Commentaires sur Mon plan cul est enceinte, elle veut garder le bébé. Je fais quoi ?

22 Janvier 2013
2 869
15 672
5 684
@Ecil Pardon, mais c'est où que sa partenaire mérite d'être "critiquée" parce qu'elle lui "impose son choix" et que c'est "plutôt violent" pour lui?
A-t-il été fait mention qu'elle lui a imposé des rapports sexuels sans son consentement? Qu'elle a retiré par surprise le préservatif de monsieur pendant qu'il avait les yeux bandés? Qu'elle lui a fait du chantage affectif ou lui a mis la pression pour obtenir des rapports non protégés?
On sait juste qu'elle a choisi de mener à terme sa grossesse, d'élever l'enfant, et qu'elle ne "demande rien" pour ça au géniteur. Je vois pas comment "rien demander" peut être comparé à "imposer son choix".

Ou bien c'est son choix de ne pas avoir recours à l'IVG qu'elle lui impose? Auquel cas, que Monsieur se rassure: si Monsieur tombe enceinte, Monsieur pourra recourir à l'IVG quoi qu'en dise sa partenaire...
 
2 Juin 2021
520
7 068
554
Je trouve que la plupart des commentaires infantilisent énormément la femme... Si l'on en croit la personne qui témoigne (ce que j'ai tendance à faire, homme ou femme) il dit quand même ", j’étais d’accord pour arrêter la capote et compter sur sa pilule,".
Je le comprends clairement comme : elle voulait arrêter le préservatif (pour x y z raisons c'est pas notre affaire) et a proposé de gérer avec sa pilule.
A partir de là, je trouve un peu HS les commentaires du style "encore un mec qui privilégie son confort et assume pas" ou "il aurait dû faire une vasectomie puisqu'il est CF" (WTF? Vous diriez à une femme CF de se faire ligaturer dans tous les cas? Ça reste son corps et son choix...).

Je pense qu'il doit en discuter avec elle, mais ils ont l'air raccord en fait : elle veut élever l'enfant seule, ils ont l'air d'en avoir discuté, et lui ne veut pas s'investir. Effectivement ils ont l'air OK sur le fait qu'il soit "géniteur simple". A partir de là je trouve normal qu'elle assume seule l'enfant... (Et encore, seule c'est vite dit, rien ne nous dit qu'elle ne va pas trouver un autre parent à cet enfant!). Il y a des femmes qui souhaitent faire des enfants seules, il dit qu'elle ne lui demande rien, si c'est son souhait c'est bien de le respecter!
:fleur:

Reste que le mec aurait pu se poser les questions avant, à partir du moment où il n'y avait plus de préservatif et uniquement la pilule, j'ose espérer qu'à 35 balais il connaissait les risques... Le problème il est surtout là. Que la demande d'arrêter le préservatif vienne de lui ou d'elle c'est pas la question le problème c'est qu'il y a aucune anticipation de son côté + qu'il dise "je ne suis pas contre une rencontre plus tard", ce qui fait très argument parent à la carte, ce sont ces deux éléments je pense qui font que les réponses sont dures.

Ensuite le "elle ne lui demande rien", peut-être que c'est le cas aujourd'hui car tout va bien pour la mère. Demain elle tombe gravement malade ou perd son travail, alors il se passe quoi ? Le mec ne finance rien ? Tout va bien ?

La bonne réaction (que la mère demande ou pas) c'est de légalement mettre les choses à plat pour qu'au minimum financièrement il participe. Peut-être que la mère ne veut pas lui "demander", mais au final c'est pour son enfant, pas pour elle, et on sait jamais de quoi demain sera fait, il s'en passe des choses en 18 ans (minimum). On vit dans une époque où on peut basculer de cadre à SDF quelques années. Bon après si madame est vraiment à l'abris (millionaire / rentière etc.), à la rigueur, pas besoin d'aller pinailler quelques centaines d'euros par mois au géniteur.

Mais pour l'enfant c'est mieux d'avoir un géniteur qui assume sa part financièrement, que la mère demande quelque chose ou non. Et surtout si monsieur gagne bien sa vie, ça évitera que les contribuables payent à sa place en cas de soucis financiers du côté de la mère. Moi tout ce que je constate c'est que les mères seules sont rarement bien financièrement, et que beaucoup d'hommes font tout ce qu'ils peuvent pour ne jamais payer ou payer le moins possible, donc je regarde surtout cette histoire sous ce prisme.
 

Plummpy

Pas de MP sauvages, merci
26 Avril 2021
315
3 441
504
Bon, je crois que tout a été dit que les questions de responsabilité et de contraception, je vais me contenter de partager mon avis avec moi-même.

Pour le reste, je vais être pragmatique. Je suis d'ailleurs étonnée que la Daronne n'en parle pas.

