Le topic des Madz obèses et en surpoids

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Acathe, le 7 octobre 2017.

  1. Ursinae

    Ursinae
    Expand Collapse
    "A quoi ça sert le pouvoir si c'est pour ne pas en abuser ?" Coluche

    Tain mais un pantalon acheté y a un an a encore craqué aux cuisses à cause du frottement, j'en ai marre. Ça me coûte trop cher -_-
     
    Licorne Sauvage, Cagouilleuse, Malinauka et 4 autres ont BigUpé ce message.
    ----- Publicité -----
  2. Arhiyana29

    Arhiyana29
    Expand Collapse
    qu'est-ce qui me trotte dans la tête? une licorne pardi XD

    hey! alors déjà je te rassure je pense qu'on doit être pas mal à ne pas se supporter sur les photos... ( et j'en fais partie), pour gérer ton stress et tout ce qui s'ensuit pourquoi ne pas essayer des médecines douces type naturopathie, hypnose, acuponcture? parce que, mine de rien, ça aide... et sinon pour le panty vas voir à m&s, ils en ont des courts et des longs, et ils ont aussi des débardeurs et fonts de robes sculptants ;)


    et pour les jeans perso je prend des jeans à 12 balles sur bonprix, au moins quand ils sont morts j'ai pas de regrets
     
    Cagouilleuse, artemis-diane, Acathe et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. Acathe

    Acathe
    Expand Collapse
    Statut.

    Arhiyana29 a BigUpé ce message
  4. Mozart Hella

    Mozart Hella
    Expand Collapse
    "Une Calzone et le banquet de Platon, ça se recoupe."

    Je viens de découvrir ce topic :ninja:

    Bon ben bonjour :hello:
    1m58 pour 85kg :lunette: Des pantalons à chaque fois trop longs... j'ai trouvé l'astuce : prendre des pantacourts, qui font pile la longueur de mes jambes :lunette:

    Je vais saumonner le topic :sushi:
     
    Lacus_Clyne, Knihaaa, Malinauka et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. Malinauka

    Malinauka
    Expand Collapse
    Haunting.

    Je ne connais plus ce problème car j'ai proscris les pantalons de ma vie depuis + de 10 ans :lunette:

    Bon en vrai c'était purement par grossophobie et sexisme intégrés, "les pantalons vont pas aux obèses", en plus une jupe c'est plus féminiiiin, parce que bon étant grosse je pouvais AU MOINS faire l'effort d'être féminiiiiine :lunette:
    Du coup depuis peu j'ai dit fuck Cristina et consort et j'ai investi dans 3 beaux pantalons trouvés sur Shein, je croise les doigts pour leur longévité :cretin:
     
    Knihaaa, Pawline et Cagouilleuse ont BigUpé ce message.
  6. abricotte

    abricotte
    Expand Collapse

    Je suis sensible à ton récit @Acathe sur le rapport aux photos. Je trouve ça tellement injuste (pour toi) que la perception de photographies puisse prendre éventuellement le pas sur ton ressenti du moment. Quand on se sent vraiment bien, on le dégage forcément d'une manière ou d'une autre, et je suis sûre que ça prime aussi dans le rapport qu'ont les autres à la perception de notre physique pur et dur. La photo gèle totalement cette dimension là car sur ce type d'images prises sans que tu sois vraiment l'objet de la photo, il n'y a aucun moyen de dégager quoi que ce soit puisqu'on n'adresse rien à moins d'être prise exactement au moment où tu adresses quelque chose à quelqu'un d'important (genre les photos de rires entre deux personnes). Et encore je suis sûre que le vécu du moment est plus fort et juste que la photo qui en serait tirée. Je m'excuse, je ne suis pas sûre que ce soit très réconfortant mais je crois qu'il y a une part de moi qui a tellement souffert de cette violence du regard-extérieur-à-l'intérieur-de-soi que cette part voudrait crier l'injustice que c'est et l'importance vitale de rester liée à ce qu'on vit plus qu'à-ce-que-les-autres-pourraient-voir-en-nous-voyant. En plus, nous sommes hyper éduqués à voir des visages et corps d'une certaine forme, à ce que les parties dénudées du corps soient toujours des parties sans graisse (qui donne une toute autre allure visuelle et tenue qu'une partie musclée) qu'on a effectivement comme seule comparaison des images qui sont éloignées de nous. Ça ne peut que choquer par contraste, pas parce que c'est choquant en soi en fait. J'espère en tout cas @Acathe ne pas te heurter par ma réponse car je compatis aussi. Sincèrement.

