Veille permanente grossophobie

@Dame Andine cogite Ah merde la mauvaise expérience...!
Alors si tu peux marrainer, ce serait avec plaisir! :happy:

@Orfath J'ai tendance à me dire que "vouloir être belle" ne doit pas devenir une injonction, et surtout pour qui? pour quoi? Parfois j'ai envie de passer des heures à me faire jolie, je suis trop heureuse d'avoir une tenue que j'adore ou mes cheveux comme ils ne sont jamais. Et parfois j'ai vraiment pas le gout, la plupart du temps d'ailleurs, et ca devrait être tant pis, ca ne devrait rien changer à notre quotidien, à notre façon d'aborder la journée ou les gens autour de nous, même sans maquillage, même dans une tenue des plus banales, ca devrait pouvoir ne pas compter.
Parfois aussi je regarde mon armoire durant 30min avec un sentiment de presque désespoir, parce que je ne vais pas réussir à "arranger les choses", parce que je me sens laide et que rien n'arrive à dépasser ca. Et dans ces moments-là c'est dur d'être coincée dans mon idée que l'apparence compte autant, peut-être pour moi plus que pour le regard des autres d'ailleurs. Que j'aimerais que l'apparence/la beauté me foute la paix juste pour aujourd'hui.

Pour les critères de beauté, assurément on a besoin qu'ils bougent. D'ailleurs je ne pense pas que notre cerveau aime uniquement la beauté des magazines, c'est plutôt ce que les magazines/pubs essaient de nous faire croire.
Dans le podcast Miroir miroir sur la beauté, elle explique que notre cerveau voit mille fois par jour des images de canons de beauté dans la norme qu'il intériorise, et qu'on ne peut pas effacer ca. Mais par contre on peut le contrebalancer en étant exposée à d'autres corps et d'autres critères de beauté, on peut suivre d'autres personnes sur les réseaux sociaux, on peut attendre que plus de diversité apparaisse dans les pubs, sur les podium et sur nos écrans. On peut trouver des gens gros beaux (et des gens gros laids), mais on n'est pas habitués à les voir, les regarder, et encore moins les trouver beaux... Ca demande de passer le choc du différent avant même de se demander s'ils sont beaux ou non.



Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
@Acathe par rapport à ton spoiler, j'ai vraiment l'impression qu'à cet âge là ce n'est pas tant dû à des critères de beauté, qu'à un cause manque terrible de représentation...
Le fait est que les gentes vraiment obèses sont une minorité dans la population, et qu'en plus de ça vu la grossophobie ambiante c'est pas demain la veille qu'on verra une personne ""très grosse"" sur des pubs ou autre (on commence à voir un peu plus de mannequins ""plus size"" mais dans la majorité des cas elles ne dépassent pas le 46, et sont encore dans l'idéal d'une silhouette en sablier avec une taille marqué et grosse poitrine/grosses fesses)
Du coup, plutôt que du dégoût sur la prétendue absence de beauté des gentes gros.ses, on a plutôt affaire à un rejet de ce qui ne [nous] (je me met à la place d'une personne dans la moyenne) ressemble pas, ce qui est littéralement hors norme, qu'on est pas habitué.e.s à croiser, et qui choque le regard par son "étrangeté", c'est une forme de xénophobie je dirais. Exemple con, y'a pas longtemps j'ai passé 3h à scroller à l'infini sur site de vêtements "plus size" (don't judge :ninja:), et quand je suis revenue sur la page d'accueil avec des mannequins classiques j'ai eu un mouvement de recul, je les ai trouvé méga maigres sur le coup alors que en vrai non... Ou truc dont je ne suis pas fière, récemment j'ai croisé une dame qui avait un moignon au niveau du coude, ça m'a un peu fait bugguer, j'avais du mal à agir normalement (regarder son bras/ne pas regarder son bras), alors que j'imagine que pour sa famille qui est habituée c'est 100% normal...

Bref, même pour des adultes, au delà de la grossophobie de base, y'a vraiment ce rejet de ce qui nous ressemble pas, genre trouver le visage d'une personne gros.se moche parce que t'es pas habitué.e à voir de la graisse à cet endroit, trouver un corps laid car pas l'habitude de voir des bourrelets, etc. Si les médias représentaient des corps très différents (de très maigres à très gros, avec de la graisse situés à des endroits variables, des gentes valides ou pas, etc), notre combat contre la grossophobie serait teeeeellement plus simple car on finirait par faire partie du paysage, ce serait déjà un grand pas en avant...
 
