A partir ce 8 août, les ressources produites par la Terre en 2016 sont épuisées

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 8 août 2016.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

  2. Zoémine

    Zoémine
    Expand Collapse
    Et elle dansait, ses pieds graciles effleurant à peine l'herbe tendre

    Je pleure...
     
  3. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    Ce que j'aime bien avec ce genre de nouvelles c'est que ça me donne un coup de fouet dans ma transition végétarienne. J'allais craquer ce soir en faisant les courses, ben là c'est clair que non, je n'achèterai pas de viande.
     
    L'océan de la vie, Giacomo, HarryJoe et 11 autres ont BigUpé ce message.
  4. Geny

    Geny
    Expand Collapse
    « Il ne faut pas vendre la peau de l'ours... surtout... surtout s'il n'est pas d'accord avec le prix. »

    C'est horrible :tears:
     
    Adios Badmoizelle, Major Lazer et Wheryam ont BigUpé ce message.
  5. 0h-dear

    0h-dear
    Expand Collapse
    Entourée de personnes merveilleuses ! :rainbow:

    Oh non...
    Ça me fout le blues ce genre d'articles, pour une raison bien particulière: la dramatisation et la culpabilisation des lecteurs.
    Alors je ne nie pas qu'il y a un problème d'écologie flagrant, de sérieux problèmes de surconsommation, etc...
    Mais tout remettre sur le dos de la viande (je suis végétarienne depuis deux ans et j'en achète pas non plus), je trouve ça hypocrite alors que la bannière du forum est celle des jeux olympiques de Rio.
    Le souci avec les jo, c'est que ça coûte énormément à la planète et au budget des pays participants (communication, déplacement des athlètes, touristes qui prennent l'avion, transports en commun qui circulent toute la nuit alors que d'habitude il y a toujours 4h de repos des trains, construction de stades qui sont quasi TOUJOURS laissés à l'abandon après l'événement alors que ça a coûté cher à la planète de les construire, etc...)

    Ajoutons que la rubrique mode et ses 10 hits de la fauchée parlent tout le temps d'articles bon marché et transporté par avion de Chine, de Bangladesh ou de Taïwan par bateau et avion et que si l'emprunte carbone animalière représente 14,5% des émissions totales en co2 de la planète, les transports sont juste derrière avec 14% d'émission de co2 également (source: Data gueule)

    On fait également un Big up à tous les steaks de soja sur-emballés, le tofu qui vient du Japon par avion, le greenwashing de toutes les marques qui tentent de se racheter une virginité (coucou macdo), ces personnes qui sont contre la loi travail en France mais achètent des iPhones produits par des enfants chinois, ainsi que ceux qui achètent leurs Stan Smith sur zalando qui viennent de Chine en bateau, stockées en Allemagne et envoyées par camion dans leurs boîtes aux lettres.

    J'encourage pas à manger de la viande mais conclure cette article avec un discours de l'Onu qui conseille fortement de changer notre alimentation mais pas notre mode de vie c'est se mettre des œillères.

    Chaque centime qu'on dépense, va change le monde dans lequel nous vivons, c'est notre dernière arme de démocratie directe. Souvenez vous en.
     
    Mad_Ame, Sherling, L'océan de la vie et 41 autres ont BigUpé ce message.
  6. Y.

    Y.
    Expand Collapse

    Bien d'accord avec @0h-dear : oui, la consommation de produits animaux est une partie importante du problème, mais tout en ayant beaucoup apprécié l'article et le fait que vous preniez la peine de marquer le jour du dépassement, j'ai trouvé légèrement maladroit le passage sur les produits animaux. Je comprends que tout magazine a son orientation, que pour MadmoiZelle le véganisme est important mais le shopping éthique l'est peut-être un peu moins (je suis déjà bien contente de lire vos articles sur la consommation responsable en général, hein, je ne suis pas en train de vous jeter des cailloux), mais tout de même : se focaliser sur un facteur de l'épuisement des ressources, c'est un peu le genre de truc contre-productif qui nous ralentit depuis des années (notamment avec les listes de "petits gestes" pour réduire notre impact : on n'a pas besoin de petits gestes, il nous faut des changements en profondeur !). Il faudrait avoir une vision vraiment globale de ce que serait une autre façon de consommer, au lieu de faire des gros plans sur des éléments isolés.

