A quoi servent les études universitaires?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Tine86, le 15 octobre 2014.

  1. Tine86

    Tine86
    Expand Collapse
    Le langage n'est pas la vérité. Il est notre manière d'exister dans l'univers.

    Ai été interpellée par l'article consacré à l'appel de Joseph Gordon-Levitt :puppyeyes: dans lequel il soulève la question pertinente relative aux études... On peut y lire:

    "Mais dans le secteur d’activité qu’il a ensuite choisi d’intégrer, l’industrie du divertissement, il explique que personne ne se préoccupe de savoir quel(s) diplôme(s) vous avez, ou si vous en avez un."

    C'est malheureusement le cas dans beaucoup de domaine, notamment dans celui de la culture et de l'enseignement, deux domaines clés pour l'éducation. Nombreux sont les postulants ayant une (trop) jeune carrière/expérience et ceux qui n'ont pas de titre adaptés à leur fonction!

    Ma petit ami travaille dans un établissement scolaire où récemment, ils ont embauché 4 collègues sans titre pédagogique.... la faute à la pénurie. Des horaires complets sont proposés à des personnes n'ayant aucune expérience dans le milieu. L'an dernier, l'une d'elle a stoppé son remplacement, se rendant compte que l'enseignement, ce n'était pas fait pour elle :stare:

    Sa mère (ma "belle-mère" mais je n'apprécie pas la nommer comme cela... après tout, nous ne sommes pas encore mariés) a travaillé dans une Haute Ecole du Brabant Wallon dans une école de gestion... pour remplacer les enseignants en fin de carrière, ils se sont tournés vers des jeunes fraîchement sortis des écoles et n'ayant que peu d'expérience... Or, c'est la transmission de l'expérience qui fait la qualité de la formation non?

    Ce qui me fait le plus halluciner, c'est que personne ne s'offusque que l'on convie nos jeunes à des gens sans titres pédagogiques adéquats... iriez-vous chez un médecin ou chirurgien sans diplôme adéquat ou un garagiste sans expérience? Moi, non! Notre éducation vaut-elle si peu de considération pour que la Belgique autorise ce genre de mesure? Quand on sait que mon petit-ami a fait 12 écoles en 7 pour se faire nommer l'an dernier mais que des ex-secrétaires, traductrices and so.... se font embaucher pour des remplacements longues durées, chercher l'erreur...

    Par ailleurs, aller à l’université aux États-Unis coûte une fortune, ce qui oblige de nombreux étudiants à s’endetter très lourdement.

    Là aussi, c'est affolant! Quand ont voit le coût de nos études (cursus/logement/etc.), c'est un investissement pour peu de certitude d'emploi.. on trouve dans son créneau premier ou on accepte un emploi de second choix pour finir ses fins de mis.(Quand on en a un). Et l'accès à a culture? Quel drame! Le coût d'une entrée au cinéma, à un musée ou une exposition découragent nombre d'entre nous à pousser la porte. L'accès à la culture et à l'éducation sont bien trop chers, aux USA comme chez nous. Alors oui, on doit se réjouir de pouvoir y avoir déjà accès (alors que d'autres pays du monde ne savent même pas scolariser leur population), mais est-ce normal de payer autant pour avoir accès à un patrimoine culturel de qualité?

    C'était mon coup de gueule du jour :attaque:
     
Chargement...