Quentin, bonjour. Je m'appelle Plummpy.

J'ai lu ton histoire avec attention.

Et je ne sais pas quoi te conseiller sur le plan personnel. Je n'ai ni assez d'éléments, ni de possibilité de dialogue.

En revanche, je peux te donner ce conseil: consulte un avocat.

Oui. Va apprendre tes droits chez quelqu'un qui les a étudiés.

Alors, ce n'est pas parce que tu as commis un délit, ni ta partenaire.

Simplement pour savoir comment limiter la casse au niveau juridique et financier.

J'ai vu passer sur ce fil une Madz qui exprimait l'idée "on ne sait pas de quoi demain fait". Et elle a raison. On ne sait pas si la future maman va rester dans l'aisance. Et on ne sait pas non plus comment ce futur enfant va se développer.

Si ce vieux reportage d'Envoyé Spécial est toujours d'actualité, on a vu des procédures de reconnaissance en paternité aboutir... et aboutir aussi à l'exigence de pension alimentaire.

De façon rétroactive.

Ca veut dire quoi? ben, que si tu choisis de te désengager complètement et de ne pas payer de pension, la maman pourra lancer une procédure dans cinq ans. Ou dix ans. Ou dix-huit ans. Et tu devras cet argent. De toutes ces années.

Et ça va piquer sévère.

Donc: pour l'aspect légal, financier: va consulter un avocat pour faire un choix éclairé et équilibré sur ton implication financière. Si ça se trouve, ces procédures ne sont plus d'actualité et je te dis n'importe quoi: VA VERIFIER auprès d'un.e pro.

Quant à l'aspect perso...

J'ai relu le dernier paragraphe. Tu n'as pas envie de te comporter comme un gros con.

Tu n'as pas envie de ressembler à ton père qui ne voulait pas l'être. Pourtant, tu t'es mis dans la même situation. Je ne peux pas m'empêcher de trouver cette répétition très étonnante. Mais après, j'ai pas de diplômes, hein.

Je sais que c'est un conseil qui est passé sur ce fil, pardonnez-moi les Madz de ne pas tout remonter pour vous mentionner. Bref: je pense qu'un petit travail thérapeutique ne serait pas du luxe.

Si tu es confus à l'intérieur de toi, si tu ne connais pas tes propres capacités, personne ne les connaîtras à ta place. Et tu ne seras pas apte à choisir de quelle façon t'impliquer ou non dans la vie de ce futur enfant. C'est pourquoi je pense en toute sincérité qu'il te faut l'aide de quelqu'un de bienveillant, qui t'aide à débrouiller tout ça.
 
25 Mars 2021
304
4 577
504
44
Reste que le mec aurait pu se poser les questions avant, à partir du moment où il n'y avait plus de préservatif et uniquement la pilule, j'ose espérer qu'à 35 balais il connaissait les risques... Le problème il est surtout là. Que la demande d'arrêter le préservatif vienne de lui ou d'elle c'est pas la question le problème c'est qu'il y a aucune anticipation de son côté + qu'il dise "je ne suis pas contre une rencontre plus tard", ce qui fait très argument parent à la carte, ce sont ces deux éléments je pense qui font que les réponses sont dures.

Ensuite le "elle ne lui demande rien", peut-être que c'est le cas aujourd'hui car tout va bien pour la mère. Demain elle tombe gravement malade ou perd son travail, alors il se passe quoi ? Le mec ne finance rien ? Tout va bien ?

La bonne réaction (que la mère demande ou pas) c'est de légalement mettre les choses à plat pour qu'au minimum financièrement il participe. Peut-être que la mère ne veut pas lui "demander", mais au final c'est pour son enfant, pas pour elle, et on sait jamais de quoi demain sera fait, il s'en passe des choses en 18 ans (minimum). On vit dans une époque où on peut basculer de cadre à SDF quelques années. Bon après si madame est vraiment à l'abris (millionaire / rentière etc.), à la rigueur, pas besoin d'aller pinailler quelques centaines d'euros par mois au géniteur.

Mais pour l'enfant c'est mieux d'avoir un géniteur qui assume sa part financièrement, que la mère demande quelque chose ou non. Et surtout si monsieur gagne bien sa vie, ça évitera que les contribuables payent à sa place en cas de soucis financiers du côté de la mère. Moi tout ce que je constate c'est que les mères seules sont rarement bien financièrement, et que beaucoup d'hommes font tout ce qu'ils peuvent pour ne jamais payer ou payer le moins possible, donc je regarde surtout cette histoire sous ce prisme.
Agree to disagree... Pour moi a partir du moment où elle souhaite assumer seule l'enfant et l'élever seule et ne rien lui demander, il n'a pas à s'imposer. (J'imagine évidemment qu'ils en ont discuté, ce qu'a l'air de sous entendre l'article). Ensuite sur la précarité j'imagine que la future mère a tout mis dans la balance (et a du black up familial si besoin). Et si elle avait une situation financière très aisée et lui était très précaire (on ne sait rien de sa situation), vraiment je ne trouverais pas ça normal qu'il se sente obligé de contribuer si elle souhaite s'en occuper seule.
(Je dis ça sans connaître les aspects légaux de la chose, comme l'a dit ma VDD la première chose c'est de prendre un avocat et de se renseigner)
De plus donner de l'argent donne implicitement un "droit de regard"...elle souhaite peut être être entièrement indépendante et faire les choix elle même pour son enfant. (Ça évite les "mais tu as payé ça?" Ou "tu t'y prends comme ça ?")
 
25 Mars 2021
304
4 577
504
44
Désolée du DP : en fait je vois un peu ça comme une PMA entre amis en bons termes... (La fille d'un ami a fait un enfant toute seule, elle ne trouvait pas de père avec qui "se poser" et voulait vraiment un enfant. Elle a du passer par tout le processus médical.)
Garder cet enfant peut être une solution pour permettre à la collègue d'avoir un enfant sans passer par tout un parcours "PMA" plus complexe. (Et franchement je peux le comprendre).
Ça ne veut pas dire non plus que cet enfant sera élevé seul, si ça se trouve dans un an ou deux (et c'est tout ce que je lui souhaite) la collègue va rencontrer quelqu'un qui sera un super papa pour cet enfant.

(Après comme dit plus haut, la première chose c'est déjà vérifier si la loi n'a pas déjà défini le niveau d'implication du géniteur - financier ou autre)

De ce que j'ai compris le problème du témoignant vient surtout qu'avec son expérience personnelle il ne peut pas imaginer que l'enfant va être heureux et épanoui sans son père biologique... (Mais si, s'il est désiré a ce point il y a de bonnes chances qu'il le soit ;) )
 
9 Mars 2014
4 070
34 004
5 674
lutinreveurblog.wordpress.com
Pour moi a partir du moment où elle souhaite assumer seule l'enfant et l'élever seule et ne rien lui demander, il n'a pas à s'imposer.
Bah en fait, si. Un enfant ça se fait à deux. Là il est indécis mais s'il souhaite faire parti de la vie de son enfant, la mère n'a pas à lui retirer ce droit.

S'il ne souhaite pas s'imposer, comme ça a été dit faut qu'il voit les aspects légaux, et dans tous les cas il devra s'en tenir à sa décision.

Si la mère ne peut pas assumer seule l'enfant, bah vaut mieux qu'ils en discutent. Mais sa solution d'être papa à temps partiel est complètement immature de sa part.

Normalement, l'arrivée d'un enfant ça se prépare et je trouve les deux parents à côté de la plaque dans cet article. C'est un futur être vivant ça ne devrait pas être un caprice.
 
28 Août 2020
250
1 775
504
@Neverland90
Du coup tu fais quoi du cas des mères solo par choix? via PMA ou autre?
C'est un "caprice" de leur part?
Elles ne vont pas être capable de gérer sans hommes?
Parce que dans ces cas de figures aussi il y a un géniteur. Qui n'est rien de plus que ça: un donneur de sperme.

Beaucoup de messages sous entendent que la mère risque de ne pas s'en sortir seule et comme cela à déjà été dit je trouve cela super infantilisant.
Surtout quand on sait que dans bcp de couples hétéro de toute façon la charge des enfants est portée essentiellement pour ne pas dire totalement pour certains, par la mère.

Et votre solution de reconnaissance légale et d'implication financière pour "compenser" (quoi je ne sais pas) elle apporte 2 problèmes:
1- (déjà dit par @Ciredutemps que je plussoie totalement) : ce droit de regard si compensation financière concernant tous ces choix éducatif par quelqu'un qui ne sera pas là mais qui aura quand même le droit de la faire ch*er (pardon du terme) si l'envie lui prend. (parceque reconnaissance de paternité)
En vrai ça peut devenir l'enfer pour la maman, un vrai fil à la patte si mr décide de se réveiller dans quelques années, elle ne pourra rien dire. Par exemple on pourrait imaginer qu"il exige une garde alternée à un moment ou autre(et ce n'est pas une bonne chose forcément)

2-cela les empêche (maman et bébé) de potentiellement trouver un père (un vrai celui là) impliqué et volontaire avec qui ils pourraient former une famille. De mon point de vue la volonté non forcée de faire famille est bien plus importante que de l'ADN commun)

J'avoue que le situation me parle bcp en raison de l'histoire familiale.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Bref, NON, qu'il ne reconnaisse SURTOUT pas cet enfant. Au mieux il laisse un contact pour qu'il puisse poser des questions s'il en ressent le besoin une fois grand.
 