    Les petits plats bios végans emballés dans du plastique non recyclable à réchauffer au micro-ondes à midi, je doute que ce soit meilleur pour l'environnement qu'un blanc de poulet acheté localement et qu'on a cuisiné soi-même. Les emballages en général, l'électronique, les vêtements synthétiques, les produits qui ont fait trois fois le tour de la planète avant d'arriver chez nous et qu'on va jeter au bout de deux ans... tout ça a un impact en termes de ressources. Par ailleurs, si on se focalise sur le CO2 exclusivement, on perd de vue une partie du problème : la pollution par le plastique et les produits chimiques assassine les océans aussi efficacement que le réchauffement. L'érosion des sols est un problème très grave, CO2 ou pas. Alors gardons une vision générale du problème, je crois vraiment que ce sera vraiment plus constructif que de considérer seulement un aspect comme la consommation de produits animaux, en laissant de côté tout ce qui fait du mal par ailleurs (les emballages, le gaspillage alimentaire, le bétonnage des sols, et j'en passe...).

    EDIT : précision : sans être strictement végétarienne moi-même, je fais vraiment attention à ma consommation de produits animaux (pas seulement la viande) et à trouver des alternatives végétales au quotidien. Et bien sûr que j'ai conscience de l'aspect bien-être animal etc., mais ce n'est pas le débat ici je crois... Donc ne me tombez pas sur le dos là-dessus, ok ? :fleur:
     
    Mad_Ame, Sherling, Darcy_ et 6 autres ont BigUpé ce message.
  7. mélishnek

    mélishnek
    Expand Collapse

    Cela me fait penser a une petite infographie que j'ai vue aujourd'hui.
    http://www.courrierinternational.com/grand-format/infographie-changement-climatique-qui-la-faute

    L'autrice fait un lien entre le PIB des pays et leurs émissions de CO2 ainsi que l'évolution du taux de CO2 rejeté.
    Ainsi on remarque que plus le pays est riche, plus il produit du CO2 (la Qatar en tête avec des émissions trois supérieures aux autres).
    Mais aussi que les pays les pus riches ont tous diminué ou stabilisé leur production (à l'exception de la Russie, l'Australie et...la France). Tandis que les pays les plus pauvres sont ceux qui rejettent le moins de CO2 mais ils en rejettent toujours plus chaque année (+20%).
    Il est dit plus bas que "la moitié des pays du monde contribuent à 90 % des émissions globales de CO2".
     
    Mad_Ame, Faye Valentine, Y. et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. bubulle888

    bubulle888
    Expand Collapse
    euhhh...

    Comme plusieurs madz' je dirais que le problème est multi-factoriel. Je pense notamment à l'essence. Bon ok, ya pas que ça, mais quand je vois le nooombre effarant de voitures (et avec une personne, maxi deux dans la voiture) qui font le trajet Aix-Marseille... Ben je me dis qu'il y a encore de sacrés efforts à faire. Tout ce petit monde qui bouchonne à certaines heures alors qu'il pourrait se partager les frais (et donc produire moins d'essence) en covoiturant. Certes, tout le monde n'a pas des horaires de bureau et c'est vrai que selon la grosseur de la ville ce n'est peut-être pas évident de s'organiser (mais quand tu travailles dans une grande ville, quand même y a souvent pléthore de bus).
    Tous ces produits alimentaires viande, laitages, légumes etc... Qui sont détruits toutes les semaines (et pas question de laisser les clodos ou les précaires dans la rue prendre ça dans une poubelle, hein)... Et qui ne viennent pas forcément d'à côté de chez nous.
    Tous ces vêtements qui seront jetés (bien que la vente de seconde main et emmaus sont en train de se faire un petit nom)... Tous ces ordis qui seront jetés parce que ça coûte trois fois moins cher (selon ce qu'il faut changer) d'en racheter un neuf que de le faire réparer... Ce que je peux comprendre, ceci dit, quand on a de petites finances...
     
    Mad_Ame a BigUpé ce message
  9. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    @Oh-dear (et @Y. ) mais il me semble que "vegan" englobe justement tous les actes de consommation, pas uniquement l'alimentation ("vegetalisme"). En tant que vegane, je suis entierement d'accord avec ton post, et je modere mon implication (voire boycott carrement) tous les modeles non respecteux de l'environnement et des animaux. Ça inclut les humains, donc oui, je limite au maximum ma conso de produits non ethiques. Je considere que ce sont deja des petits gestes ! :)
     
    CaraNougat a BigUpé ce message
  10. 0h-dear

    0h-dear
    Expand Collapse
    Entourée de personnes merveilleuses ! :rainbow:

    Coucou Clémence !
    Alors soyons clairs, c'est pas toi personnellement que j'attaquais.
    Dans ta vie privée, je ne sais pas comment tu te comporte et je sais que personnellement je consomme encore des produits laitiers alors je ne suis pas inattaquable.

    C'est plutôt aux choix maladroits de la rédaction que je m'en prends.
    Je pense qu'on peut pas parler d'écologie par rapport à la consommation de viande mais pas par rapport à l'utilisation de notre argent pour tout ce qui est superficiel (par superficiel j'entends consommation de fringues, de matériel électronique, et tout ce dont on a pas besoin pour la survie) ça serait comme si j'achetais du maquillage bourjois et que je disais que je suis contre l'exploitation animalière, je me contredis par mes actes.

    En alternative, vous pourriez très bien parler de diy (vous en faites plus, c'est dommage ! ), de comment repenser sa consommation, d'organiser d'énormes vides greniers, de conseiller d'acheter moins d'objets ou de les payer un peu plus chers mais avoir la certitude que ce qu'on achète soit produit en Europe par des adultes payés avec un salaire décent, etc...

    Le but n'étant pas de vous culpabiliser sans vous donner d'alternatives, surtout de vous faire prendre conscience de cette contradiction.

    Peace !
     
    Mad_Ame, Faye Valentine, Cornélie et 3 autres ont BigUpé ce message.
  11. Y.

    Y.
    Expand Collapse

    Ok, mais indépendamment du mode de vie des membres de la rédac à titre individuel, l'article publié mettait tout de même clairement l'accent sur la consommation de produits animaux, pas sur la question générale d'un mode de vie respectueux de l'environnement... C'est un truc avec lequel je suis globalement d'accord (même si remplacer la laine ou le cuir par des textiles synthétiques, par exemple, me paraît vraiment douteux question protection de l'environnement, mais bon), mais par contre ça me pose problème que ce soit présenté (peut-être parce que l'auteur s'est exprimée un peu vite ?) comme LA solution.
     
    Mad_Ame, Avril Hope et 0h-dear ont BigUpé ce message.
  12. Titpuce

    Titpuce
    Expand Collapse

    Tiens, c'est marrant, plusieurs études récentes démontrent que devenir végan n'est pas si bon que ça pour la planète, bizarrement, aucun article n'a été publié sur le site :rolleyes: Je pose là quelques liens :

    http://www.glamourparis.com/societe/news/articles/le-regime-vegetalien-est-il-vraiment-ecolo-/44989

    http://www.bioalaune.com/fr/actuali...xitarien-quel-regime-alimentaire-pollue-moins

    http://www.huffingtonpost.fr/2016/08/05/devenir-vegan-environnement_n_11346558.html

    De mon côté, habitant en pleine campagne Aveyronnaise, je consomme des produits locaux :) Je reçois régulièrement des oeufs de la ferme, des légumes ainsi que de la viande. Tous ces produits sont bio et sont largement meilleurs que ceux qu'on trouve en grande surface :top:
     
    Avril Hope a BigUpé ce message
Chargement...