@Malinauka Je pense que tu as raison effectivement, il y a tellement peu de diversité dans toutes les images qui passent autour de nous...
C'est étrange car j'ai senti son regard s'appuyer sur cette dame, et je m'attendais à une interrogation, qu'elle soit peut-être surprise ou qu'elle trouve étrange, je sais pas. Mais le fait qu'elle nomme tout de suite qu'elle ne trouvait pas ca beau, ca m'a vraiment attristée en fait. Ca m'a déjà semblé hyper orienté et enregistré dans sa tête comme tel, et peut-être dans un discours grossophobe déjà entendu auparavant (Ses parents ne sont pas en reste à ce niveau-là malheureusement).
 
Vos posts récents me rappellent l'autre versant de la grossophobie médicale, l'apologie de la maigreur par les médecins :
(Dites moi si ça n'a pas sa place ici je supprimerais)
Il y a quelques années, j'ai perdu beaucoup de poids très rapidement alors que j'étais de base à un poids de forme (62kg pour 1m68 ), je m'en suis inquiétée auprès de mon médecin traitant qui m'a répondu que ça m'allait mieux comme ça :oo: et que je pouvais encore perdre 1 kg. :oo::oo:
J'ai continué à perdre du poids et aucun des médecins que j'ai consulté n'y a vu un problème. J'ai atteint 49kg pour 1m68, j'allais mal, j'étais faible, j'ai dû acheter un surconfort de matelas pour dormir parce que les os de mes hanches étaient tellement proéminents que ça me faisait mal d'être allongée sur le côté.
Aucune remarque d'aucun médecin. Pendant ce temps, lors des visites médicales, mes amies à un poids de forme recevaient des conseils de nutrition pour contrôler leur poids. :mur:

Aujourd'hui ça va bien, j'ai repris tout mon poids perdu mais ça m'a vraiment secoué que pendant toutes ces années où ça n'allait pas on considère que j'étais "mieux" parce que plus maigre.
 
@Mels : Ma plus grosse perte de poids c'était à cause d'une dépression justement. C'était génial tous ces gens qui me trouvaient tellement plus belle, qui me disaient que j'avais de la chance alors qu'en fait j'étais en train de crever de dénutrition parce que ma dépression venait avec une anorexie sévére. Vraiment c'est merveilleux de peser 35kg et de tomber tout le temps parce que ton corps ne te porte plus, de vomir dès que tu avales un truc solide (je pouvais boire et je pense que le coca m'a sauvé la vie en fait) parce que ton corps le rejette. J'ai perdu 17kg en 2 mois (je pesais 52 kg à la base donc pas lourd) et ça ne choquait personne. Par contre quand je m'en suis sortie, que j'ai mangé et donc pris 30 kg très rapidement, oulala fallait que je fasse attention, faudrait pas que je prenne plus. Maintenant j'en pèse 90 et je les emmerde. Je suis en bien meilleure santé qu'à l'époque.
 
@Mels @MaryJAnna @Meyko
Pour moi ça rejoint aussi les idées de mérite et démérite qu'on associe à la perte et prise de poids.
Précisément j'ai encore eu une bonne illustration de "je maîtrise pas" dans un sens ou l'autre.
2018, plusieurs épisodes de grossophobie (en particulier médicale) que j'ai mal vécus, j'ai pris une quinzaine de kg.
Fin août 2018 je prends la mesure de ces vécus. Je me fais une autohypnose là-dessus...
La quinzaine de kg est repartie.
Y a probablement aussi des facteurs physio (je respirais très peu à cause d'un nez mal fichu à l'intérieur / j'ai été opérée, respirer c'est cool :top:) mais je suis convaincue que la principale raison est émotionnelle.

J'ai clairement décidé de ne pas me flageller de mal vivre un truc ou me glorifier d'être mieux émotionnellement. Les deux vont de pair... S'il y a mérite il y a démérite.

D'ailleurs y a quelques jours j'écoutais un podcast qui faisait écho à ce choix.
C'est rayon spirituel - pas cliché non plus - si vous êtes hermétiques ça risque de pas vous brancher;).
Il y a une réflexion sur "qui veut peut" etc. et elle prend justement l'exemple de la nourriture et la prise de poids.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes