Des chercheurs alertent sur la sixième extinction de masse des animaux

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 11 juillet 2017.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

  2. Professeur Mc Gonagall

    Professeur Mc Gonagall
    Expand Collapse
    Bien entendu, le bal de Noël a toujours quelque chose d'un peu... échevelé.

    Putain. Je le vois de plus en plus venir, le futur pas-si-dystopique où les seuls animaux sauvages seront dans des zoos ou des delphinariums !
     
    Elanore, Ymotana, Denderah et 4 autres ont BigUpé ce message.
  3. Mewen

    Mewen
    Expand Collapse
    Shpadoinkle

    Je trouve ça moche (après je ne pense pas que ce soit voulu) de se retrouver avec une pub pour les soldes d'Amazon au beau milieu de cet article.
    Parce que je ne sais pas s'il y a une solution, mais ce n'est sûrement pas continuer de consommer à mort des produits dont la fabrication est nocive pour l'environnement :erf:
     
    Paravelle, Elanore, Pinceau_ et 11 autres ont BigUpé ce message.
  4. Kand'x

    Kand'x
    Expand Collapse
    Ca te regarde pas

    Tandis que la population humaine (entre autres) se reproduit sans réfléchir... les futures générations se rendent dans les zoos....tranquille.
     
    Amarante, Denderah, Pawline et 2 autres ont BigUpé ce message.
  5. Enimo

    Enimo
    Expand Collapse
    Vous emmerde occasionnellement

    J'ai toujours détesté ce besoin de mentionner l'impact sur l'être humain pour faire réagir les gens...
    Pu*** mais des animaux qui disparaissent à cause de notre foutu égoïsme c'est pas assez scandaleux en soi ?!

    Conclusion : arrêtez de faire des gosses, pour leur propre bien et celui de la planète.
     
    Amarante, Kand'x, Pawline et 9 autres ont BigUpé ce message.
  6. Pillpintu

    Pillpintu
    Expand Collapse
    Toda la vida es sueño, y los sueños, sueños son.

    Et le végétarisme/végétalisme/véganisme on en parle ? (Oui c'est mentionné dans le premier lien mais je trouve que ce n'est pas assez par rapport à l'énorme impact de nos modes de consommation sur les espèces animales) :happy:
    Il ne reste que 10% de la population des grands poissons prédateurs (thons, requins...) qui se trouvaient dans nos océans il y a un siècle.
    De nombreux scientifiques prédisent la totale extinction de toutes les espèces de poissons pêchées dans moins de 50 ans. Pourtant on traque de plus en plus d'animaux marins.
    (Source : Faut il manger les animaux ? - Jonathan Safran Foer)
     
    #6 Pillpintu, 12 juillet 2017
    Dernière édition: 12 juillet 2017
    Elanore, Amarante, Denderah et 4 autres ont BigUpé ce message.
  7. Lagharta

    Lagharta
    Expand Collapse
    En recherche d'unité

    Je pense que niveau augmentation de la population on n'a pas encore atteint des sommets notamment en ce qui concerne l'Afrique sub-saharienne (là où réside aussi d'ailleurs le plus d'animaux sauvages).
    En revanche j'ai toujours du mal à ce qu'on reproche aux gens de faire des enfants en tant qu'être humain qui est là forcément grâce à une reproduction.
     
    just_in_case a BigUpé ce message
  8. Pillpintu

    Pillpintu
    Expand Collapse
    Toda la vida es sueño, y los sueños, sueños son.

    @Lagharta eh bien pour moi faire un bébé c'est un acte égoïste : tu imposes à un être qui ne t'a rien demandé de vivre. Donc j'ai un peu de mal avec cette idée de "gratitude" envers nos parents biologiques

    Et on est en surpopulation donc oui c'est pas le moment de se reproduire comme des lapins. Laissons un peu notre pauvre planète respirer. Sans compter que si je voulais avoir des gosses je ne leur souhaiterais pas un futur si incertain.
     
    Paravelle, Everglade, Syehl et 11 autres ont BigUpé ce message.
  9. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    Autant les populations occidentales peuvent contrôler leur reproduction, autant ce n'est pas le cas partout. Dans pas mal de pays africain (c'est un exemple, il y en a d'autres), même s'il y a beaucoup d'enfants par famille, en général la durée de vie n'est pas longue.
    La reproduction couvre plusieurs sujets plus larges comme la religion, les normes sociales... pas si facile de se défaire de l'idée qu'on nous implante d'une famille parfaite. Pourtant l'adoption pourrait être une option avec un taux d'enfant orphelin assez élevé. Malheureusement, encore une fois ça touche à la conception de la famille.
     
    Enimo, Manea, Kand'x et 4 autres ont BigUpé ce message.
  10. Robinsonne

    Robinsonne
    Expand Collapse
    Casse pas la tête.

    L'extinction de masse des animaux, encore une illustration de "l'anthropocène"... Peu à peu, on franchit les limites les unes après les autres, comme l'explique très bien un bouquin que je suis en train de lire : "Comment tout peut s'effondrer" (petit manuel de 'colapsologie', légèrement flippant mais malheureusement très bien documenté).
    Ça aide à garder les pieds sur terre, de voir que l'espèce humaine n'est pas toute puissante face à "la nature" dont elle croit ne plus faire partie...

    Ce qui est le plus moche, c'est que c'est même pas nous qui allons vraiment morfler, mais les générations qui arrivent, les pays les plus pauvres, etc... :mur:
     
    #10 Robinsonne, 12 juillet 2017
    Dernière édition: 12 juillet 2017
    Pillpintu a BigUpé ce message
  11. Lagharta

    Lagharta
    Expand Collapse
    En recherche d'unité

    Oui je suis d'accord avec toi il y a une part d'égoïsme dans le fait de faire des enfants même si la gratitude envers nos parents n'est plus du tout aussi prononcée qu'avant. J'ai des amis africains et des amis d'origine africaine choqués par le traitement parfois réservé à nos parents avec la perte de cette dimension de prise en charge des anciens.
    Mais il n'empêche qu'il y a un paradoxe, comment peut on reprocher aux gens de faire des enfants alors que nous sommes nous même en vie, de plus dans un pays qui n'est pas en guerre, qui ne souffre pas de famines etc... Sans compter le fait que nous avons accès de manière plutôt simple à la contraception et que nous avons le droit à l'IVG.
    Je trouve qu'il y a un petit coté, "nous nous en avons bénéficier mais pour les autres il va falloir maintenant se restreindre..."
     
  12. Lagharta

    Lagharta
    Expand Collapse
    En recherche d'unité

    Et je veux répondre aussi que concernant l'extinction de masse des animaux je trouve cela un peu facile pour nous occidentaux (qui avons massacré nos grands mammifères pour des raisons de sécurité, d'agriculture, d'exploitation de la nature) de reprocher à d'autres sociétés de le faire dans le but de se développer (un éléphant de savane peut être très embêtant par ses dégats pour cultiver un sol).
    Bien entendu que l'idéal serait de faire comprendre que survie des espèces et développement des sociétés humaines sont compatibles, ce que je crois, mais il est difficile pour nous de se présenter comme des exemples ou ne serait ce que de juger.
     
    Kopses a BigUpé ce message
Chargement...