    Je suis contente de voir ce topic un peu réanimé.

    De mon côté j'ai fait des achats de vêtements car j'ai tellement pris de poids que rien ne m'allait plus et ça devenait vraiment pesant. Ça faisait plus d'un an que j'essayais de faire avec en passant un mauvais moment quand il s'agissait de s'habiller et de sortir. C'est apaisant et agréable de retrouver des vêtements que j'ai envie de mettre et/ou dans lesquels je suis à peu près à l'aise. C'est mieux même si c'est pas non plus au point de m'habiller comme je me sentirais vraiment bien. Mais c'est déjà mieux et ça compte vraiment l'air de rien.
     
    Coahoma., Meligood, Cagouilleuse et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. Acathe

    Acathe
    Expand Collapse
    Statut.

    @abricotte Merci pour ton message, il me touche beaucoup. Si bien que je suis retournée voir les photos du mariage avec un peu plus d'indulgence dans les yeux...
    En plus c'est vrai que je me dis très souvent qu'on est beaux lorsqu'on est bien avec soi-même. Mais c'est si compliqué.
    Cela dit ton message m'a fait du bien parce qu'en regardant à nouveau les photos, j'ai essayé de me reconnecter à mon ressenti à ce moment-là, pas seulement ma confiance mais tout ce que j'ai ressenti durant cette journée, mes rires, mes pleurs, l'émotion et le bien-être avec ma famille et mon copain, j'ai discuté avec énormément de gens adorables et j'ai été très heureuse. Et je me souviens avoir répété "Han j'adore danser n'importe comment, c'est vraiment trop bien", parce que je m'en foutais et que c'était trop bien !!

    C'est quand même fou ce besoin d'être beau à tout prix. Je repense à une collègue à moi, elle dit souvent qu'elle n'est pas belle, et chaque fois que je l'entends ca me surprend, alors le temps d'une seconde je la regarde et me dis qu'objectivement elle est peut-être pas si belle, mais dans le fond jamais je me suis posée la question. Pour moi c'est une des personnes que j'adore le plus, et tout le monde l'adore, et d'ailleurs je me dis toujours que tous les hommes voudraient être en couple avec elle parce que si j'avais son âge et que j'étais un homme je voudrais aussi:yawn:. Et jamais je me serais posée la question de savoir si elle correspond à ce qu'est la beauté...

    On est des personnes. On est autre chose qu'une apparence.
    Et la plupart du temps je n'y pense pas. Peut-être parce que j'ai l'impression de ne pas vraiment pouvoir jouer sur la corde "beauté", alors je l'exclus de mon regard, c'est soulageant finalement.
    Mais les mariages, c'est vraiment la fête de la beauté. Tout le monde prépare sa tenue durant des semaines, pour arriver le jour J et se scruter les uns les autres. Et paraître bien sur les photos. Ou échouer... C'est une sacrée pression. Il faut dire que ces photos resteront potentiellement des années sur la cheminée donc il faut donner son maximum :erf:

    Merci pour l'autre perspective. Mon cerveau a besoin d'autres perspectives.

    :jv:
     
    ratonne, Superbrocolis, Meligood et 8 autres ont BigUpé ce message.
  8. Illyria

    Illyria
    Expand Collapse
    C'est pas que c'est pas drôle. C'est que c'est pas une blague. [Arthur à Merlin]

    :hello:Je ne sais plus ou j'avais posté ça, sur le topic de la veille grossophobie peut-être, mais je vous avais dit que j'avais rdv avec un chirurgien pour envisager une opération bariatrique.

