Anatomie de la jalousie 2.0

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Amelie, le 5 avril 2013.

  1. Amelie

    Amelie
    Expand Collapse
    La boule magique.
    Membre de l'équipe

    Ce sujet est dédié aux réactions concernant cette actu : Anatomie de la jalousie 2.0.

    Merci d'utiliser ce post pour publier vos commentaires et vos avis
     
  2. joyce-3

    joyce-3
    Expand Collapse
    Mélange instable Guest

    J'ai commencé à lire l'article et le premier gif m'a rendue épileptique. Dans les articles longs un gif est juste insupportable (dans les tests aussi d'ailleurs).
     
  3. hatalide

    hatalide
    Expand Collapse

    Je n'ai pas et je n'ai jamais eu de compte Facebook:danser:
    Je crois que je deviendrai folle de voir des ex sur ce réseau, je suis contente de ne pas m'infliger ça!
     
  4. popyet

    popyet
    Expand Collapse
    Guest

    Dans ces cas là, tu peux toujours supprimer ton ex de tes amis ... :/

    Sinon je suis entièrement d'accord, facebook est vraiment horrible !
    Le gros problème dans mon cas, c'est que dès le début de notre relation, avec mon copain on s'est échangé nos mdp facebook (transparence ...). Alors autant ça m'est complètement égal qu'il lise mes conversations (et je sais qu'il lit que celles ou je parle à des garçons ^^), antant lire les siennes me fout complètement le bad ! A tous les coups ! Et je ne peux pas m'empecher ... Le pire c'est que je sais bien qu'il fait rien de mal etc., mais dès qu'il y a un truc qu'il a raconté à un pote et pas à moi, ou quand il entame la conversation avec unE amiE, à chaque fois je me sens trop mal. Je lui ai déjà demandé de changer son mot de passe pour plus avoir cette tentation, mais il veut pas, il dit que je dois apprendre à gérer ça (et il a pas complètement tord) ...

    Et en dehors de la relation avec mon mec, dès que je tombe sur le profil d'une fille un peu trop populaire ou quoi, je finis parfois par être jalouse de "n'importe qui".

    Mais je me soigne !

    Et puis quelle perte de temps ! Je vois parfois les heures qui coulent, et moi qui fait que trainer sur fb de profil en profil.
    Le problème c'est que je crois que je suis devenue accro à ce truc.

    (C'est le moment ou je passe par une grosse tarée ! ^^)

    Bravo aux filles qui ont réussi à supprimer leur compte ou qui ne se sont jamais inscrite !
     
  5. Enela

    Enela
    Expand Collapse
    Ne mange que les trous dans les donuts

    Je trouve cet article vraiment super bien fait, avec toutes les références psychologiques qu'il faut.

    Et ça me conforte vraiment dans le fait que j'ai vraiment envie de me supprimer de facebook, car pour moi aussi la tentation est trop grande, d'aller fouiner sur le compte de mon copain, même si je n'ai pas son mot de passe etc.
    Et pareil, ça m'énerve.
    Et puis de voir des trucs stupides comme le vernis de ma cousine ou le dernier cupcake/exploit des enfants de ma voisine m'agace au plus haut point !
     
  6. Clover-

    Clover-
    Expand Collapse
    Louve.

    edit
     
    #6 Clover-, 5 avril 2013
    Dernière édition: 5 avril 2013
  7. Justinesmn

    Justinesmn
    Expand Collapse

    je plussoie cet article, facebook c'est le mal ! Quand tu as un mec/crush, facebook peut te rendre folle, en plus de stalker son profil de long en large, de sur-interpréter la moindre de ses actions, plus les posts/ajouts de filles où tu te dis "mais c'est qui cette p**e ?!"

    Mais j'avoue je rente complètement dans cette logique de psychopathe à me dire : ah ben tiens je vais me faire tagguer sur des photos ce weekend pour lui montrer que j'ai une vie sans lui, ah tiens il est connecté je vais poster qqchose comme ça je serai sur son feed ça lui fera penser à moi peut être etcccc (i need help)

    am i the only one ?:red:


    par contre, le truc que je trouve complètement flippant, c'est cette appli (je sais plus comment elle s'appelle), où en gros si tu acceptes/es amie avec quelqu'un, il peut te géolocaliser jusqu'à savoir à quel numéro de rue tu es, comment on peut accepter un truc pareil ?! même de ses ami-e-s ou son mec ?
     
  8. Ewolly

    Ewolly
    Expand Collapse

    Moi j'adore surtout le petit Gift de Penny ! :banana:
     
  9. Delphonce

    Delphonce
    Expand Collapse

    La meilleure solution,à mon sens,c'est de ne pas avoir son copain dans ses amis (le mien n'a pas facebook et c'est tant mieux),il est clair qu'avec facebook on reste en contact plus facilement avec les potos mais le revers de la médaille c'est cette espèce de promiscuité qui règne sur le réseau,tu as beau faire un tri et une sélection rigoureux de ce que tu veux voir apparaître ou pas dans ton fil d'actualités,tu tomberas toujours sur du contenu indésirable,publié par des personnes qui le sont tout autant ...je pense à l'ex un peu trop collante qui va foutre une photo d'elle et de ton copain et qui va le taguer dessus par exemple; malheureusement on n'est pas à l'abri de ce genre de phénomène,et t'as beau être la fille la plus coolos du monde, tu te sentiras moins en confiance qu'avant à force de subir tout ce flux d'infos inutiles; et honnêtement,là c'est une question de respect de sa vie privée,de son image.
    Est-ce que tout savoir du passé affectif de son mec permet d'entretenir une relation saine avec lui? Perso je pense que rien ne marche (sentimentalement) sans une petite dose de mystère, d'imprévu, et à la longue je pense pas que ce soit compatible avec l'utilisation de facebook.
     
  10. Maoh

    Maoh
    Expand Collapse
    "Hardcore ou j'tue l'chien."

    Ah cet article tombe à pic !;)
    J'ai viré mon profil il y a un mois parce que j'en pouvais plus de voir des gens étaler leur non-vie à longueur de temps et à coup de 10 photos par jour... Et le moindre message posté sur le mur de mon copain par une amiE me mettait en rogne et me rendait horriblement malheureuse alors que dans la "vraie vie" je ne suis pas du tout jalouse (vraiment pas). C'est très vrai qu'on interprète facilement tout de travers et que le moindre like peut transformer quelqu'un de relativement cool en fouine hargneuse.
    Pour moi, facebook a tendance à rendre malheureux si on se sent dépendant. Je vis bien mieux depuis que j'ai enlevé mon profil. Je pense peut etre y revenir au bout d'un certain temps, assez long pour faire une sorte de "sevrage" et l'appréhender comme le dit l'article, en tant que moyen de communication il faut le dire assez pratique. Mais pour l'instant ça me va très bien. A quand un article "Pourquoi j'ai quitté facebook?" ^^
     
  11. Moshi44

    Moshi44
    Expand Collapse
    Zugzwang !

    Alors là je veux pas passer pour une vieille mais à quel moment Facebook est un danger quand tu es bien dans ton couple?
    Et pourquoi ne pas avoir son chéri dans ses amis?

    Mon mec est dans mes amis FB, non nous ne sommes pas en photo de profil en train de nous embrasser, non nous n'avons pas exactement les mêmes amis et non je n'ai pas son MDP(et reciproquement)

    Si tu doutes de ton mec sur FB tu douteras de lui dans la vie. Chaque photo qu'il aime d'une jolie fille c'est autant de jolies filles qu'il croisera dans la rue...

    Facebook c'est ce que tu en fais...

    Edit: Oui j'édite ce message car je suis une ancienne très jalouse. Mais en trouvant quelqu'un (mon chéri actuel) qui me correspond et ne laisse pas la place à la jalousie, je me rends compte que Facebook, twitter, et autre msn ne sont pas sensé provoquer une jalousie aussi exacerbée que celle que j ai déjà vécu.

    FB peut etre dangereux s'il est mal utilisé mais en revanche si ton partenaire ne te respecte pas tu le verras aussi bien sur FB que dans la "vraie" vie...
     
    #11 Moshi44, 5 avril 2013
    Dernière édition: 5 avril 2013
  12. Cléo.

    Cléo.
    Expand Collapse
    Lumière.

    Les gifs sont insupportables, j'ai mal au crâne car j'avais beaucoup de mal à lire le texte tout en voyant les images bouger super rapidement. Comme il y en a beaucoup en plus, même en tentant de régler le cadrage texte-écran, il y a toujours un bout de gif qui clignote.



    Sinon, je crois avoir de la chance car je n'ai jamais éprouvé de jalousie maladive (des petites pointes selon les interactions entre les personnes oui, mais pas de danger ressenti) mais je connais beaucoup de personnes qui se font du mal pour rien.



    J'ai confiance en moi et en mon copain, s'il arrive qu'il me trompe, c'est d'abord entre lui et sa conscience / sa culpabilité, s'il est trop mal et me l'avoue : je ne sais pas comment je réagirais tant que je ne suis pas dans la situation, mais je considère plus que ce serait tant pis pour lui, plutôt que "je n'ai pas été capable de garder mon mec / les autres sont tellement plus belles et intéressantes que moi, ô monde cruel".



    Pour moi la tromperie c'est le symptôme d'un malaise dans le couple et selon le couple et la situation, soit on arrive à dépasser ça (malaise => dialogue => compromis), soit on rompt et on passe à autre chose.
     
Chargement...