Nos Racines — Angel, citoyenne du monde

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 27 mars 2016.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Leo_

    Leo_
    Expand Collapse

    :top: Très beau témoignage.
    Et très belle vision que celle de se sentir citoyenne du monde :highfive:.
     
    Miss_Bubulle a BigUpé ce message
  3. Jasmine SiMing

    Jasmine SiMing
    Expand Collapse

    Je m'identifie beaucoup à ce témoignage. Cette sensation de n'être à ma place nulle part, je la connais que trop bien. En France, où l'on me demande si je vais manger mon chien alors que je suis en train de le promener, et en Chine, où la manière de penser est tellement différente.
    Heureusement, de la colère, on peut passer au pardon et à l'acceptation. Ce n'est pas toujours facile, mais j'y suis arrivée et je suis ravie que tu y sois parvenue aussi grâce à ton mémoire. J'espere que d'autres personnes dans la même situation que nous l'étions liront ton témoignage, et en dégageront quelque chose de bénéfique. Pour moi, ton article est un hymne à l'acceptation, une invitation à assumer nos origines et notre culture et à vivre en concordance avec. Plus encore, à s'épanouir avec.
    Je suis contente ce soir. C'était mon tout premier commentaire sur Mad. :)
     
    Kand'x, Sac-a-riz, Uryuu et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. LunaaaD

    LunaaaD
    Expand Collapse

    Ce témoignage est vraiment très beau! Même si je ne suis pas concernée ça m'a beaucoup émue :jv:
     
  5. Uryuu

    Uryuu
    Expand Collapse
    être humain

    Super témoignage! Tu devrais partager ce texte sur le groupe facebook "Asiagora", il aurait certainement du succès aussi. En tout cas merci pour ton témoignage!
     
  6. claironh

    claironh
    Expand Collapse

    Joli témoignage :fleur: Ca m'a vraiment choqué l'institutrice qui rangeait les enfants selon leur couleur de peau. Je me demande comment on peut faire un truc pareil...
     
    Miss_Bubulle, Uryuu et Mewen ont BigUpé ce message.
  7. Hoshizora

    Hoshizora
    Expand Collapse
    Perdue dans ses choix

    Ce n'est pas un cas isolé. Ma mère m'a racontée qu'un jour, elle était venue me chercher à la maternelle. Elle m'a vu en pleurs et m'a demandée ce que j'avais. Je lui ai dit qu'on avait fait de la peinture et que mon dessin n'avait pas été accroché (le drame de ta vie quand t'as 4 ans). Le lendemain ma mère est partie voir ma maîtresse qui lui a expliqué qu'il n'y avait pas assez de place au mur pour accrocher tout les dessins. Ma mère a regardé tous les dessins non accrochés et a lu les prénoms des élèves: Mamadou, Fatou, Adama... Il n'en faut pas plus pour comprendre que la maîtresse avait fait un tri raciste et que ces enfants et moi n'étions pas assez blancs à son goût.
     
    haricotbleu a BigUpé ce message
  8. haricotbleu

    haricotbleu
    Expand Collapse

    Beau témoignage : )

    Je ne peux pas dire que j'ai vécu la même chose, mais étrangement j'ai déjà eu le même sentiment en vivant une situation un peu inversée par rapport à la sienne.
    Je suis blanche, à ma connaissance je n'ai pas d'origine autre que française, mais j'ai passé toute ma vie dans un coin de banlieue parisienne ou les français "d'origine" sont très largement en minorité. C'est surtout au collège que je l'ai ressenti, collège public je précise (pour la plupart, les blancs français d'origine du coin ont été envoyés par leurs parents dans le privé, comme si le public c'était dangereux :annoyed:).

    Autour de moi pas mal de mes camarades parlaient beaucoup de leurs origines (questionnements identitaires sans doute pour certains), se vanaient dessus, ou les brandissaient en étendart, partaient au bled l'été, échangeaient deux trois mots en langues étrangères. L'une des premières questions qu'on te posait après les présentation était très souvent "t'es quoi toi ?" ou "t'es d'où?", sous entendu : quelles sont tes origines ? Même si je suis blanche, on supposait souvent que j'étais portugaise ou autre, en tout cas que je devais forcément venir "d'ailleurs" d'un côté ou de l'autre de l'arbre généalogique, fut-ce un peu éloigné.
    Et comme moi j'étais "juste" française, en fait c'était presque comme si on considérait que je n'avais pas d'origine, c'était pas commun dans cet environnement et ça me faisait me sentir différente. Certains (peu) me demandaient d'où en France ensuite. Au moins 3 fois dans ces cas là j'ai eu droit à "de Bretagne ?". Genre tous les français blancs sont originaires de Bretagne, ça me faisait bien rire :rire:
     
    #8 haricotbleu, 17 octobre 2017
    Dernière édition: 17 octobre 2017
Chargement...
Sujets similaires
  1. coocky5
    Réponses :
    0
    Affichages:
    226
  2. L. M.
    Réponses :
    2
    Affichages:
    320
  3. Cygnus
    Réponses :
    23
    Affichages:
    2973
  4. Nananne
    Réponses :
    15
    Affichages:
    30707
  5. Alecto
    Réponses :
    5
    Affichages:
    1533