    Bon, depuis tout s'est un peu enchaîné, je suis doucement mon parcours et j'ai eu plusieurs rdv nutritionniste, psy, et là j'entre trois jours en clinique lundi pour faire un bilan complet en vue de l'opération.

    La réflexion s'est faite doucement et surtout à cause de mes douleurs permanentes au dos et aux articulations (genoux et chevilles principalement). M'accepter dans ce corps est une chose et à l'heure actuelle j'ai réussi à faire la paix avec lui, mais je ne peux négliger ma santé ni nier les répercussions de mon poids sur elle sur le long terme. À 32 ans je commence déjà à fatiguer et à me sentir diminuée, et ça ne va clairement pas en s'arrangeant malgré le sport. Jusqu'ici mon obésité, je la vivais plutôt bien niveau santé, mais après 15 ans ça commence doucement à décliner et je veux faire quelque chose. Le chirurgien m'a expliqué qu'à mon IMC mon corps ne réagit plus pareil aux efforts faits pour perdre du poids et ça explique pourquoi je m'épuise pour perdre juste 4/5 kilos.

    Si tout se passe bien je devrais être opérée d'un bypass courant Janvier. Je suis contente car l'équipe qui me suit est vraiment bien et très au fait des problèmes liés à l'obésité. Il n'y a pas de jugement. On essaie de comprendre notre rapport à la nourriture, de modifier en douceur des mauvaises habitudes tout en respectant la diversité de notre alimentation. Les régimes sont bannis car ils ne sont pas efficaces.

    Surtout, c'est rassurant de s'entendre dire par des professionnels de santé que l'obésité est une maladie complexe et qu'on ne peut pas s'en attribuer la responsabilité entière.

    J'ai conscience que l'opération n'est qu'une étape dans mon parcours, à aucun moment ce n'est une fin en soi car après il faut garder une hygiène de vie pour ne pas reprendre le poids perdu, et il y a un suivi nutritionnel à vie fortement conseillé surtout pour le bypass qui peut créer de grosses carences. On ne guérit jamais de l'obésité, même quand on a perdu du poids. Les mécanismes et causes de cette maladie sont tellement variés qu'on se bat toute sa vie contre elle, un peu comme les TCA dont j'ai également souffert.

    Bref, je venais vous dire que si jamais vous avez des questions, des interrogations par rapport à ces interventions et le suivi associé, n'hesitez pas à venir m'en parler en MP ou ici, je répondrai à vos questions avec plaisir :top:

    :unicorn:
     
    Arhiyana29, MaryJAnna, Lilebulle et 10 autres ont BigUpé ce message.
  9. Acathe

    Acathe
    Expand Collapse
    Statut.

    Félicitations @Illyria pour tout ce chemin parcouru :happy:
    Je me souviens quand tu étais venue en parler, ca avait l'air vraiment pas évident, et j'imagine que c'est jamais une décision facile à prendre. En tout cas n'hésite pas à venir nous raconter comment ca se passe pour toi. :nod:
    Et c'est rassurant tout ce que tu racontes sur l'équipe médicale, ca fait du bien d'être bien prise en charge ^^
     
    Illyria a BigUpé ce message
  10. Cagouilleuse

    Cagouilleuse
    Expand Collapse
    Mother of Pandas. Inimitable, depuis toujours.

