Pourquoi « The Big Bang Theory » s'essouffle

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sarah Bocelli, le 6 mai 2013.

  1. Sarah Bocelli

    Sarah Bocelli
    Expand Collapse
    I had an amazing inner world before it was popular.

  2. Jack Parker

    Jack Parker
    Expand Collapse
    Génie incompris

  3. lulu602

    lulu602
    Expand Collapse

    Je suis assez d'accord avec l'article, notamment concernant le sexisme de la série qui m'a toujours dérangé et qui est de plus en plus présent.
    Je regrette l'évolution d'Amy, elle est passée d'un personnage qui présentait une vraie opposition intellectuelle à Sheldon, à une midinette qui cède à tous les désirs de son copain.
     
  4. harryjoe

    harryjoe
    Expand Collapse
    S'en tape le coquillard Guest

    Les 3 premières saisons sont au tops, après je sais pas si c'est moi qui me lasse mais la suite m'ennuie ou au pire m'agace :shifty:

    Je suis complètement d'accord avec l'article concernant le sexisme, ils sont tous des clichés ambulant (comme dans la majorité des séries comiques), mais ils auraient pu insérer un filles nerd qui en casseraient quelques-uns.
     
  5. clemessi

    clemessi
    Expand Collapse

    Alors il y a plein de choses avec lesquelles je suis d'accord dans cet article, comme par exemple la perte de geekerie des garçons depuis l'arrivée des filles, ou le coté "les mangas les jeux de rôles etc c'est un truc de mec", et le fait qu'Amy devient un peu une carpette MAIS
    déjà le foutage de gueule dans l'épisode de cosplay star trek, je suis désolée mais je trouve que ca correspond assez à l'univers de la série, qui depuis le début montre bien le sentiment d'être méprisé que ressentent les personnages principaux quand à leurs intérêts.

    Ensuite concernant l’asexualité de Sheldon, je trouve que l'article est trop catégorique. bon j'ai trois quatre épisodes de retard donc j'ai pas vu quand Sheldon dit qu'il envisagerait bien dans l'avenir d'avoir des relations sexuelles avec Amy, mais si je repense à l'article récemment paru sur Madz sur l'assexualité, je trouve que c'est cohérent avec un témoignage d'une madz (zut je sais plus si c'était sur le forum ou dans l'article) qui disait qu'elle pouvait être attiré par une personne avec qui elle était en couple depuis longtemps si elle avait développé une relation forte avec cette personne etc...

    Et puis sur le coté "très masculin" de Penny, je ne suis pas d'accord sur l'interprétation "c'est parce que léonard est pas un vrai mec". Je trouve qu'au contraire ca marque bien que tout ca c'est une question d'éducation, et pas de sexe biologique, et qu'on peut être très féminine tout en ayant des qualités dite masculines, et qu'un mec peut tout à fait apprécier ça...

    Et puis Bernadette moi je l'aime bien d'abord (gros argument constructif là) et je pense qu'elle et Amy donne une image tellement caricaturale chacune à leur manière des "women in science" (d'ailleurs y avait eu un épisode là dessus :) ) qu'au final ca décrédibilise (un peu) les stéréotypes habituels...

    Voilà, je suis d'accord que TBBT s'essoufle UN PEU mais je trouve que ca reste quand même une bonne et même une très bonne série.
     
  6. Altheea

    Altheea
    Expand Collapse
    20, 24 hours to go, I wanna be sedated

    Je trouve globalement l'article assez dur avec la série,  et il me donne aussi un petit peu l'impression d'enfoncer des portes ouvertes.

    Certes, c'est moins drôle qu'auparavant et il y a moins de situation "nerdesques" mais ça me semble globalement assez normal, les personnages vieillissent et évoluent et c'est normal que quand dans une bande de potes, l'un est marié, un autre casé et qu'un 3ème entretien une relation, c'est logique qu'on les voit moins ensemble en  permanence. Sans compter que concernant l'humour à leur dépend c'est plus autour du ressentis des personnages.


    Concernant le sexisme, j'avoue n'avoir guère eu le même ressenti que l'auteur, certes la série met en scène des situations "sexistes" comme le fait qu'on s'étonne de voir une fille dans un magasin de comics, mais c'est en partie une réalité aux USA où culturellement on a tendance à considérer la bd comme un truc de mecs. (le fait est que c'est naze je ne dis pas le contraire)
    Et si Penny peut paraître nunuche (bien que bon de quel droit la déclare-t-on nunuche pour une question de goût), car elle a pas mal d'intérêt clichés, c'est pour créer le contraste et on ne peut pas en dire autant par exemple de Bernadette ou Amy.

    D'ailleurs la plupart des fois où l'on voit le groupe de filles faire des activités ouvertement genré au sens le plus négatif c'est souvent à l'initiative d'Amy  qui a une vision "fantasmée" de la féminité, et qui sera souvent corrigée par ses amies sur le fait "hey c'est pas parce qu'on est des filles qu'on doit faire ça".

