Alice, 25 ans, animatrice et story-boardeuse - Portrait

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lea Bucci, le 7 avril 2015.

  1. Lea Bucci

    Lea Bucci
    Expand Collapse

  2. Lilou la licorne

    Lilou la licorne
    Expand Collapse
    Wit beyond measure is man's greatest treasure.

    @Lea Bucci @Mymy (je ne sais jamais qui je dois poker pour ce genre de choses :lalala:)
    Alors euh :
    - je suis diplômée pour toute faire la pipeline du cinéma d’animation
    - le mêmes point de vue artistique
    - Même avec s’il y a des exemples de série géniale
    - ils ne veulent prennent pas de risques
    - J’ai un dossier que j’essaye de le présenter à des pré-producteurs
    :shifty:

    Sinon je suis allée regarder In Between et il est vraiment très beau, j'ai adoré :puppyeyes: !
     
  3. Lea Bucci

    Lea Bucci
    Expand Collapse

    Oh lala... Merci pour ton attention, j'ai tout corrigé ! :)
    (Ca fera plaisir à Alice de lire tes compliments ;) )
     
    Lilou la licorne a BigUpé ce message
  4. Ometeotl

    Ometeotl
    Expand Collapse

    C'est marrant que cet article sorte maintenant car je suis en train de considérer sérieusement l'idée de me reconvertir dans le cinéma d'animation, bien que mon parcours soit tout à fait différent (j'ai un M2 en..archéologie -_-) et que j'aie déjà 25 ans (donc les Gobelins, c'est mort pour ma pomme, et de toutes façons c'est bien trop cher). Et je me rends compte que si tu t'es gourée de parcours et que tu n'as pas fait ça directement après avoir eu le bac en poche, c'est hyper difficile de pouvoir intégrer ce genre de formation, à moins d'avoir des parents qui gagnent très bien leur vie derrière ou d'emprunter des sommes très élevées aux banques.
    En tout cas c'est vraiment un article qui tombe à pic dans ma life ! Ça me confronte à la réalité du métier et je suis encore plus confortée dans mon envie.
     
    #4 Ometeotl, 7 avril 2015
    Dernière édition: 7 avril 2015
    Denderah et Mitchie ont BigUpé.
  5. so-why

    so-why
    Expand Collapse

    J'avais déjà vu leur animation de fin d'études, ça fait plaisir d'en savoir un peu plus !
    J'essaie aussi de vivre d'un métier-passion, mais sans études. Les écoles sont devenues presque un privilège quand on voit le nombre d'écoles privées ! Pour les écoles publiques, je n'ai pas eu la chance d'être prise. Mais il y a un nombre énorme d'artistes qui s'en sortent sans et qui encouragent les autres via internet. Je pense qu'après des années à cumuler les galères et refus, c'est une sacré fierté de se dire qu'on s'est débrouillé tout seul !
     
    Mitchie et Ometeotl ont BigUpé.
  6. LullaLys

    LullaLys
    Expand Collapse

    c'est marrant que cet article tombe le jour des résultats d'admissions pour les Gobelins (du moins pour la section Animation 3D, celle que je vise quoi x) ), ça me donne encore plus envie de pouvoir y rentrer, mais ça fait flipper !!
    Le court métrage de fin d'étude est tellement beau ! et le trailer du Prophète donne tellement envie !!
    aaaah j'aimerais tellement pouvoir bosser sur des trucs comme ça un jour ! Enfin pour moi ce sera dans l'animation 3D, du coup y a peu de rapport, mais quand même, ça fait plaisir des article sur le métier de mes rêves :paillettes:
     
  7. Tourterelle

    Tourterelle
    Expand Collapse

    Bel article, dans lequel j'ai retrouvé plein de choses que j'ai vécues dans mes études artistiques et ma vie professionnelle.
    Y a un truc qui m'a intrigué, j'aimerais bien plus de détails : Alice dit que les tarifs habituels sont entre 160 et 180€ par jour. C'est le statut d'intermittent du spectacle qui permet des tarifs aussi bas ? Parce que moi je suis illustratrice à la Maison des Artistes, un des statuts les moins taxés qui existent, et en-dessous de 300€ par jour je ne m'en sors pas. Sachant que dans le calcul du prix d'un indépendant, on a non seulement les charges, mais aussi le temps de démarchage, de réponse à des appels d'offre, de veille, d'autoformation… qui ne sont pas facturables, d'où les 300€ par jour (parce qu'en réalité on ne "facture" que quelques jours dans le mois).
     
  8. tupuducu

    tupuducu
    Expand Collapse
    Cinéphile accomplie

    Ce serait peut-être bien de mettre un lien vers les modalités de concours actuelles parce que ce n'est plus du tout pareil qu'à l'époque, les Gobelins :fleur:

    C'est cool que madmoizelle se penche de plus en plus sur l'animation mais (attention, la relou arrive) ça reste encore assez superficiel... Je veux dire, Big Hero 6, une interview d'une ancienne élève des Gobelins (à savoir une des écoles d'animation les plus connues au monde et plutôt ouverte justement au style Pixar/Disney) (et purement technique)... C'est un bon début hein, mais il ne s'agirait pas d'oublier de parler de tout le reste. Parce que ce ne sont pas les grands noms comme Pixar qui ont besoin d'être mis en lumière mais la partie immergée de l'iceberg. Oui je suis de ces "snobs" qui ne s'intéressent qu'au « cinéma d’animation de poupées russes entre les années 40 et 52 » (en vrai non, je considère que s'intéresser à autre chose que ce qui est "grand public" donc toujours un peu pareil (Alice le dit elle même a propos des gros studios qui lissent tout) (les Art Book valent souvent bien plus que les films eux-mêmes), c'est s'ouvrir à des formes bien plus variées d'animation) (et il y en a beaucoup). Je suis étonnée par exemple, qu'on ne parle ici que de long-métrage et de série alors que la forme la plus courante et pourtant la moins "vendue" est celle du court-métrage... C'est un format très adapté à l'animation et qui permet beaucoup plus facilement l'expérimentation artistique qui est évidemment ardue à l'échelle d'un long (mais possible ! Le Garçon et le monde, un film brésilien "pour enfant" (autant que Song of the Sea) magnifique sorti l'année dernière dans le plus grand silence, et qui a en plus coûté trois fois rien...) ou d'une série sous-traitée dans des studios d'un peu partout. Oui on peut "faire des films dans sa cave" en s'adressant à tout le monde, ce n'est pas parce qu'un film est personnel qu'il ne peut pas toucher le grand public. Le problème, c'est qu'à part certains programmes (Court-Circuit sur Arte, qui diffuse des court-métrages de prise de vue réelle comme d'animation, mais il faut le savoir, parce que tomber dessus après minuit un vendredi soir par hasard, c'est pas forcément évident) ou certains cinémas d'art et d'essais qui peuvent en passer avant un long, ou (et surtout) en festival, il faut vraiment le vouloir ! Donc les principaux spectateurs restent les acteurs de ce monde très fermé, et c'est vraiment dommage... Il tend à s'ouvrir, Le Prophète en est un bon exemple : c'est quand même une grosse production, 3D, tout ça, Salma Hayek en productrice en assure une bonne diffusion, mais le projet permet différentes écritures, réalisées par des réalisateurs connus pour leur patte (bon ça reste des grands noms hein on va pas se mentir mais c'est déjà fou). C'est d'ailleurs assez hallucinant que le trailer ne donne aucun de ces noms mais seulement ceux des "acteurs" (des doubleurs quoi)
    psst merci pour le lien cartoonbrew ;) et pour l'article !

    Et encore autre chose à propos des femmes dans l'animation, je ne sais pas si c'est en train de changer mais encore aujourd'hui, les studios comptent beaucoup plus d'hommes! Alors que les formations sont, comme pour la plupart des formations artistiques, bien blindées en filles... Vivement Annecy, qu'on leur fasse un peu honneur !:banana: (parce que des femmes réalisatrices, il y en a tout plein, et de talent ! Il faut juste leur permettre de continuer d'exister) (c'est bon j'arrête avec les parenthèses) (j'espère que mon message n'a pas l'air agressif, c'est que du love hein :jv:)
     
    lalaya a BigUpé ce message
  9. blopOoOo

    blopOoOo
    Expand Collapse
    vouala voualâââ

    @alicebis Ahaha un article sur Madmoizelle, félicitation! C'est la consécration! (les photos son très classes en plus)

    @tupuducu Je te trouve dure dit donc, c'est un portrait, donc forcément ça reflète le quotidiens de la personne interrogée.
    Le fait de venir des Gobelins ne veut pas forcément dire que tu finiras chez Pixar ou que tu va faire du super long métrage toute ta vie en plus (c'est peut être pas ça que tu voulais dire, mais on a un peu l'impression que tu amalgames le tout). Dans l'article elle parle justement de prod un peu différentes comme song of the sea et le prophète, qui même si ce sont des longs métrages, ils sont bien loin des blockbusters américains.
    Dans l'idéal pour brosser un portrait complet du monde de l'anim dans sa diversité il faudrait faire un dossier mastoc de plusieurs pages, ou bien multiplier les portraits de ce genre avec des parcours variés, mais un seul article comme ça ne peut parler que d'une expérience particulière forcément.
    (sinon pour le fait qu'il n'y ai que les doubleurs dans le trailer, je suis d'accord avec toi, mais c'est malheureusement la norme dans le milieu XD ce sont les doubleurs qui servent à la promo, donc ce sont les seuls qu'on met en avant).
     
    tupuducu et alicebis ont BigUpé.
  10. alicebis

    alicebis
    Expand Collapse
    quand on a pas de technique, il faut y aller à la zob

    @Tourterelle Les tarifs dont je parle sont les tarifs intra studios, donc ce ne sont pas des tarifs freelance, la plupart des charges sont déjà déduites de ce tarif, ce qui explique que cela équivaut à la moitié de ce que tu demanderais car effectivement, si je devais travailler en freelance et me déclarer à la MDA, je demanderais le double :)

    à celles qui ont l'air toutes tristounes, j'en suis moi même bien triste car j'ai l'impression que l'article a eu l'effet inverse sur l'intention et le message que je voulais donner. Je ne veux pas faire mon hypocrite d'ailleurs je l'ai dit dans l'interview, c'est toujours un bonus d'avoir fait une "grande" école (qui s’avèrait etre une excellente formation), et quand on a pas suivi ce parcours, c'est beaucoup plus ardu de se creuser sa place, mais dans tous les studios où j'ai travaillé je pense qu'au final a chaque fois il n'y avait que 10/20 % d'anciens des Gobelins.

    En tout cas je vous souhaite bien du courage dans vos projets, et comme le dit @tupuducu , c'est un article qui aborde le sujet (et rien qu'en l'abordant ça fait déjà un long article) donc si vous avez des questions plus précises n'hésitez pas à m'envoyer des messages je serais ravie d’approfondir la discussion.

    Merci encore @Lea Bucci pour l'interview! (par contre sur In-Between, nous étions 5 filles, pas 4 :) )
     
    Ometeotl a BigUpé ce message
  11. HarryJoe

    HarryJoe
    Expand Collapse
    jamais 203

    Merci pour cet article :puppyeyes: c'est juste super intéressent !

    Certains leurs rêves de métier, c'est d'être vêto ou astronaute, ben moi c'est d'être animatrice. J'aime le dessin, j'avais du talent... mais je m'en suis éloignée quand j'ai commencé à travaillé et maintenant je ne dessine plus du tout. J'allais presque me lancer dans le graphisme, mais j'ai renoncé à cause de la concurrence (en partie), et je regrette parce que j'aurais continué à dessiné et sa m'aurait peut être fait bouger le cul pour faire une école d'animation. Et depuis la Suisse j'avais l'impression que je devait m'expatrié pour avoir la chance d'en vivre un jour (ce qui est surement faux).

    Bref, Alice m'a vendu un peu du rêve, et ce qu'elle fait est très beau! J'avais déjà vu la bande annonce du film Le prophète, il a l'air magnifique ce film :) Est-ce qu'elle a un tumblr, un site ?
     
    #11 HarryJoe, 8 avril 2015
    Dernière édition: 8 avril 2015
  12. Tamago

    Tamago
    Expand Collapse

    Félicitation @alicebis et toute ton équipe pour In-Between j'ai trouvé le court-métrage touchant et très joli graphiquement, et l'animation est très belle. =D

    Je n'ai pas eu la chance de faire l'école des Gobelins, mais j'ai suivi une formation en cinéma d'animation 3D dans une autre école, et si je devais témoigner je dirais la même chose qu'@alicebis.
    Pour ma part j'ai suivi la formation d' ISART Digital, et le parcours est un peu différent car le cours métrage de fin d'étude se passe en deux ans. En fait pour résumer (si ça vous intéresse), en première année on apprend toutes les bases de la 3D, et ça représente un volume d'informations assez conséquent car le logiciel est assez complexe, il y a le modeling, le texturing, le lighting, le setup, l'animation, notions auxquelles s'ajoutent des exercices de dessins et de composition. On commence à travailler sur le film de fin d'étude en 2e année et on finit en 3e année. Ce qui est génial c'est qu'on fait tout tout tout de A à Z, depuis l'idée de base jusqu'à la projection finale, en passant par la musique (on travaille en collaboration avec des compositeurs).

    Si je devais différencier l'animation 2D et 3D en terme de processus de travail, je dirais que la 2D nécessite un haut niveau de dessin, car en 3D le personnage n'a pas besoin d'être redessiné à chaque image, ses proportions sont déjà là.... cependant la 3D nécessite une observation du corps sous toutes ses coutures lorsqu'on crée une pose, il faut tourner autour pour vérifier que tout marche dans son ensemble car on ne peut pas aussi facilement tricher qu'en 2D. Le processus de travail est différent mais la finalité est évidemment la même.

    En tout cas c'est vraiment un métier de passionnés, un des préceptes qu'on retrouve dans les bibles de l'animation est "Have fun", si on ne s'amuse pas ça se sentira dans le résultat.... ya pas beaucoup de métier comme ça. ^^

    Au fait, je me permets de vous mettre le lien de mon film de fin d'étude, comme ça, pour partager =) il s'appelle PATCHWORK :
     
    Ometeotl, LullaLys, Tahiga et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
Chargement...