    @Illyria J'avoue ne pas savoir quoi te dire à part que tu as mon admiration. :puppyeyes:
    J'avoue que l'idée traîne dans un coin de mon esprit mais j'ai l'impression de pas mériter cette chance, je ne fais rien pour essayer de comprendre les origines (ou les ignorer ?) et je me colle moi même l'étiquette "feignante". Mais je ne te la colle pas du tout hein ! :red:
    Bref, j'ai des choses à régler avec moi même.
    Mais je serais intéressée par lire ton parcours, tes ressentis par ici. :red:
     
    Illyria a BigUpé ce message
  11. Illyria

    Illyria
    Expand Collapse
    C'est pas que c'est pas drôle. C'est que c'est pas une blague. [Arthur à Merlin]

    Merci pour vos retours :top:

    @Cagouilleuse Je comprends, ne t'en fais pas. L'idée de cette opération a trotté plus d'un an dans ma tête avant que je franchisse le cap. Cette année écoulée était un délai (pas déterminé à l'avance, je m'étais juste laissé du temps) que je me laissais pour me renseigner, pour tenter aussi de perdre par moi-même. Mon poids s'est stabilisé ces deux dernières années, ce qui est déjà bien, mais j'ai trop de douleurs, trop de fatigue. Je suis épuisée à longueur de journée et ma vie se résume à tenir le coup la semaine pour m'écrouler dans mon lit une fois le week-end arrivé, plus capable de rien.
    Je ne veux plus vivre comme ça, je me sens prisonnière de mon poids.
    Durant cette année j'ai aussi appris à faire la paix avec mon corps et à devenir bienveillante envers moi-même. C'est une étape supplémentaire qui m'aide à aborder sereinement l'énorme changement physique qui va avoir lieu.
    Mon corps, en tant qu'adulte, je ne l'ai jamais connu mince, toujours au moins en surpoids et une grande partie de ma vie d'adulte obèse.

    Pour l'heure, je ne vise pas un IMC "normal", l'imc ne fait pas tout. Je souhaite mettre derrière moi le plus gros des risques liés à mon IMC qui est à l'heure actuelle de 46. Pour avoir un IMC normal je dois perdre 50 kilos environ, mais je vise surtout l'amélioration de mes conditions de vie et des douleurs, qui sont quasi quotidiennes depuis 2 ans environ.

    Et puis, cette obésité m'a changée récemment. L'épuisement permanent et les douleurs associées ont fait de moi une personne dans laquelle je ne me reconnais plus. Je suis très agressive parfois, toujours sur la défensive et je deviens parfois méchante avec mon copain. Ça ne me ressemble pas du tout et ça se ressent fortement sur notre relation.

    Voilà, demain j'entre pour le bilan des 3 jours. Si je regarde un an en arrière, je ne m'imaginais pas prendre cette décision si vite. Mais elle s'est finalement imposée comme une évidence. On me tend la main et pour une fois, j'accepte l'aide :happy:

    Je suis un peu stressée car je n'ai pas le programme exact, mais je sais déjà que je vais passer une fibroscopie (sous AG), une échographie abdominale, le test d'apnée du sommeil, un bilan gynéco pour envisager une autre contraception (la pilule est mal absorbée en oral suite au bypass et il est très important de ne pas tomber enceinte les 18 mois suivants l'opération), des bilans sanguins, une écho du cœur + ECG. Il y a aussi des ateliers thérapeutiques, diététiques, et une activité sportive prévue.

    Je vous donnerai des nouvelles si vous le souhaitez :happy:
     
    Lilebulle, Acathe, Delah et 4 autres ont BigUpé ce message.
  12. Cagouilleuse

    Cagouilleuse
    Expand Collapse
    Mother of Pandas. Inimitable, depuis toujours.

    @Illyria Je serais ravie d'avoir de tes nouvelles ici ou par MP. :jv:
    Mais je suis d'accord avec cette étape cruciale de faire la paix avec soi, quelque soi le chemin que nous souhaitons prendre.
    J'avoue m'être renseignée déjà à droite et à gauche, pas pour moi, pour une amie qui s'est lancée dans l'aventure depuis au moins 3 ans. Elle a trouvé un épanouissement extraordinaire et à évoluer positivement à une grand vitesse. Elle a vraiment mon admiration quand moi il me semble être à l'extrême opposé.

    Enfin, je suis preneuse de tes nouvelles (oui je me répète) :)
     
    misspoetia a BigUpé ce message