Antinatalisme

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Sassegra, le 8 novembre 2018.

  1. Sassegra

    Sassegra
    Expand Collapse

    Je trouve étrange qu'il n'y aucune mention du mouvement antinataliste sur le forum, alors je lance le pavé dans la mare.
    Pour commencer, j'ai trouvé une définition sur Reverso:
    Personnellement, je me placerais plutôt en anti-politque nataliste. (ex recent: https://www.thelocal.dk/20141029/danish-students-to-be-taught-to-have-babies).

    Je suis peu renseignée; Normal, personne n'en parle. J'ai commencé il y a peu à lire le reddit /r/antinatalism/. On y trouve de tout: des réflexions intéressantes, du néomalthusianisme, mais aussi hélas des remarques extrêmement dégueulasses sur des enfants/parents (gros gros TW, ne pas aller si vous êtes sensibles). Il faut trier...

    Pour conclure sur ce premier message, je souhaite juste ouvrir cet espace de discussion histoire qu'on puisse savoir que ça existe et peut être aussi mettre des mots sur nos idées qu'on ne peut pas vraiment partager avec nos proches. (en tout cas j'essaierai pas au repas de Noël...).
     
    #1 Sassegra, 8 novembre 2018
    Dernière édition: 9 novembre 2018
    VeganFox, schizophrenia, Christouille et 10 autres ont BigUpé ce message.
    ----- Publicité -----
  2. Meligood

    Meligood
    Expand Collapse
    Grumph.

    Salut,
    Personnellement j'inclus cette réflexion dans mon cheminement childfree. J'ai du mal à comprendre pourquoi les gens continuent à faire des enfants alors que le monde qu'ils ont à leur "offrir" est bien pourri. Je n'irai pourtant pas prêcher les parents pour ne pas les démoraliser...
     
    littlecassy, DarkVador-au-sauna, schizophrenia et 4 autres ont BigUpé ce message.
  3. Sassegra

    Sassegra
    Expand Collapse

    @Meligood D'autant plus qu'on peut être parent et être antinataliste. En ça, c'est bien different de childfree. Un parent peut par exemple avoir un cheminement philosophique au cours de sa vie qui va le pousser a reconsidérer la natalité et les politiques natalistes. Surtout avec les changements qui s'accélèrent sur la planète. Ça remet en cause pas mal de choses. :erf:

    Je venais aussi poster cet article de la BBC: 'Remarkable' decline in fertility rates
    Dont voici quelques morceaux choisis:
     
    #3 Sassegra, 9 novembre 2018
    Dernière édition: 9 novembre 2018
    Chat-au-Chocolat, greggrulz et Polaire ont BigUpé ce message.
  4. Sassegra

    Sassegra
    Expand Collapse

    En Allemagne, hier : German minister says childless people should pay more tax
    Voila, ils font l'autruche, et plutôt que de remettre en question ce système de retraite stupide qui implique une pyramide des ages fixe, ils vont mettre des rustines sur cette logique branlante. Ils vont pas aller bien loin avec ça.
     
    #4 Sassegra, 10 novembre 2018 à 13:57
    Dernière édition: 11 novembre 2018 à 00:16
    Querencia, VeganFox, Daily Mail et 2 autres ont BigUpé ce message.
  5. Mamy_Plug

    Mamy_Plug
    Expand Collapse

    @Sassegra Je t'avoue que le sujet m'intéresse, mais je suis nulle en anglais :ninja: Si jamais tu as du temps à perdre pour traduire les quelques phrases mises, je serais heureuse comme tout ! :fleur:
     
  6. Onirinaute

    Onirinaute
    Expand Collapse

    @Mamy_Plug
    Les premiers extraits :

    En 1950, les femmes avaient en moyenne 4.7 enfants au cours de leur vie. Le taux de fertilité a été réduit de moitié à 2.4 enfants par femme l'année dernière.
    Quand le taux de fertilité d'un pays passe sous environ 2.1, sa population va réduire (ce chiffre est significativement supérieur dans les pays qui ont un taux de mort infantile élevé)
    Cela se résume à trois facteurs clef :
    • Moins de morts infantiles, ce qui fait que les femmes font moins de bébés
    • Un meilleur accès à la contraception
    • Plus de femme éduquées et qui travaillent
    Par beaucoup d'aspects, les taux de fertilités qui chutent sont une réussite.
    Le rapport, extrait de l'analyse de Global Burden of Diseases (un institut qui relève des statistiques sur le monde entier en rapport avec l'incidence des maladies), dit que les pays affectés vont devoir considérer l'augmentation de l'immigration, ce qui peut créer ses propres problèmes, ou bien introduire des politiques visant à encourager les femmes à faire plus d'enfants, ce qui échoue souvent.
    Mais même si ce changement peut être un défi pour la société, il est peut être positif pour l'environnement étant donné l'impact de notre espèce.

    Edit : le deuxième
    Le(a) ministre de la santé de l'Allemagne a suggéré que les personnes sans enfants devraient payer significativement plus pour le système de retraite. Mais d'autres personnes dans le gouvernement ont refusé l'idée, la considérant comme une tentative de punir les résidents sans enfants.
     
    Trémazane, Babitty Lapina, Christouille et 2 autres ont BigUpé ce message.
  7. Chat-au-Chocolat

    Chat-au-Chocolat
    Expand Collapse

    Moi j'ai une question, qu'est-ce que vous mettez derrière le terme "antinatalisme" ? :hesite:

    Est-ce que pour vous c'est :
    - instaurer des politiques publiques de restriction de la natalité (ou, du moins, faire en sorte qu'on n'ait PLUS une politique nataliste, et laisser faire les gens, sans les inciter ni les dissuader de procréer) ?
    Ou bien :
    -militer au niveau individuel pour que les gens arrêtent de faire des enfants ou en aient moins ?

    Bref, comment vous voyez la chose ?
    Parce que perso je suis clairement contre les politiques natalistes, d'autant plus lorsqu'on connaît la situation environnementale actuelle (et puis l'Etat n'a pas à se mêler des choix ou non-choix reproductifs des gens, en fait), mais je ne sais pas si je peux clairement me dire antinataliste.
     
    Trémazane, CabroCarus, Mamy_Plug et 2 autres ont BigUpé ce message.
  8. CutaPica

    CutaPica
    Expand Collapse
    Hyène Officielle - Fondatrice de La Garde(n)rie - Fille spirituelle du Professeur Chourave

    Qu'en est-il des adultes qui ne veulent pas faire d'enfants mais qui adoptent (les raisons peuvent-être multiples) ? Techniquement, ils ne rajoutent pas d'enfants mais décident de prendre soin de ceux qui sont déjà existant :hesite:

    Est-ce que leur choix peut-être considéré comme pro-antinatalisme ?
     
    VeganFox et Mamy_Plug ont BigUpé.
  9. Sassegra

    Sassegra
    Expand Collapse

    @Onirinaute merci pour la traduction.
    @Chat-au-Chocolat Je pense que le terme peut englober
    • beaucoup de motivations différentes:
      • De l'antinataliste radical qui pense que l'humanité est une plaie et devrait être éradiquée de la planète. population = 0
      • A l'antinataliste plus modéré qui pense que l'on est en surpopulation et qu'on devrait limiter notre reproduction
    • et aussi beaucoup de leviers d'action différents:
      • Stopper les politiques natalistes
      • Eduquer les populations
      • Améliorer l'accès aux soins pour diminuer la mortalité infantile
      • Faciliter les procédures d'adoption
      • Faciliter l'accès a la contraception, la stérilisation et l'avortement
      • Politiques (ex: politique de l'enfant unique en Chine, incitation à la stérilisation en Inde)
      • Terrorisme (ex: eco-terrorisme)
      • Laisser tranquillement l'humain s'auto-détruire
    @CutaPica Je pense que ça va dépendre des raisons pour lesquelles ces adultes adoptent. S'ils adoptent pour éviter de faire grossir la population, on est dans l'antinatalisme. S'ils adoptent parce qu'ils sont non fertiles, l'antinatalisme est hors sujet, cependant ça arrangera le mouvement qui y verra là, un impact neutre sur la population.
     
    #9 Sassegra, 10 novembre 2018 à 15:41
    Dernière édition: 10 novembre 2018 à 15:54
    littlecassy, Christouille, Mamy_Plug et 3 autres ont BigUpé ce message.
  10. CutaPica

    CutaPica
    Expand Collapse
    Hyène Officielle - Fondatrice de La Garde(n)rie - Fille spirituelle du Professeur Chourave

    @Sassegra : Et grâce à ta réponse, est-ce qu'on peut rajouter "faciliter la procédure d'adoption" parmi les actions ? Ca se classerait après l'éducation des populations (?) "prenez soin de ceux qui sont déjà là aux lieu d'en faire de nouveaux"
     
    littlecassy, Christouille, Mamy_Plug et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  11. Sassegra

    Sassegra
    Expand Collapse

    @CutaPica Je suis d'accord avec toi. Ça me semble tellement logique de s'occuper en priorité de nos vivants plutôt que de ceux a venir.
     
    VeganFox, Carlawn, Christouille et 2 autres ont BigUpé ce message.
  12. Chat-au-Chocolat

    Chat-au-Chocolat
    Expand Collapse

    Je pense que je suis une antinaraliste modérée, alors :nerd:
    Dans le sens où je suis totalement pour stopper les politiques natalistes, faciliter l'accès et l'éducation à la contraception et l'avortement, et communiquer sur les dangers de la surpopulation (mais laisser ensuite les gens choisir librement). Je pense que la clé, c'est avant tout l'éducation. Plusieurs études ont démontré que plus les femmes étaient éduquées, moins elles avaient d'enfants.
    Il faudrait aussi en finir avec cette idéologie de la maternité/parentalité à tout prix, comme si chaque habitant.e de cette planète devait absolument avoir un ou des enfants. Au vu du désastre écologique qui se prépare, je ne comprends pas qu'on en soit encore à glorifier la parentalité comme apogée de toute existence. Mais là c'est peut-être un autre sujet :cretin:
     
    VeganFox, DarkVador-au-sauna, Ignis Aurae et 7 autres ont BigUpé ce message.