12 Février 2017
506
5 262
2 564
@Bulldo J'ai l'impression que la fin de ton message correspond vraiment à ce qui est dit dans le courrier : le témoignant ne propose pas de se pointer une fois que l'enfant sera plus grand pour commencer à jouer au papa (et éventuellement interférer avec l'éducation donnée par la maman), mais d'être dispo pour répondre à ses questionnements. En tout cas moi c'est comme ça que je le comprends, et ça me paraît plutôt correct de sa part. (ça reste du déclaratif, on ne sait pas comment il se comportera vraiment bien sûr).
 
9 Mars 2014
4 070
34 004
5 674
lutinreveurblog.wordpress.com
@Bulldo
Sauf que ce n'est pas une PMA qui est une procédure légale et en plus longue
Là, on est juste sur un accident de contraception avec une mère qui décide de garder l'enfant bon apparemment parce qu'elle en voulait un depuis longtemps mais dmon ne sait même pas si elle a conscience de l'impact que sa situation va prendre au niveau financier.

Le mec n'est pas un donneur de sperme dans ce cas précis et je comprends pas pourquoi tu l'assimiles comme tel.

Et dire que c'est difficile d'être parent solo n'a rien d'infantilisant surtout que la conjoncture économique est compliquée et que les mères célibataires qui cumulent deux jobs, très peu de temps libre sont souvent ciblées par l'ASE. Ce n'est pas de leur faute mais faut envisager tout ces paramètres. Il y a vraiment pas une personne pour penser "ça pourrait m'arriver ?".
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Oui, pour beaucoup de monde, j'ai l'impression que l'enfant est un dû, un caprice. Faut voir la marchandisation qu'il y a autour de l'adoption. J'aimerais que les gens considère l'enfant comme une personne en devenir avec les implications que ça donne au lieu de les voir comme un produit dont ils ont besoin pour être heureux. L'attitude de la mère dans l'article on dirait qu'elle ne se pose aucune question, juste qu'elle en voulait un depuis longtemps (comme moi je veux ce super matelas à 1500 euros depuis plus de 2 ans :rolleyes:), mais bon après on a pas son point de vue. Et le mec qui n'a pas compris l'importance de garder le contrôle sur la contraception n'en parlons pas.
C'est mal parti.
 
25 Mars 2021
304
4 577
504
44
Je le comprends aussi comme mes VDD... Il a souffert de ne pas avoir de liens avec son père et propose si l'enfant le souhaite qu'il puisse répondre à des questions quand celui ci sera plus grand. Ce qui me paraît quand même très raisonnable (et la bonne chose à faire).
Bah en fait, si. Un enfant ça se fait à deux. Là il est indécis mais s'il souhaite faire parti de la vie de son enfant, la mère n'a pas à lui retirer ce droit.

S'il ne souhaite pas s'imposer, comme ça a été dit faut qu'il voit les aspects légaux, et dans tous les cas il devra s'en tenir à sa décision.

Si la mère ne peut pas assumer seule l'enfant, bah vaut mieux qu'ils en discutent. Mais sa solution d'être papa à temps partiel est complètement immature de sa part.

Normalement, l'arrivée d'un enfant ça se prépare et je trouve les deux parents à côté de la plaque dans cet article. C'est un futur être vivant ça ne devrait pas être un caprice.
Il dit bien qu'il ne souhaite pas faire partie de la vie de cet enfant... (Sauf si celui ci plus tard en évoque le besoin).
Et à priori la mère veut assumer seule l'enfant... Ça a l'air d'être tout sauf un caprice, il est dit qu'elle souhaite avoir une famille, et qu'elle est "un peu plus âgée que 35 ans". Un enfant c'est pas forcément ultra planifié à ce point, elle a pu voir cette grossesse comme une opportunité pour commencer à construire sa famille, faute d'avoir trouvé ""le bon papa"" (elle a peut être 37-38 ans?). Je ne comprends pas pourquoi tu considères que c'est un caprice? Elle a quand même très largement l'âge de faire des choix raisonnés, de savoir si elle veut assumer l'enfant sans le géniteur...

Édit (messages croisés '^^) : merci pour l'explication, je comprends le point de vue pour le caprice. Mais vraiment il y a des femmes seules qui ont largement les moyens financiers et l'entourage pour élever sereinement un enfant... Et faire un enfant "planifié" à deux ne garantit pas non plus que le père ne va pas partir ou que l'enfant ne va pas être dans une situation financière instable... Il y a des couples qui peuvent aussi prendre des décisions beaucoup moins raisonnées qu'une personne seule... (Et là elle serait parent solo par choix et non subi, donc à priori bien réfléchi en termes financiers/charge)
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes