[Article] Erasmus or not Erasmus, that is the question ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Adeline, le 28 juin 2007.

  1. Adeline

    Adeline
    Expand Collapse

  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ton article me rassure. J'arrête pas d'en parler sur Mad ou ailleurs, mais je sais le 6 juillet si je pars pour 10 mois en Espagne ou non avec Erasmus... Et voir que toi, carrément de l'autre côté de l'Atlantique ça s'est bien passé, ça rassure ^^ Je me dis que c'est faisable.
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Il n'y a pas qu'Erasmus, si on est en Fac d'Anglais on peut devenir Assistant de Francais dans une ecole en Grande-Bretagne. C'est moins loin et financierement c'est moins galere vu que des le debut tu sais que t'es payee a chaque fin de mois...Et puis il y a toujours moyen de rester pour une autre annee si on s'y plait...:P

    Moi j'ai fait ca et maintenant j'ai un job permanent. Honnetement si j'avais du rentrer apres une annee j'aurais fait une depression...
     
    Vendémiaire a BigUpé ce message
  4. missparker

    missparker
    Expand Collapse
    Angoissée

    Ce me donne envie d'aller étudier à l'etranger.. j'y pense de + en + ...
     
  5. Bubble-Gun.

    Bubble-Gun.
    Expand Collapse
    Envie Dodo

    Eh bien, depuis que j'ai visité Barcelone, l'idée de partir un peu plus tard avec Erasmus se profile... Mais un an, c'est beaucoup, alors je ne sais pas. Qui vivra verra.
     
  6. Adeline

    Adeline
    Expand Collapse

    je ne sais pas si tu partiras, mais tu verras.
    avant de partir, un an ça parait interminable....
    aprés être revenue, un an ça parait tellement mais tellement court.... je me souviens encore par coeur des premiers jours là bas...!!!
    et puis je suis de celle qui pense que pour vraiment en profiter, pour vraiment s'intégrer dans le pays où tu vas, il faut partir pour plus de 6 mois.....
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je ne comprends pas le problème du logement ; on part avant de savoir si on aura un logement sur place ?
     
  8. Kimberly Clark

    Kimberly Clark
    Expand Collapse
    Laugh along with the common people

    Hinhin, moi je me prépare à partir comme ça, en tant qu'assistante, en octobre prochain... 80% d'excitation, 20% d'appréhensions. A lire cet article, j'ai des papillons dans l'estomac... Graou !
    Voyager, y'a que ça de vrai.
     
    Vendémiaire a BigUpé ce message
  9. Mojito

    Mojito
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    je ne suis pas partie en erasmus donc mon expérience est différente, mais je me retrouve dans ton article!
    j'en suis toute émue:rolleyes:
    Il est vrai que l'arrivée en terre étrangère a été difficile : adaptation à une nouvelle ville, nouveau logement, colocs inconnues, collègues inconnues et sutout les gens qui ont du mal à te comprendre au début...plein de ptits trucs aussi qu'on fait chez soi facilement mais auxquels il faut s'adapter à l'étranger
    au final j'ai versé des larmes quand j'ai du partir même si les dernières semaines j'avais le mal du pays!
    J'ai hate de retourner là ou j'étais et pourquoi pas retenter la même expérience dans une autre région ou un autre pays!

    (j'étais assistante de Français pour huit mois dans une école de l'est de l'Angleterre)
     
    Vendémiaire a BigUpé ce message
  10. Ursule

    Ursule
    Expand Collapse

    J'veux partir, l'ideal, école d'architecture d'intérieur à Londres, mais bon, les sous faut les trouver... et erasmus ça marche pas avec les écoles, c'est ça ? :sad:
     
Chargement...