Merci pour ce témoignage ! Pendant des années, je me suis sentie seule face à mes crises.
Ça a commencé quand j'avais 10 ans, et ça se manifestait principalement par la tête qui tourne, l'envie de vomir, des tremblements et des fourmis dans tous mes membres et cette envie de disparaître pour ne pas avoir envie de revivre ce sentiment très désagréable (le pire que j' ai eu à ressentir jusque là.) En vieillissant, ça s'est aggravé. J'ai commencé à vomir dès que je faisais un malaise. Je restais cloîtrée pendant des heures. Je manquais toutes mes séances de sport au collège et au lycée, je n'ai jamais fait une rentrée scolaire, j'ai failli ne pas aller à l'une de mes épreuves de bac parce que 15 minutes avant je vomissais dans ma salle de bains...
Et, par deux fois, je me suis retrouvée à l'hôpital parce que ces crises ont progressé en tétanie, c'est-à-dire que j'étais paralysée des pieds à la tête. Une sensation atroce.
Au fil du temps, c'était tellement affreux à vivre que c'est devenu un cercle vicieux : plus je faisais de malaises, plus j'avais peur d'en faire et plus j'avais peur d'en faire, plus j'en faisais. Tant et si bien que quand je suis rentrée à la fac, j'ai demandé à ma mère de m'accompagner jusqu'à la porte de ma salle de classe pour me rassurer. Comme si je faisais ma rentrée en maternelle...
À cause de ces crises, j'ai fini par abandonner la fac et ne suis pas sortie une seule fois de chez moi en 2011... C'était devenu un enfer. Je m'isolais complètement en refusant toute vie sociale. Et on me répétait à longueur de journée : "arrête de te cacher derrière tes malaises", "tu te trouves des excuses", et autres phrases qui motivaient vachement à s'en sortir...
Peu à peu, j'ai quand même réussi à remonter à la surface grâce à un emploi aidé qu'on m'a proposé dans un cadre que je connaissais. Mais ce qui m'a surtout aidée à m'en sortir, c'est le fait d'avoir déménagé et d'avoir quitté une ville que je n'aimais pas et qui m'angoissait.
Je n'ai plus fait de malaises depuis le 1er septembre 2016. Plus de 3 ans. Une sacrée victoire, après en avoir souffert presque toute ma vie. Je sais que, par moments, je n'en suis pas loin dans les moments de grand stress, mais ça finit toujours par passer...
Désolée pour ce looong roman, mais parfois ça fait du bien quand ça sort !
 
Merci pour ce témoignage qui met du baume au cœur :fleur:
J'ai commencé à avoir des crises d'angoisse au collège, ça a duré quelques mois. Chez moi ça se manifestait par des nausées très violentes et des tremblements et une sensation de terreur totalement sans fondement. Ça a disparu tout seul à un moment mais c'est malheureusement revenu quand j'ai commencé à travailler. Ma première a été tellement violente que je suis allée immédiatement chez le médecin qui m'a réorienté vers un psychothérapeute. Et honnêtement ça fait tellement du bien. J'ai encore des crises de temps en temps mais mais ça me permet de savoir que je suis soutenue.
Sinon au quotidien, je fais l'exercice aussi des cinq choses que je peux ressentir, je le trouve assez utile. Je fais aussi des exercices de respiration tous les jours, même quand ça va bien, comme ça les jours où je fais une crise, j'adapte immédiatement ma respiration et ça évite que ça dégénère trop. Mes crises se manifestent aussi par des problèmes de pensées intrusives donc je fais de la méditation également pour apprendre à laisser passer mes pensées plus facilement. On ne se rend pas compte à quel point vivre avec l'anxiété demande une attention quotidienne même les jours où on va bien. Ça fait un moment que je n'ai pas eu de "grosse" crise mais pourtant j'y pense encore tous les jours et je fais très attention à ce que je mange, à ce que je bois, à mon sommeil et mon hygiène de vie en général car je sais que parfois un petit dérèglement et hop c'est reparti pour un tour.
Courage à toutes les personnes qui vivent avec ce problème et prenez soin de vous :fleur:
 

skippy01

Peau lisse partout, justice nulle-part.
Et, par deux fois, je me suis retrouvée à l'hôpital parce que ces crises ont progressé en tétanie, c'est-à-dire que j'étais paralysée des pieds à la tête. Une sensation atroce.
Ça veut donc dire que la tétanie est une forme de crise d'angoisse, si j'ai bien compris ? Parce que moi, je connais trop bien ça, et c'est un des meilleurs simulateurs d'EMI.
 
@skippy01 : il me semble que oui parce que justement au collège je faisais des crises de tétanie également, et le médecin traitait ça comme une forme de crise d'angoisse (liées d'après lieu à une grosse carence en magnésium)
 
Merci pour se temoignage, ça fait du bien de voir qu'on est pas seule !
Pour ma part les crises ont commencer en CE1, à chaque fois que je me retrouvait devant un contrôle.
Je tremblais, envie de vomir, vertiges, grosse fatigue, larmes, bouffé de chaleur, cœur qui bat fort et vite,.... je ne savais pas ce qui m'arrivais. J'ai vu 3 médecins qui n'ont pas su faire un diagnostic.
J'ai fini par aller aux urgences faire des examens. On m'a diagnostiquer des crises d'angoisses, sans aide, sans traitement, sans solution. Je savais ce qu'il m'arrivait, mais je ne savais pas quoi faire.
Elles se sont développées jusqu'à la seconde où je fesait des crises presque tout les matins en allant au lycée : vomissement, vue trouble ( tâche noir ou blanches), évanouissement, tremblement intenses, pleurs, fatigue, bouffés de chaleur, respiration difficile, cœur qui bat fort et vite,...
Et après la crise passer je met des heures à retrouver de l'énergie, je pleure facilement pour rien, je dors beaucoup.
Ma mère a chercher autant qu'elle pouvait des solutions, des indices, des personnes dans le même cas pour apaiser mes crises.
La solution à été les vidéos de Guert, un canadien qui expliquait avec ses mots le " tigre" qui est en nous.
Voici un équivalent de la vidéo de l'époque :
Avec ses vidéos Guert proposait un programme par mail pour m'aider à comprendre et apaiser voir éviter mes crises.
Toutes les semaines je recevait des mails m'expliquant ses crises.
Cela m'as permis de mettre des mots sur mes symptômes et mes sensations. Et comprendre que je n'étais pas folle.
Désormais j'arrive à gérer mes crises quand elles surviennent, et les calmer plus rapidement.
Aujourd'hui j'ai 25 ans, je dois faire environ 2-3 crises par ans lors de gros problèmes ou de gros stress. Mais je sais les gérer en calmant ma respiration et en chantonnant : "je vais bien tout va bien" : je suis bien, je n'ai pas de raison de stresser car je ne suis pas dans une situation de danger, je ne vais pas mal, je suis juste dans un moment difficile où mes émotions ont un trop pleins et ont besoin de sortir à travers mon corps. Je pleurs, c'est normal, c'est que les larmes ont besoin de sortir. Je m'assoie, par terre pour être poser et ne pas me faire mal au cas où je tombe dans les pommes, je préviens la personne la plus proche. Du coup je me sens en sécurité.
Je n'ai plus peur de mes crises, je n'ai plus honte lorsqu'elles surviennent, je suis capable de les gérer car je suis forte et je les connais désormais bien maintenant.
 
Ce témoignage fait beaucoup écho à ce que j'ai vécu pendant très longtemps et j'ai envie de réagir, parce que je me dis que quelqu'un va ptetre tomber sur ce témoignage et les commentaire ( et qu'un peu d'espoir qui monter qu'on peut s'en sortir, c'est super cool je trouve ). Personnellement, le trouble anxieux généralisé, je l'ai eu, et c'est tellement handicapant dans la vie, j'avais l'impression que ma vie serait juste une succession d'angoisse terribles que je ne pourrais jamais arrêter. POINT.

Personnellement, je n'ai pas fait de crises de panique, enfin je ne crois pas, ce n'est jamais allé à la tétanie ou aux vertiges ( ou juste une fois ). Par contre, j'ai été anxieuse et je faisais tout le temps des énormes crises d'angoisses et de larmes. Je passais mes journées à angoisser et à éclater en sanglot pour absolument rien, ça devenait invivable pour moi et mon entourage. Et c'est franchement épuisant d'essayer de se construire comme ça.

Là où j'ai evie d'apporter ma petite pierre à l'édifice, c'est de parler de mon parcours perso pour m'en sortir. Je vois que toutes êtes allées voir des psychothérapeutes pour vous en sortir ( et bravo, c'est une démarche tellement courageuse ! ), mais pour moi, ça n'a pas suffit.
En fait, j'ai eu beaucoup de gros problèmes personnels voir même traumatiques, qui ont notamment engendre l'anxieté et puis de l'anorexie. De fait, parce que franchement, au lycée, je SOMBRAIS dans la dépression, je suis allée voir une psy. Ca m'a beaucup, beaucoup aidé, et j'ai fini par sortir doucement mais sûrement de la dépression, tout en atténuant l'angoisse sans jamais faire partir l'anxiété et le gros gros déséquilibre émotionnelle que j'avais.
J'ai arrêté de la voir en école supp, mais j'ai fini par faire deux trois séances ( mes amis et mon copain ne savait plus que faire tellement c'était ingérable pour tout le monde. ). Sans succès. Ma psy me connaissait trop je pense, et n'arrivait plus à me sortir de mon anxiété, franchement, je sentais que je payais pour rien.

A ce moment, c'était TERRIBLE pour moi. J'avais l'impression que là, plus rien pouvait m'aider, que j'allais devoir m'en sortir seul, et composer avec l'anxiété ( great ).

J'ai dû attendre un an, qui ont été très dur et où vrmt il n'y avait pas d'amélioration. ce qui était terrible, c'est que je ne voulais plus parler de mes soucis d'avant, car je sentais que mes trois années de psy avaient permises de complètement me décharger de mes problèmes et de faire la paix avec. Par contre, j'adorais ma vie, j'avais T O U T pour m'épanouir, mais je m'en sentais INCAPABLE. C'était un sentiment terrible de ne pas savoir apprécié ce qu'on voulait aimer dans sa vie.

Et un jour, je me suis dit stop. Une amie m'a dit " trouve un spécialiste, parce que tu ne peux pas vivre dans l'angoisse. Va voir quelqu'un ".

Et ça m'a secoué parce qu'elle avait raison. Je me suis renseignée et je me suis alors tournée vers la sophrologie. Et ça m'a sauvé personnellement. Bon en temps normal, en 8 séances, on a retrouvé un équilibre émotionnel et on est reparti totu beau tout neuf, mois ça en a pris 15 ahah.

Mais vraiment, ça a été beaucoup plus efficace pour reprendre l'estime de moi que mes problèmes avaient complètement écorchée, pour soigner mon soucis de culpabilité, pour retrouver une stabilité émotionnelle tout en chérissant mon hypersensibilité : bref, ça m'a permi de m'épanouir, de me rendre heureuse et de sortir totalement de l'anxieté.

Voilà, j'ai fait un long pavé, je vais pas m'éterniser sur la sophro ( mais si ya des questiins j'y répondrai avec plaisir ), j'avais surtt envie de montrer que ya plusieurs chemin de vie, que la psychologie c'est super, mais que pour certaines ce n'est pas la bonne solution ou pas assez ( et des solutions, yen a pleinnnnnns qui corresponndent à chacun/ chacune pour s'épanouir ! )

Bigup à la mad de l'article, big up à toutes celles qui se sont livrées et big up à toi derrière ton écran qui est peut être confronté au problème de l'anxiété et des crises de panique. <3
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes