Appel à Najat Vallaud-Belkacem : il est urgent de combattre le harcèlement scolaire

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 9 novembre 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. zeniba

    zeniba
    Expand Collapse
    Donne 10000000000€ et tu le sera ^^

    Cela va faire bientot 10 ans que j'ai eu mon bac et mon harcélement c'est déroulé de la primaire jusqu'à ma 1er année de seconde ( j'ai redoublé ma seconde parce que je n'arrivais pas à suivre mes cours à cause de ça) , j'ai encore la boule au ventre rien que d'y penser : penser à ça c'est comme être au fond d'une piscine pleinne et de se mettre à hurler sans interruption et de sentir l'eau remplir tes poumons , ton corps se débattre pour survivre ,et donc remonter ,mais toi tu ne peux ni ne veux remonter tu continu de hurler en espérant qu'il y aura bientot un fin mais il n'y en a pas.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Pour finir , je n'aurais juste que deux choses à dire:
    - vous pouvez citer mon spoiler il n'y a aucun probléme avec ça , c'est juste que j'ai beaucoup écris.
    - Mme la ministre si vous ou certains de vos collaborateurs ont dû mal à prendre au sérieux le harcélement scolaire , tournés ça dans l'autre sens : cela empêche les éleves harcelés et harceleurs d'acquérir les connaissances donner par l'éducation nationale et donc un manque à gagner futur pour notre économie déjà à la ramasse.
     
    Shiera S a BigUpé ce message
  3. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    En plus maintenant avec les réseaux sociaux, on peut enfin voir la proportion que ça prend, car contrairement à ce que les gens aiment penser le harcèlement scolaire n'est pas un phénomène de nos générations, il existe depuis très longtemps, il prend une autre forme maintenant et du coup il est plus visible. Pour certains enfants, voir beaucoup, aller à l'école est un fardeau et une source de stress, pourquoi personne ne se posent la question de comment ont-ils pu en arriver là ? L'école est censée aider, et évidemment les profs ne font rien car ils n'ont pas été formés pour ça et que pour eux, c'est plutôt l'élève harcelé qui ne s'isole lui-même alors que ce dernier est isolé par les autres.
    Mais bon d'ici que nos politiciens se bougent pour mettre fin à ce genre de problème on peut attendre le déluge, je crois qu'il faut commencer des campagnes de sensibilisation, il faut faire circuler des informations. Comme ça a été dit plus haut, le harcèlement a souvent un rapport physique xénophobe, raciste ou sexiste, et je pense que là c'est une question d'éducation mais aussi de ce que la société propage comme message. Dans mon lycée, en seconde je me souviens encore de ce garçon qui se faisait harceler par des filles car il était toujours puceau: Tout ça a n rapport avec l'injonction de virilité que doive avoir tous les hommes donc c'est du sexisme propagé par des filles en plus. Il est vrai qu'elles manquaient de maturité c'est probable mais le mal a été fait.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Donc oui, je pense sincèrement qu'il faut agir, au Etats-Unis lorsqu'un élève se suicide à la suite de harcèlement, les harceleurs vont en prison et selon les Etats, même s'ils sont mineurs, ils peuvent être accusés de meurtre. je ne sais pas si c'est une solution je pense qu'il faut surtout changer les mentalités
     
  4. LNounette

    LNounette
    Expand Collapse

    Je dois avouer que je suis assez déçue par cet article: c'est bien facile d'en appeler à la ministre, mais des problèmes, il y en a beaucoup dans l'Education Nationale, et je ne vois aucune raison de prioritiser celui là. Attention, je ne dis pas que le harcèlement n'est pas grave, je dis juste que ce n'est pas plus grave que la formation des enseignants, l'accompagnement des élèves en difficulté, ou encore le suicide des profs (car non, il n'y a pas que les élèves qui tentent de mettre fin à leurs jours). Et où sont les solutions ? En est-ce une d'interpeller une jeune ministre juste arrivée à son poste, juste parce qu'un film vient de sortir sur le sujet ?

    En règle générale, je dois dire que j'ai l'impression que la ligne éditoriale de Madmoizelle s'est beaucoup politisée depuis les derniers mois et je trouve ça assez dommage. Je trouve ça très bien d'exprimer ses opinions, surtout qu'elles semblent majoritaires dans votre rédaction, je trouve juste dommage de ne pas rappeler que d'autres idées sont tout aussi valides, même sur le féminisme ou le mariage pour tous, et que ce n'est pas grave de n'être pas d'accord.
     
  5. Venakiah

    Venakiah
    Expand Collapse


    Pas plus grave ? Tu n'a jamais été harcelée, je l'affirme car tu dirais pas ça sinon ... Donc par respect pour les victimes mettre ce probleme aux meme rang que les autres non j'suis desolée.

    Et sinon pour répondre à ta fin de texte, personnellement si moi je trouve ça grave de pas etre pour le mariage pour tous, car déja on devrait meme pas demander l'avis aux hétéros si ils valident les homos mais c'est quoi ça ... Je suis hétero et humaniste et je trouve ça normal que tout le monde puisse se marier quelque soit l'orientation sexuelle !
     
    PandaCookie a BigUpé ce message
  6. LNounette

    LNounette
    Expand Collapse

    Merci, tu illustres parfaitement mon propos: donc je ne suis pas censée avoir une opinion différente de la tienne. D'ailleurs je précise que je suis pour le mariage pour tous, je comprends juste que ça ne soit pas l'opinion de tout le monde. On peut ne pas être homophobe et être contre, tant qu'on a des arguments moi ça ne me gêne pas (même si, encore une fois, je pense différemment).

    Et au passage: donc tu considères que si un prof se suicide, c'est moins grave qu'un élève qui se fait harceler ? Je ne veux pas hiérarchiser les problèmes, juste souligner que le harcèlement n'est pas le seul.
     
    agapanthe7 a BigUpé ce message
  7. Venakiah

    Venakiah
    Expand Collapse

    Je ne dis pas que l'harcelement des profs est moins grave, néanmoins le prof c'est un adulte, qui a du recul sur les choses, le jeune n'en a pas contrairement à lui et puis l'enfance et l'adolescence c'est les moments ou nous sommes le plus fragiles, Surtout l'adolescence qui est un cap pour la construction de l'individu, si on brise les gens a ce moment la, je pense qu'il y a beaucoup de repercutions sur la vie future, moi j'ai développé un trouble de l'anxiété généralisé, j'ai souffert de TCA à cause de ça et tout ça à cause de sales gosses méchants et mal eduqués ...
     
  8. LNounette

    LNounette
    Expand Collapse

    Si tu penses pouvoir dire qu'une vie humaine a plus ou moins de valeur, qu'une autre, bravo, tu es Dieu. Et je signale quand même que quelqu'un qui essaye d'attenter à sa vie n'a justement généralement pas ou peu de recul sur les choses et est assez fragile.
     
  9. PandaCookie

    PandaCookie
    Expand Collapse

    Il faut agir. Il n'y a toujours pas assez d'informations, et de REACTIONS de la part de la plupart des corps enseignants.
    Certaines personnes s'en sortent, mais d'autres non, et cela peut avoir des conséquences vraiment graves. Oui, comme ça, on pourrait penser "ça va de soi, mais c'est quand même abusé. De toutes façons, les enfants et les ados grossissent toujours tout, surtout si ça les touche". Eh bien non ! Non. La plupart du temps justement, ils n'osent pas en parler, car ils croient ce qu'on leur dit ! Ils ont honte d'être le centre des moqueries, pour eux, ce n'est pas aux autres d'avoir honte.
    Ma soeur a été victime de harcèlement scolaire, et elle a fait de la phobie scolaire, cependant, la direction du collège considérait qu'elle n'était qu'une mauvaise élève qui se trouvait des raisons pour ne pas aller en cours. Heureusement mes parents ont eu le réflexe de l'emmener chez plusieurs professionnels. (médecins de famille, gastro-entérologues, et psychologue), et ils ont enfin trouvé ce qu'il y avait. Elle a d'ailleurs commencé à parler de ses problèmes.
    Un jour, mes parents sont donc allés au collège, pour expliquer à la direction ce qu'il se passait, et ont décidé de la changer d'établissement, pour un établissement privé. Ils ont alors expliqué ce qu'il c'était passé, et la directrice a alors fait quelque chose que je trouve juste magnifique : au moment de présenter ma soeur à sa nouvelle classe, elle a regardé chacun des ados dans les yeux, en leur disant "Ludivine est nouvelle, mais sachez que ce n'est pas une raison pour avoir le moindre comportement déplacé envers elle. Si j'apprends que vous ne la respectez pas, sachez que je prendrais les dispositions nécessaires, jusqu'à l'exclusion."
    Cette femme a agit, et grâce à mes parents, elle, des spécialistes, ma soeur a pu suivre une scolarité normale à partir de ce moment. Une scolarité que chaque enfant mérite.
     
    #9 PandaCookie, 12 novembre 2014
    Dernière édition: 12 novembre 2014
    Neverland90 et X.Wonka ont BigUpé.
  10. Damaris

    Damaris
    Expand Collapse
    Carpe Diem.

    Juste pour dire que je suis d'accord avec toi. Il y a de nombreux problèmes à l'éducation nationale et il faudrait éviter de les hiérarchiser. J'ai été harcelée pendant de longues années et je ne trouve pas que l'accompagnement des élèves en difficulté soit moins important que le harcèlement. Les deux peuvent d'ailleurs être liés. Pareil pour la formation des profs. On peut en fait difficilement séparer les problématiques.
     
    Culloden et LNounette ont BigUpé.
Chargement...