Je fais du 100E, et je ne porte plus de soutien-gorge !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 27 octobre 2017.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

  2. Biousse

    Biousse
    Expand Collapse

    Juste une question, quel métier fais-tu ? Parce que si j'ose sortir sans soutif quand je vais au McDo et encore avec une doudoune sur moi, ça va, je le vis bien. Mais alors au boulot, je pourrais jamais, je suis déjà cataloguée comme la fille aux gros seins et je le vis assez mal :lol:
     
    RockAlma, yuyunaâ, Najia-* et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. Etp

    Etp
    Expand Collapse
    Angel Bunny knows what is going on there.

    Je pense pas que les deux études contradictoires soient si contradictoire, je pense qu'en fait ça doit dépendre des personnes ! Je me souviens de quelqu'un dans ma classe en prépa avec une poitrine moyenne qui avait essayé d'arrêter complètement le soutien-gorge, avant d'y retourner au bout de quelques semaines parce que ça lui faisait trop mal. Une autre personne avec une poitrine équivalente à qui ça n'a jamais posé de problème. Pour ma part je ne mets pas de brassière quand je porte un haut où les bretelles peuvent se voir (type un marcel), mais je ne me vois pas ne pas en porter du tout de manière répétée... parce que le tissu qui frotte sur ma poitrine me provoque des irritations abominables qui me donnent l'impression d'être en feu et qui fait qu'à la fin de la journée je suis obligé de me balader torse-nu chez moi. Autant l'été c'est pas un soucis, autant en hiver, ça pèle /o/ Alors que je connais des gen.te.s qui n'ont absolument pas ce soucis.
     
    yuyunaâ, Babitty Lapina et TrustMe I'm a (al)chemist ont BigUpé ce message.
  4. BastetAmidala

    BastetAmidala
    Expand Collapse

    #4 BastetAmidala, 27 octobre 2017
    Dernière édition: 27 octobre 2017
    Dysnomia, Tatie, Astrobulle et 11 autres ont BigUpé ce message.
  5. La Dame Grise

    La Dame Grise
    Expand Collapse
    Dear Sister, I do not spread rumors. I create them.

    @BastetAmidala ça aussi ça dépend des personnes. Je fais de l'escalade (souvent) et de l'équitation (moins maintenant) sans soutif et sans soucis :happy:
     
    Shadowsofthenight, Lounala et Babitty Lapina ont BigUpé ce message.
  6. DarkVador53

    DarkVador53
    Expand Collapse
    [I]"Reposez vous Pam, vous avez l'air crevé." ( Jason Bourne )[/I]

    Respect à toi x) je ne porte plus de soutif mais pour l'équitation je ne peux pas ne pas en porter ^^' Au trot j'ai l'impression que ma poitrine va se décoller XD
    Bon sinon j'ai rien à dire, je ne fais que du 85B alors je ne peux témoigner x) en tout cas, quelque soit votre choix, c'est le bon ! Voili voilou
     
    yuyunaâ, Mar.S. et BulleColoree ont BigUpé ce message.
  7. PetiteMénade

    PetiteMénade
    Expand Collapse
    Sans culotte et sans scrupule.

    95D sans soutif depuis 2 ou 3 ans :)
    Mes tétons se devinent parfois mais je trouve ça moins laid et moins inconfortable qu'une lanière de soutien-gorge dépassant d'une blouse sur une épaule. Je n'ai jamais au aucune remarque, même au taff dans des robes fluides ou près du corps. Il me reste un soutif noir que j'adore que je porte uniquement ... pour qu'on me l'ôte :)
    Et je porte parfois une brassière de sport pour le roller.
    Cette liberté est confortable :d
     
    Astrobulle, yuyunaâ, Vixenju et 4 autres ont BigUpé ce message.
  8. CherryHana

    CherryHana
    Expand Collapse
    Une margarita a la main

    En fait, j'ai du mal à comprendre cet article... Je ne pensais pas qu'il y avait une pression à mettre un soutien-gorge. Je n'ai jamais fait attention aux seins qui pointaient et je ne vois pas en quoi ça gêne les gens mais je veux bien croire qu'il y a toujours des lourds pour faire des remarques comme quand on porte une jupe ou du rouge à lèvres rouge.

    En revanche, je ne comprends pas en quoi ce serait une libération. Je fais du 90B et je ne supporte pas de ne pas en porter. Même sans courir. Le frottement des vêtements sur les tétons m'est insupportable, ainsi que la sensation de manque de soutien (et pourtant j'ai des petits seins je sais) et mettre un soutif est l'une des premières choses que je fais le matin. Déjà si un soutien-gorge vous gêne, il y a des chances qu'il ne vous soit pas adapté, pas à la bonne taille et s'il est bien adapté mais que vous préférez sans, pourquoi se prendre la tête ? Allez-y sans ! Mais non ce n'est pas une libération pour tout le monde. Il y a des gens qui ne supportent pas de ne pas en avoir et ça n'est pas par conformisme ou parce que la société nous dicte que blablabla. On a aussi le droit de trouver que Dieu merci le soutien-gorge a été inventé car il convient à une partie de la population féminine (et j'ose espérer qu'elles ne le portent pas pour faire comme tout le monde mais parce que ça leur plaît ainsi).

    Je me rends compte que la fin de mon message peut paraître un peu sèche mais je veux juste dire qu'on ne devrait pas avoir à se justifier d'en porter ou non. Chacun fait ce qu'il veut...
     
    Sugar&Sarcasm, Chouette-Culotte, lioupo et 8 autres ont BigUpé ce message.
  9. Lounala

    Lounala
    Expand Collapse
    S'évertuer à faire ce qui nous rend heureux

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Bébé Blaireau, Kounette, sophiebrld et 10 autres ont BigUpé ce message.
  10. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Ouverte du lundi au vendredi, de 8h à 18h :buzy:

    @CherryHana : je rejoins un peu @Lounala sur le coup des tétons qui pointent : j'ai arrêté de porter un soutien-gorge pendant un an, et même comme ça je rusais pour ne pas trop que mes tétons ressortent.
    Je ne sais pas ce que tu fais dans la vie ou dans quel genre de milieu du évolues mais, très concrètement, y'a des boulots où on te fera comprendre que ne pas porter de soutien-gorge est irrespectueux pour tes collègues et non professionnel. Il y a des familles dont les membres se pensent autorisés à faire des remarques sur l'apparence physique et l'habillement des autres, donc oui, ça peut être compliqué de vivre sans soutien-gorge.
     
    Ouestrion, Kounette, yuyunaâ et 4 autres ont BigUpé ce message.
  11. Candy972

    Candy972
    Expand Collapse

    J'ai décidé d'arrêter le soutien-gorge peu après un ... piercing au téton ! Autant vous dire que pour la discrétion on repassera.
    Au début j'y suis allée progressivement, parce que c'était libérateur mais parfois désagréable. Le frottement du tissus, la poitrine douloureuse quand on court, la période juste avant les règles, etc.
    Et puis depuis quelque temps je n'en mets presque plus, parce que je ne suis plus du tout gênée par les inconvénients que j'ai cité. Ma poitrine est un peu plus ferme, ma peau plus tonique et moins sensible. Parfois je porte des brassières ou des soutien-gorge sans armature, et d'autres fois des soutien-gorge pigeonnant pour les soirées en amoureux.
    Mon dernier obstacle: le t-shirt blanc ! Mais je pense que c'est essentiellement une attitude à avoir, donc j'y travaille.
     
    ju-jubilee, yuyunaâ et Lounala ont BigUpé ce message.
  12. Naria

    Naria
    Expand Collapse

    Non mais non mais non ! Et cette sensation de bonheur lorsque tu enlèves les agraphes dans le dos et que ton soutien-gorge saute telle une flèche sur une arbalète tout en chantant "libéréééée, délivrééééeee" ?! :snowman:
     
    ju-jubilee, Crazypoket, Zik et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
Chargement...