    Pour le reste je dirais que effectivement la série est globalement simpliste mais bon faut pas oublier que c'est une sitcom...Le but est de faire rire pas d'être un modèle sociologique.
     
    #6 Altheea, 6 mai 2013
    Dernière édition: 6 mai 2013
  7. marnie_aka_tcheshu

    marnie_aka_tcheshu
    Expand Collapse
    Pouet.

    Alors personnellement, je ne suis absolument pas d'accord avec cet article. J'ai regardé les derniers épisodes en date (i'm a bad girl y'know) et j'ai ri. Des bons "AHAHA" sortaient gutturalement de moi.

    Il est que des changements ont eu lieu, des changements de tons, de visions. Mais vous croyez que ça plaît au téléspectateur de suivre une série qui n'évolue jamais ? C'est comme un groupe de musique : si pendant 5 ans il  n'y a rien qui change, on finit par se dire que toutes les chansons se ressemblent (je pense notamment au groupe de hard-rock phare des années 80 : AC/DC - mais ça n'est que mon avis personnel).

    Je trouve ça bien qu'il y ait eu apparition de femmes dans leur monde, parce que si l'on se réfère à la réalité, il arrive toujours un moment où le nerd-en-puissance-associable-et-solitaire trouve une fille qui lui correspond.
    Dans les début Amy-Sheldon, souvenez-vous que la demoiselle était pas mal fermée, n'ayant le droit qu'à un rapport sexuel par an, accord conclu avec sa mère. Elle a évolué, elle aussi. Comme Sheldon. Et même que
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Enfin voilà.

    Tout ça pour dire que je ne suis pas d'accord avec l'article, parce que dans une série, il faut des évolutions et des changements qui nous rappellent que les choses de la vie évoluent.
    C'est comme ça que la série s'inscrit dans le monde réel.

    Si c'était resté comme au début, forcément, on se serait toutes et tous ennuyés, ne dites pas le contraire !!!
     
  8. Black Mamba

    Black Mamba
    Expand Collapse
    Meurs, pourriture communiste.

    Je suis tellement pas d'accord.
    Pour moi c'est une des rares séries à garder sa qualité et être toujours aussi drôle, voire même se bonifier au fil des saisons (contrairement à HIMYM notamment).
     
    #8 Black Mamba, 6 mai 2013
    Dernière édition: 6 mai 2013
  9. lulu602

    lulu602
    Expand Collapse

    La série pouvait aussi évoluer dans un autre sens.
    Dans ton commentaire on a l'impression qu'on doit se satisfaire de cette évolution uniquement parce qu'une série se doit d'évoluer. Bien sur, qu'en 6 ans, la série devait évoluer mais on peut trouver que cette évolution n'a pas été bonne, ça ne veut pas dire qu'on ne voulait pas la voir évoluer, juste pas évoluée dans ce sens.
     
  10. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    Moi je continue à bien me marrer devant TBBT !

    Je ne suis pas vraiment d'accord avec l'article, sauf pour la personnalité de Sheldon. Enfin j'y avais jamais vraiment fait attention, mais c'est vrai qu'on dirait que ses amis veulent le faire rentrer dans la case du "normal", alors que bon, Asperger ou pas, Asexuel ou pas, la "normalité" ne devrait pas être un but à atteindre, pour quiconque.

    Mais sinon je ne trouve pas que la série s'essouffle, au contraire avec les nouveaux personnages (Bernadette, Amy) y'a eu du renouveau.

    Définitivement, TBBT c'est trop d'la balle :free:
     
  11. Grisou

    Grisou
    Expand Collapse
    A dos de chameau véloce

    Du coup je suis en train de réfléchir à une série (j'ai pas vu toutes les séries mais j'en regarde pas mal) qui ne s'essouffle pas avec le temps (disons au bout de 3 ou 4 saisons)....

    Je trouve pas :lunette:

    Je remets pas en cause l'article ou quoi mais il me semble que c'est le lot de nombreuses séries en fait... Après moi je suis assez bon public donc Big Bang me fait toujours rire, même HIMYM :shifty:
     
  12. Colonel Woodrow

    Colonel Woodrow
    Expand Collapse
    MGG is my homeboy

    Ça fait du bien de lire ça. Il y a tellement de personnes qui me rabattent le contraire.
    Depuis la saison 4, la série a vraiment perdue.
    Et les problèmes évoqués sont justes.
    Au fur et à mesure des années, la série s'enfonce dans les stéréotypes et fait du n'importe quoi avec ces personnages. On va se retrouver avec tous nos personnages mariés avec une vie de famille des plus planplans, ayant rangés figurines,comics et autres dans des cartons au garage.
    Il y a des sitcoms qu'il faut savoir faire mourir et pas agoniser de saison en saison. N'est pas Scrubs (certes plus qu'une sitcom) ou Seinfeld qui veut !
     
Chargement...