Atypical, la dramédie que j'ai bingé en un jour sur Netflix

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Aki, le 23 août 2017.

  1. Aki

    Aki
    Expand Collapse
    Devant un musical.
    Membre de l'équipe

  2. Kaalyn

    Kaalyn
    Expand Collapse
    Lune qui là-haut s'embrume avant que le jour ne vienne, entends rugir le cœur de la bête humaine

    Il faut que je pense à regarder cette série. J'ai peur que ce soit un peu (voire beaucoup) cliché, mais j'attends de voir avant de juger :happy:
     
  3. Ada Lovelace

    Ada Lovelace
    Expand Collapse

    @Kaalyn : ben en fait, c'est pas tant des "clichés" mais plutôt que le personnage a un peu toutes les particularités possible en même temps. Après je n'ai pas 36 points de comparaison, juste une personne que je connais personnellement et bien. Mais j'ai beaucoup aimé la série après ça, les personnages sont très attachants. Pas mal de choses ont un éclairage dont on a pas l'habitude. J'ai aimé notamment, l'explication du soit-disant "manque d'empathie" (non) des personnes du spectre autistique.
     
    Kaalyn et Lullabye ont BigUpé.
  4. LunaaaD

    LunaaaD
    Expand Collapse

    J'ai regardé la saison 1 en une journée aussi, j'avais envie de savoir la suite à chaque fois. J'ai bien aimé cette série, avec un coup de coeur pour Casey parce qu'elle est si cool!
    Après, je fais aussi parti des personnes qui pensent que le perso de Sam est stéréotypé. Il incarne l'aspie "parfait", le genre vraiment chelou, pas d'amis, un seul intérêt spécifique... J'aime bien son perso hein, mais j'ai vraiment eu du mal à m'identifier à lui à certain moment. Par contre les moments où il arrive plus à filtrer son vraiment bien retranscrit et ça permet aux NT de comprendre ce qu'on peut vivre quand il y a trop de bruit/lumières/contacts chiants autour de nous. J'ai bien aimé le perso de Paige aussi, elle me faisait énormément penser à Lavande Brown dans Harry Potter (j'avais même du mal à distinguer les deux parfois). Ce que j'ai pas aimé, c'est la façon dont la mère se comporte par rapport à Sam. Elle le surprotège parce qu'elle s'inquiète pour lui (on peut pas lui reprocher hein) mais parfois ça devient tellement agaçant... Genre "mon fils est autiste et je souuuuuuffre" enfin je sais pas si c'est clair ce que je veux dire.
    Et dernier point qui m'a bien soulé aussi, LE SEXISME ORDINAIRE DE CETTE SERIE. C'est des détails hein, mais y'a certaine réflexions sexistes qui m'ont fait beaucoup tiqué.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Lullabye, wijapou et DreamRain54 ont BigUpé ce message.
  5. Chess Fenrir

    Chess Fenrir
    Expand Collapse

    J'ai vu la série The A Word, et je conseille A FOND ! Mais après je ne suis pas objective, il y a mon chouchou Nine dedans :fleur:
    Sinon, j'ai entendu de bons échos sur celle-ci, il faut que je m'y mette rapidement !
     
    Aki a BigUpé ce message
  6. Chiisai

    Chiisai
    Expand Collapse

    Suis-je la seule à trouver que Casey ressemble à fond à Lena Headey (Cersei Lannister) ? :d
     
  7. crazyrock

    crazyrock
    Expand Collapse
    Musique Addict

    J'ai regardé seulement les 2 premiers épisodes pour le moment. Mais, je trouve que :
    Sam = Sheldon Cooper dans TBBT
    Zahid = Wolowitz dans TBBT
    Et Elsa (maman) = Kathrin Kennish dans Switched at Birth.

    Je vais continuer, mais je suis un peu déçue des personnages pour le moment....
     
    Not the Queen. just Helen a BigUpé ce message
  8. Lullabye

    Lullabye
    Expand Collapse
    I wanna be friends with Amy Poehler and Mindy Kaling.
    Ambassadrice de Ville

    J'ai trouvé que c'était une très bonne série pour ma part, je l'ai entièrement dévoré en quelques jours.

    Peut être que Sam peut être considéré comme "cliché" d'une personne ayant un autisme, mais je ne sais pas, peut être que finalement des autistes peuvent avoir autant de signes que lui ? Il y a des milliers de façon d'exprimer un autisme, et l'autisme peut être plus ou moins "fort", et Sam est surtout marqué par une certaine inhabilité sociale, un manque de compréhension des autres et de leurs émotions, et par une sensibilité accrue à son environnement, et ce sont des signes courants chez les autistes, à différents degrés.
    J'ai trouvé ça très bien fait, à la fois très drôle, parfois très triste. On se place à la fois du point de vue de Sam qui parfois est démuni, mais parfois s'en fout, on comprend que sa vision du monde est différente d'une personne neurotypique, mais que ça n'a rien de négatif. Et on se place aussi à la place de ses proches, de comment ils le vivent, comment ils le protègent, voire le surprotège (comme sa maman). Et aussi de la façon dont la société ne permet pas toujours d'accepter les aspis et autres neuro-atypiques.
    Peut être que c'est pas parfait, je veux dire je suis pas aspie, j'ai que mes connaissances théoriques sur le sujet, mais je trouve que c'est quand même assez sensible, et un premier bon pas, pour montrer la réalité de neuro-atypiques.
     
    Chess Fenrir, Gypsie Mérou et AStarShinesBright ont BigUpé ce message.
  9. Gypsie Mérou

    Gypsie Mérou
    Expand Collapse

    Je n'ai pas trouvé Sam stéréotypé par contre je trouve que les autres ont autant de profondeur que des personnages de sitcom des années 90. La petite amie est hystérique, la psy avec son background est un cliché incarné, Zahid et Elsa aussi alors que l'ambiance est déjà très édulcorée. J'ai bien aimé, sans plus.
     
    Astyana a BigUpé ce message
Chargement...