Assistante maternelle

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Cléa-Loù, le 30 juillet 2014.

  1. Cléa-Loù

    Cléa-Loù
    Expand Collapse
    Équilibriste

    Salut à toutes :)

    Voilà, après un DUT Tech de Co et une licence marketing, je me suis rendu à l'évidence que je déteste le commerce et qu'au final : je veux une vie simple, entourée d'enfants. Je les aime, pour de vrai et depuis toujours.

    Donc, j'ai pensé à devenir "assistante maternelle". Pas besoin du CAP petite enfance, juste d'une formation de 120 H, apparemment.

    Mais, voilà, je me demandais : est-ce risqué ? Est-ce qu'il sera facile pour une fille de 23 ans, sans solide expérience, de trouver une ou deux familles ? Est-ce que c'est un secteur qui recrute quand même, et dans toutes les régions, ou seulement dans les grandes villes ?

    Ou est -ce qu'il faudrait mieux que je passe le CAP Petite Enfance ? 

    Si vous avez une idée sur la question, je suis preneuse de tous conseils et expériences :bouquet: C'est une sacrée décision que je dois prendre, j'ai peur, mais terriblement envie !
     
  2. Iscambe

    Iscambe
    Expand Collapse
    Almostspring

    Alors.

    Disons pour être une assistante maternelle qui a des contrats, il faut remplir un certain nombre de conditions. Généralement, le fait d'être trop vieille peut rebuter certains parents, donc ta jeunesse peut être bien vue (même si jeune femme = possibilité d'être enceinte et donc en congé maternité donc besoin de retrouver quelqu'un). Tes futurs enfants seront comptés dans ton effectif (si tu as un bébé, tu auras une place en moins pour un enfant qui ne marche pas). Avoir un chien ou un chat peut être un problème : allergie, morsure, griffure... Le bouche-à-oreille fonctionne très bien, la réputation est très importante. Quand on débarque, personne ne nous connaît et ça peut être un peu handicapant mais il y a une telle pénurie de garde d'enfants que franchement, si les entretiens se passent bien avec les parents, tu trouveras du boulot ! Ca demande aussi un investissement financier : protéger la maison pour que les tout-petits soient en sécurité (barrières, prises de courant, etc...) et matériel de puériculture (jouets, lits, table à langer, etc).

    Sinon, je pense que tu as vraiment l'opportunité d'avoir du travail. Les crèches ont des places limitées et tout le monde ne peut pas y placer ses enfants, pareil pour les halte-garderies et finalement toutes les structures qui existent ! Peu de places, beaucoup de demande. Les parents n'ont souvent pas le choix et se tournent vers les assistantes maternelles. Qui peuvent donc faire la fine bouche et sélectionner leurs contrats, leurs horaires, et imposer leurs conditions.

    Par contre, je ne sais pas du tout quel parcours est à privilégier afin d'être formée au mieux et compétente. Je pense que plus on a de formation, mieux c'est : CAP petite enfance, formation pour le bien-être des enfants (massages, pédagogie, psychologie, méthodes alternatives, nutrition, etc). Sortir un peu des sentiers battus peut faire une différence auprès des parents, créer un feeling (et c'est ce qui compte le plus, crois-moi !).
     
Chargement...