Vous voulez vous épiler les sourcils ou la moustache ? Essayez de rester loin du rasoir pour voir

30 Octobre 2013
315
1 939
2 294
Moi tout ça m'intrigue beaucoup, parce que j'ai pas mal de duvet, assez foncé et épais, sur le visage. Si je me rase je pense pas qu'il va repousser forcément plus épais, mais peut-être plus visible (l'histoire des poils coupés en biseau qui repoussent "bruts" et pas effilés, toussa...)

Donc je suis limite tentée de raser pour tester juste une petite zone d'un seul côté pour voir au bout de quelques mois ce que ça donne par rapport au côté que j'ai pas touché... celles qui se rasent le visage ici, vous utilisez des rasoirs spéciaux de dermaplaning-chépaquoi ou des rasoirs tout bêtes? Vous le faites tous les combien de temps?
 
  • Big up !
Reactions : Irulan
7 Janvier 2019
346
2 899
304
31
Perso, je ne me suis jamais rasée le duvet d'abord à cause de cette croyance que les poils repoussent + drus et + sombres et en fait maintenant, c'est simplement pour n'avoir à le faire que toutes les 2 ou 3 semaines (en revanche, je connais des nanas qui le font à la f***ing pince à épiler, admiration éternelle).
 
  • Big up !
Reactions : Mowette

Dame de lotus

Chicons au gratin, et toi ?
29 Novembre 2015
5 349
68 354
3 024
Je me permets de linker cet article qui relaie une vidéo très intéressante :lunette: (alors oui, c'est moins centré sur les poils du visage, mais bon, vaut mieux trop d'infos que pas assez)

Sinon vraiment, si vous avez des poils drus sur le visage (ou ailleurs), s'il-vous-plaît ne vous flagellez pas en vous disant que c'est de votre faute parce qu'un jour dans votre vie, vous avez passé un coup de rasoir dessus :halp: Le corps, les hormones, tout ça, sont des déterminants clairement plus importants !
 
23 Mars 2013
77
349
2 924
Pau
Moi ce qui me sidère, c'est ce genre de réponse @Illinea
(Je précise que ce message ne s'adresse pas qu'à toi, mais à tout ceux qui se moquent de choses qu'ils ne comprennent pas ou ne vivent pas).

Je ne sais pas, vous n'avez jamais entendu parler de la repousse paradoxale, notamment sur les zones sujettes aux hormones ? Ça ne touches pas toutes les personnes, mais ça arrive malheureusement.

Et au bout d'un moment, si beaucoup de personnes en parlent et en témoignent, ce serait peut-être pas mal de leur accorder du crédit au lieu d'infantiliser leurs propos, non ? C'est quand même une souffrance quotidienne.

Si vous êtes à l'aise avec vos certitudes, c'est tant mieux. Mais si jamais vous avez envie de creuser un peu, je vous laisse un lien qui pourrais vous intéresser (même s'il en existe des dizaines d'autres sur votre moteur de recherche) :


Malheureusement, ce n'est pas réservé à la lumière pulsée ou au laser, ça peut aussi survenir avec un rasage ou une épilation et c'est commun, même si peu de gens osent l'évoquer. Les hormones, la chaleur ou la sur-stimulation jouent un rôle clé là-dedans.
Pour les femmes, c'est donc susceptible de toucher : le menton, le cou et les joues, et l'intérieur des cuisses. Ça ne touche pas les sourcils, la lèvre supérieures ou d'autres zones faiblement influencées par les hormones.
Pour les hommes, les zones touchées sont différentes, ça se concentre plutôt sur les épaules etc.

Et si vous avez envie, vous pouvez lire des commentaires et expériences vécues en bas de page, ici : https://www.afme.org/actes-me/cheveux-poils/repousse-paradoxale-post-epilation/

Edit : je viens de vérifier, ça concerne bien les zones hormono-dépendantes. (La repousse paradoxale s'étend sur les zones qui n'étaient pas touchées avant le "traitement")
 
Dernière édition :
30 Décembre 2011
116
3 943
3 824
Mon duvet de moustache est très fourni (et assez long je trouve, mais très clair) et j'ai toujours eu peur de l'épiler (à la cire) et qu'il repousse plus noir, ou plus dru. Alors un jour j'ai tenté d'enlever un poil à la pince à épiler. Résultat : ce poil repousse noir et épais, je suis obligé de l'épiler tout le temps puisque maintenant il se voit, et comme j'ai retiré d'autres poils avec la pince par inadvertance en voulant l'enlever, bhé j'ai une petite touffe de poils noirs d'un côté de ma moustache :nerd: Dorénavant je laisse donc mon duvet tranquille.
 

Dame de lotus

Chicons au gratin, et toi ?
29 Novembre 2015
5 349
68 354
3 024
@Wild Weasel

En fait ce qui me laisse perplexe, à titre personnel, c'est de promouvoir une possibilité comme étant une réalité systématique. Tu dis que c'est commun et que peu de gens osent l'évoquer, mais à titre personnel, j'ai nettement lu plus d'articles disant "attention raser ça fait repousser le poil plus dru et plus fort" que l'inverse.

Le manque de nuance dans l'énoncé d'hypothèses scientifiques, c'est ce qui fait aussi qu'on se retrouve à avoir des gens qui disent "oui mais zut, c'est vrai ou c'est pas vrai ???" alors que rien n'est totalement "vrai" ou "faux" tellement la diversité (génétique, environnementale, que sais-je) est grande. Donc oui, quand je lis un article qui dit "attention au rasoir" je suis pas à mon aise, et ce à plusieurs égards :

- Premièrement, j'ai ouvert PubMed et je peine à trouver un grand consensus sur le sujet. Alors on va me dire que c'est pas parce que ça a pas été investigué et publié dans mille revues que c'est pas vrai, mais quand on m'oppose des communiqués de l'AFME (qui bon, plaide quand même un peu pour sa chapelle...), je vais consulter la littérature (qui a ses défauts, je vais pas disserter dessus ici, mais qui a aussi ses qualités)

- Deuxièmement, il n'y a pas de nuance, dans cet article ou celui d'Allure, concernant les conséquences du rasage. C'est une chose de dire "s'exposer au soleil provoque le cancer" et "s'exposer au soleil durant x temps provoque chez tel pourcentage de personnes une apparition d'une dysplasie qui peut mener à un cancer". Ce n'est pas couper les cheveux en 4, c'est être limpide et donner toutes les informations nécessaires pour se faire un avis critique.

- Enfin, j'aurais aimé, je l'avoue, avoir une plus grande approche sociétale. Les poils c'est déjà assez pénible comme ça à gérer, alors publier "scientifiquement si vous vous rasez ça va être encore plus pénible pour telle et telle raisons", ça peut être soit vu comme de la prévention (ce qui est probablement l'intention de cet article), soit comme une énième belle culpabilisation. Ah, ton duvet t'embête ? Ne le rase pas malheureuse, il va encore être plus noir ! Sous-entendu (non voulu, j'en suis certaine) : c'est d'ta faute si c'est "moche" maintenant.

Alors oui l'article, comme tous les articles de madz, se termine en disant qu'on fait bien ce qu'on veut, mais je suis quand même pas fort convaincue que lire ceci aide à déculpabiliser.
 
23 Mars 2013
77
349
2 924
Pau
@Wild Weasel

En fait ce qui me laisse perplexe, à titre personnel, c'est de promouvoir une possibilité comme étant une réalité systématique. Tu dis que c'est commun et que peu de gens osent l'évoquer, mais à titre personnel, j'ai nettement lu plus d'articles disant "attention raser ça fait repousser le poil plus dru et plus fort" que l'inverse.

Je ne me souviens pas si l'article de Madmoizelle parle de réalité systématique. Cela dit, dans mes réponses, j'ai essayé de synthétiser le fruit de mes recherches sur le sujet.

Tu dis que tu as lu davantage d'articles en défaveur du rasage, car "ça ferait repousser le poil plus dru et plus fort" ? Je veux bien te croire. J'en ai lu un paquet aussi ! Et puis.. au fil des années... la tendance s'est inversée et on a pu lire de plus en plus d'articles et de vidéos expliquant que "Non, tout ceci est faux ! Les poils ne repousse pas en plus grand nombre". Jusque là, je trouve que c'est plutôt interessant.

Sauf que...

Il y a une différence entre :

- Raser un poil = modification de sa texture car il va forcément apparaitre plus dru.
- Epiler son poil = on arrache le bulbe et le poil repousse naturellement.
- Raser + épiler + chauffer + triffouiller une zone hormono dépendante = le poil ne vas pas forcément changer de texture... mais la zone tout autour va être stimulée et si tu as le moindre dérèglement hormonal, la corps est susceptible de faire un effet "rebond".

Comme tu dis, on manque de recul et il y a très peu d'études sur les poils... et encore moins sur la repousse des poils en zone spécifique. Pourtant cette repousse paradoxale est une réalité que beaucoup de femmes et d'hommes expérimentent. Et pour connaitre l'ensemble de cette problématique et se faire un avis éclairé, il faut comprendre le pourquoi.
Pourquoi le poil repousse normalement ?
Pourquoi il repousse plus foncé ?
Pourquoi là ils repoussent plus nombreux, alors que là non ?
Pourquoi ma copine a vu sa pilosité changer alors que chez moi, rien n'a évolué (en bien ou en mal) ? Qu'est-ce qui se passe véritablement ?
Pourquoi les dermatologues/esthéticien(ne)s disent ceci, alors que moi je constate cela ?
Pourquoi cette vidéo dit que le poil ne change pas, alors que ma repousse est incontrôlable maintenant ?

Ce n'est pas un délire paranoïaque d'adolescents ou de personnes "mal informées" que de constater quelque chose à contre-courant de l'idée générale du moment. C'est du vécu. Il suffit de faire quelques recherche ou d'aller lire les témoignages sur beauté-test et autres sites.
On n'a peu de visibilité sur notre matériel génétique, sur nos hormones et leur fluctuations, et peu de recul sur nos propres poils lorsqu'on est face à son miroir.

J'ai fais l'erreur de vouloir me rassurer en regardant les vidéos et articles qui débunkent l'idée que le rasage ou l'épilation ne changent pas la pilosité. J'ai voulu rationaliser avec les données dont on dispose à l'heure actuelle, mais sans avoir de compréhension plus approfondies que ça sur l'influence des hormones, le phénotype de peau, les techniques à employer, les différences entre cire, lumière pulsée, laser etc.

Bien mal m'en a pris.

J'aurais dû écouter mes premières expériences en terme de rasage et d'épilation. Elles étaient bien plus parlantes pour moi que tout ce que j'ai pu lire ailleurs. Aujourd'hui encore, alors que j'ai la trentaine, mes poils changent et ne sont pas les mêmes qu'il y a 5 ans. Toutes les personnes et tous les corps ne réagissent pas de la même manière. ^^

Bref. Etudier le poil sans prendre en compte la zone de pousse, le phénotype, le cycle hormonal ou le sexe de l'individu n'est pas très pertinent à mon sens. Dommage qu'il n'y ait pas plus de recherches sur le sujet.

Le manque de nuance dans l'énoncé d'hypothèses scientifiques, c'est ce qui fait aussi qu'on se retrouve à avoir des gens qui disent "oui mais zut, c'est vrai ou c'est pas vrai ???" alors que rien n'est totalement "vrai" ou "faux" tellement la diversité (génétique, environnementale, que sais-je) est grande. Donc oui, quand je lis un article qui dit "attention au rasoir" je suis pas à mon aise, et ce à plusieurs égards :

- Premièrement, j'ai ouvert PubMed et je peine à trouver un grand consensus sur le sujet. Alors on va me dire que c'est pas parce que ça a pas été investigué et publié dans mille revues que c'est pas vrai, mais quand on m'oppose des communiqués de l'AFME (qui bon, plaide quand même un peu pour sa chapelle...), je vais consulter la littérature (qui a ses défauts, je vais pas disserter dessus ici, mais qui a aussi ses qualités)

- Deuxièmement, il n'y a pas de nuance, dans cet article ou celui d'Allure, concernant les conséquences du rasage. C'est une chose de dire "s'exposer au soleil provoque le cancer" et "s'exposer au soleil durant x temps provoque chez tel pourcentage de personnes une apparition d'une dysplasie qui peut mener à un cancer". Ce n'est pas couper les cheveux en 4, c'est être limpide et donner toutes les informations nécessaires pour se faire un avis critique.

- Enfin, j'aurais aimé, je l'avoue, avoir une plus grande approche sociétale. Les poils c'est déjà assez pénible comme ça à gérer, alors publier "scientifiquement si vous vous rasez ça va être encore plus pénible pour telle et telle raisons", ça peut être soit vu comme de la prévention (ce qui est probablement l'intention de cet article), soit comme une énième belle culpabilisation. Ah, ton duvet t'embête ? Ne le rase pas malheureuse, il va encore être plus noir ! Sous-entendu (non voulu, j'en suis certaine) : c'est d'ta faute si c'est "moche" maintenant.

Alors oui l'article, comme tous les articles de madz, se termine en disant qu'on fait bien ce qu'on veut, mais je suis quand même pas fort convaincue que lire ceci aide à déculpabiliser.

Je suis entièrement d'accord avec toi. Mais j'imagine qu'une personne qui se questionne et s'inquiète concernant un éventuel rasage (ventre, seins, duvet, barbe ou quoi que ce soit d'autre) ne va pas se cantonner à lire un article sur Madmoizelle.

Moi en tout cas, je n'avais JAMAIS entendu parler de repousse paradoxale à l'époque. Et je trouve que c'est pourtant un élément crucial à prendre en compte avant de décider si oui ou non ça vaut le coup d'entrer en guerre avec ses poils. :)
 
1 Juin 2014
2 087
7 030
2 674
32
le havre
Alors c'est a prendre avec des pincettes, mais j'avais lu qu'a partir d'un certain âge (ça commence a la trentaine généralement) les femmes assimile moins bien la testostérone que l'on produit naturellement.
Ce qui provoquerait un changement dans certaines zones poilues fortement sujettes au hormones.
Et effectivement au niveau du cou, j'ai 2 poils "de barbe" que je n'avais pas avant. Je les épile et basta ils ne sont pas plus gênant que ça.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes