Mymy Haegel

Rédac chef de madmoiZelle
Équipe madmoiZelle
Ce sujet est dédié aux réactions concernant ce post : Oui, la journée internationale des hommes existe, et il y a de vrais enjeux à traiter
journee-de-l-homme-640x400.jpg

Lire la suite ...


 

Mymy Haegel

Rédac chef de madmoiZelle
Équipe madmoiZelle
Bonne surprise, cet article !

(Il y a effectivement matière à débat sur les victimes masculines de violences en tous genres (si j'ose dire).
Ainsi que le rappelle @Mymy Haegel , madmoiZelle aborde de temps à autre la question, à raison car le tabou sur ces violences ignorées/déniées consolide des stéréotypes sexistes nocifs pour tout le monde.)

C'est pourquoi le présent article, en principe consacré à cette journée internationale des hommes (dont j'ignorais l'existence) est intéressant puisqu'en réalité, il aborde en détail le suicide masculin, une autre réalité méconnue/ignorée/déniée.
Il pose de bonnes questions, sur le poids des codes de masculinité, de stéréotypes de genre.
En ouvrant les yeux sur ces problématiques, on peut faire évoluer les mentalités, ce qui ne peut qu'être favorable...aux femmes.
 
J'ai envoyé l'article à mon père et mon petit frère ! C'est un sujet qui n'est malheureusement pas assez abordé, et qui mérite beaucoup plus de reconnaissance, notamment des milieux féministes. J'ai pu voir avec mes amis, mon père ou mon petit frère à quel point ça pouvait pourrir la vie. Un de mes amis, bisexuel assez efféminé, s'est fait agresser plusieurs fois dans la rue et non seulement il était totalement démuni au moment où c'est arrivé, mais en plus il a du mal à accepter son côté GNC à cause de ça.

Mon père est commissaire de police. On a parlé une ou deux fois du taux de suicide chez les policiers. Outre la nature du métier (tu sais que tu vas voir/faire des choses pas sympa du tout), le milieu de la police est hypermasculin, raison pour laquelle, d'ailleurs, les lesbiennes, considérées comme plus masculines, s'y intègrent beaucoup mieux que les hommes gay ou les femmes trans qui transitionnent pendant qu'elles sont dans la police (mon père m'avait parlé d'une femme policière à Paris dont la transition était très dure du fait de son milieu professionnel). Bref, le taux de suicide dans la police est très élevé, et c'est un milieu extrêmement dur, conservateur, ultra masculin, où l'on est poussés à encaisser, à réprimer ses émotions et à se taire. C'est très mal vu de demander de l'aide, les psys ne sont pas hyper biens considérés, et compte tenu que les policiers gardent une arme de service à la maison... C'est très facile pour eux de se donner la mort.

Et c'est vraiment nul parce que je pense qu'en brisant ces barrières ultramasc, on y gagnerait énormément sur l'égalité des sexes. Les hommes seraient plus en phase avec leurs émotions, leur sensibilité et leur empathie, et ils seraient plus à même de militer pour les femmes et les minorités. On n'aurait pas de concours de quéquette des dirigeants politiques à base de je-vais-t'envoyer-des-missiles-sur-la-tronche, on aurait un rapport plus sain à la sexualité... Bref ça améliorerait grandement beaucoup de choses.
 
Ce n'est pas le focus de cet article mais tu trouveras de nombreux articles sur madmoiZelle :
Et ce n'est qu'un échantillon :fleur:
Je parler pour cette article, mais je sais qu'il y a des articles.
Et je sais que Mymy (je crois que c'est la première) qui en parle dans des articles et émissions sur les victimes masculine.
 
Et je sais que Mymy (je crois que c'est la première) qui en parle dans des articles et émissions sur les victimes masculine.
C'est d'ailleurs plutôt courageux de sa part, car, comme l'observe @Justinemacaron , évoquer les failles, souffrances et fragilités masculines est souvent mal perçu dans les milieux féministes.
Comme si ces sujets nuisaient aux femmes !
Comme si en parler ajoutait de l'eau au moulin des machos/masculinistes !
Au contraire, il ne faut pas leur laisser le terrain libre, leur permettre de récupérer ces thèmes au profit de leurs idéologies misogynes.
Au contraire, briser silence et tabous, notamment sur les dépressions et suicides masculins, peut contribuer à casser les vieux codes rances de la virilité (genre : soit un homme, un Vrai, et souffre en silence).
Un combat féministe, quoi...:v:

Petite citation de Fatou Diomé, femme de lettres : "le féminisme, c'est aussi apprendre aux garçons qu'ils peuvent être fragiles"
 
Effectivement j'avais connaissance de cette date depuis 2-3 ans, mais je voyais pas mal de féministes se moquer de cette date en disant qu'ils confondaient avec la journée des toilettes; et que de toute façon les hommes n'avaient aucunement besoin d'une journée car tous les jours de l'année était leur journée.

Je trouve vraiment fatigant cette partie du militantisme qui nie systématiquement le fait que les hommes peuvent aussi avoir des problèmes et qu'ils peuvent avoir le droit de parler de leurs propres problématiques.
Car on aura beau dire = non, il n'y a pas spécialement de journée pour la prévention contre le suicide des hommes et leur spécificité (d'ailleurs c'est intéressant de lire qu'il y a un lien avec la classe sociale/le niveau d'études - et "encore une fois", très peu surprise que la recherche viennent du Canada et pas de France, même si en France ça commence doucement à changer), contre le cancer de la prostate, contre les stéréotypes qui pourrissent la vie des hommes, contre les violences conjugales à l'encontre des hommes [hm 27% quand-même hein, c'est pas rien, bien loin des "cas isolées et/ou statistiques insignifiantes" que tente d'imposer une certaine frange militante], le viol envers les hommes (ça tombe bien, la loi de 2018 les a pris enfin beaucoup plus sérieusement en compte), etc...

C'est le même problème : sous prétexte que les inégalités entre hommes et femmes ne sont pas symétriques, ça serait une raison pour ne pas en parler car selon certaines personnes, "en parler c'est forcément les mettre au même niveau". Ca en devenait fatigant, je veux dire : il y a une différence entre en parler un peu, et pas en parler du tout.
Contente, donc, de voir que les mentalités changent petit à petit.

D'ailleurs il y a quelques jours, j'ai vu une publicité d'une protections pour fuites urinaires... pour hommes! (oui oui! voilà la pub :
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
)

Car j'ai l'impression que parfois on oublie que certes, les hommes font partie de la caste dominante, mais que l'on vit dans une société qui est faite avant tout pour les hommes qui correspondent au modèle voulu par notre société (donc exit les non-hétéros, les trop "fragiles", les non-ambitieux, etc...).
Et je ne vois donc aucune raison légitime pour ne pas qu'ils parlent de leurs problématiques spécifiques.
Surtout quand on lit que la règle chez la majorité des hommes, c'est que quand ils ont un problème, c'est "plus viril" (mdr) de se taire. Quand bien même c'est la meilleure manière de se planter, que de ne pas vouloir reconnaître quand on a besoin d'aide, et qu'on peut pas régler tous les problèmes tout seul.
C'est d'autant plus problématique que, comme le dit l'article, ça contribue énormément à leur invisibilisation et donc à une fausse interprétation des résultats des recherches sur ce sujet.

Je suis donc agréablement surprise (même si l'article vient de mymy et donc je sais qu'elle travaille aussi pour sensibiliser sur les questions masculines ^^ donc merci à elle) et très positif que ce soit abordé dans un média féministe.
C'est d'autant mieux que comme dit @wolfa , c'est aussi un moyen pour éviter une pleine récupération des mascus, tout en encourageant les personnes qui se sentent concernées à participer à leur propre cause.

EDIT : et ça pourrait aussi être une occasion de réfléchir à l'impact que nous pouvons avoir, en tant que femmes, sur les stéréotypes masculins, qui sont pour certains en partie entretenus par certains comportements (au pif, préférer les hommes grands/virils/musclés, etc...) qu'il faudrait peut-être analyser et tenter de déconstruire car ça participerait aussi à combattre les stéréotypes masculins (de la même manière que les hommes doivent se remettre en question étant donné que leurs comportements influent aussi sur les stéréotypes féminins).

Un grand merci, donc à @Mymy Haegel et aux rédactrices de Madz en général pour oser parler de ce sujet en milieu féministe ^^
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes