès qu'elle en a l'occasion.
Il y avait effectivement des collègues, enfin une collègue, mais qui sait qu'elle est lesbienne.

Je pense qu'effectivement ça a pu l'outrer, en fait je ne me rends pas compte du degré d'insécurité ressenti par une femme lesbienne dans mon environnement de travail......... elle parle librement dans mon équipe de sa vie sentimentale mais en dehors de ça aucune idée, et tu as raison c'est sans doute la peur que ma réflexion s'entende dans le couloir qu'on traversait qui l'a marqué.........

LES RELATIONS HUMAINES CER COMPLIQUAY
 
@Mircea Austen : je trouve pas ta remarque homophobe.
si t'es déjà sortie avec une meuf, pourquoi tu te dis hétéro ? (vraie question de bisexuelle :cretin:)
Merci à toute pour vos réponses ! Je vais m'attarder pour tenter de répondre précisément à ta question.

J'ai eu une aventure adulescente avec une jeune femme étudiante étrangère en cours avec moi à la FAC. Ce n'était pas caché, ce n'était pas non plus une relation "sérieuse" au sens où j'en ai eu par la suite avec des partenaires masculins : ni elle ni moi n'imaginions plus que cette affection particulière, pas de présentation aux parents, pas d'envie d'avenir autre que les soirées qu'on finissait d'ailleurs souvent ivre. Et on allait voir des hommes à côté. Parfois les mêmes d'ailleurs, j'ai eu un début de vingtaine assez wild.

Je ne me définis cependant pas comme bisexuelle pour deux raisons principales :

- Je n'ai jamais eu à vivre la part d'épreuve que constitue une sexualité en dehors de la norme acceptée. Je n'ai jamais eu peur de faire mon coming out, ou à souffrir de ne pas pouvoir imaginer épouser la personne que j'aime. Me définir comme bisexuelle pour moi serait traiter à la légère le parcours d'homme/femme ayant eu plus qu'une aventure étudiante un vrai... impact ? de leur coup de coeur dans leur quotidien.

-J'ai toujours autant fantasmé sur les femmes que les hommes, le fait est que mes appétits pour le monde réel sont sévèrement plus glouton pour les hommes. D'ailleurs dans mon message je me décris comme "hétéro" car c'est l'image que je renvoie très fortement, le courant passe très bien avec les hommes spontanément car j'ai cette "expérience" là de comment me comporter avec un homme et j'accepte cette image là et ses conséquences dans ma situation génante du moment. Mais les termes existants hétéro, bi, homo, pan etc... ne m'ont jamais satisfait. Je suis intimement, c'est de l'ordre de la conviction personnelle, persuadée, qu'on se doit à soi-même de tenter d'être qui on est avec le plus d'honnêteté possible envers soi-même. Je suis "Mircea Austen", ce qui est déjà assez compliqué comme ça.... sauf que....

-Cf point précédent, la création d'étiquette qui rassure, créé un sens de la communauté face à un entourage peu acceptant, et qui permet de mettre des mots sur son militantisme, je ne connais pas. Je n'ai jamais eu à me "défendre" ou a me sentir seule à cause de qui j'aime. Me définir comme "bisexuelle" ne me ressemblerait pas, alors que c'est une étiquette qui a une jolie raison d'être quand elle permet à des personnes d'être plus heureuse. Je n'ai pas envie de travestir ma conviction profonde (osef de qui j'aime je suis mircea et on fait avec l'envie du moment) mais je n'ai pas envie non plus de remettre en question les codes du militantisme LGBT qui ont leur raison d'être. J'ai en revanche quitté le culte catholique traditionnel (messe notamment) suite au débat du mariage pour tous, mon engagement à moi on va dire.

Du coup la conséquence c'est que j'ai du mal à imaginer les pudeurs propres à des personnes ayant fait un chemin différent de vie, alors que bah, l'amour c'est cool, j'adore les potins amoureux et les récits d'histoire d'amour en général, du coup j'oublie vite que bah, c'est pas facile pour tout le monde de raconter les siennes encore aujourd'hui......

Je ne sais pas si je suis claire, en tout cas j'espère être bienveillante ^^"
 
  • Big up !
Reactions : Mymy and Azurhibis
@MirceaAusten : ok, merci pour ta réponse :) c est vrai que se définir bi ou pan ou non c'est très personnel, et qu'on peut préférer les hommes aux femmes (ou l'inverse) sans être strictement hétéro ou homo.
 
  • Big up !
Reactions : Multicolorielle

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes