« Avant toi » avec la mère des dragons (Emilia Clarke) au cœur d'un drame romantique

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Aki, le 23 juin 2016.

  1. Aki

    Aki
    Expand Collapse
    Devant un musical.
    Membre de l'équipe

  2. mariekat

    mariekat
    Expand Collapse

    Je suis allée le voir hier, heureuse de voir des acteurs que j'adore et un sujet sur le handicap (mon petit frère est handicapé) et j'ai détesté... Euthanasie ou pas, le sous-texte sur la représentation du handicap dans ce film est malsaine ! Mieux vaut être mort qu'handicapé ?? Même un handicapé amoureux ?? Comment vous pouvez soutenir ce genre de discours, vous qui vous battez tous les jours pour la tolérance, l'acceptation de l'autre dans sa diversité et pour la reconnaissance des minorités dans la culture populaire ? Ce film est un crachat à toute personne en situation de handicap qui se bat contre la société et lui-même pour prouver qu'il peut avoir de la valeur ! Ici, le seul personnage qui s'oppose à l'euthanasie du héros, c'est sa mère qui n'est pas le personnage le plus attachant du film, c'est le moins que l'on puisse dire.

    Vous l'avez peut-être déjà vu : la communauté des personnes en situation de handicap semble déjà s'être emparée du sujet (#MeBeforeEuthanasia et #NotDeadYet), en tout cas dans les pays anglophones. Elle se dit indignée par le message du film, qui diffuse une image dévalorisante du handicap, et par le manque de consultation auprès de personnes tétraplégique, preuve selon elle que le cinéma rejette le handicap à la fois comme sujet et comme caractéristique de ces personnages. L'auteur du livre et scénariste du film dit même ne jamais avoir pensé à consulter de personnes tétraplégique pour le conseiller sur le personnage de Will.

    J'espère que le public français se mobilisera lui-aussi contre ce genre de film. En tout cas une chose est sûre. Je ne le recommande pas, malgré un très bon jeu d'acteurs. Déjà parce qu'il est mielleux et niais, mais parce qu'il dénigre son sujet avec tellement de condescendance que ça me hérisse les poils du dos.
     
    Tippi, Saucisson., Thedreaming et 5 autres ont BigUpé ce message.
  3. Scamandre

    Scamandre
    Expand Collapse

    J'ai plutôt vu ce film évoqué en mal, justement sur la question de l'euthanasie et de la représentation du handicap... J'ai pas lu le film ni lu le livre, cela dit. Mais ça aurait peut-être valu le coup de mentionner un peu les critiques qui lui ont été faites ?
    (Cela dit, difficile de le faire sans spoiler, donc je peux comprendre que ce soit pas débattu dans l'article... Mais peut-être que ça aurait valu le coup d'y faire allusion ou d'apporter quelques nuances supplémentaires.)
     
  4. Taina.

    Taina.
    Expand Collapse
    Smiling cat.

    @mariekat :
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
  5. Morpheme

    Morpheme
    Expand Collapse

    J'ai proposé le livre pour notre club de lecture (je ne l'ai pas lu) et je me demandais si on retrouve le traitement "problématique" du film dans le roman aussi, auquel cas ca ne m'intéresse plus trop de le lire et encore moins le faire lire aux autres :erf:
     
  6. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    Oula, le film je n'en sais rien mais pour le livre ce n'est pas ça du tout!

    Tout le monde est contre la volonté de Will, les seuls qui le comprennent c'est l'infirmier (sûrement parce qu'il en a vu d'autres et qu'il n'a pas à juger les décisions de son patient-uniquement à le soigner) et son père. Pour le reste du monde sa décision est stupide, inconsidérée et inconséquente. Or ben c'est son choix, il est tétra, il a mal partout tout le temps, il est toujours sous la menace d'une infection grave, sa vie c'était une vie de rêve avec plein de plaisirs, plein de responsabilité, on peut comprendre qu'il soit déprimé et qu'il ai envie d'en finir.

    Le problème c'est qu'il ne peut pas se suicider lui-même, d'où dignitas. Les autres tétra dans les forums ne sont pas d'accord avec lui, eux ils aiment leur vie et ne voudraient pas l'arrêter.

    En gros ce bouquin ce n'est pas tant sur le handicap que sur l'envie de mourir. À partir de quand doit-on priver un être humain de son désir de mort?
    J'ai déjà nourri de force un patient qui se laissait mourir, ça me reste encore en travers de la gorge. Je n'aurais pas du, c'était lui imposer mes choix, mes opinions et complètement nier ses désirs à lui.

    Le truc c'est qu'on ne peut quasiment pas se suicider si on est médicalisé. Il y aura toujours quelqu'un pour nous trouver et nous sauver. Même si on refuse de manger, ce qui est la dernière chose sur laquelle on ai le contrôle, ça finit en sonde gastrique et en perfusion.

    Bon sinon, pourquoi tant de haine envers cette histoire et moins que celle d'un film de Clint Eastwood?
     
    #6 Gringo, 23 juin 2016
    Dernière édition: 23 juin 2016
    MYLY, Peutwishia, Dysnomia et 14 autres ont BigUpé ce message.
  7. Scamandre

    Scamandre
    Expand Collapse

    C'est une question compliquée...
    Mais je pense que le fait que le héros tétraplégique (joué par un valide) décide que sa vie avec son handicap ne mérite pas d'être vécue, ça peut en effet être un message difficile et délicat, et selon la façon dont c'est présenté, ça peut vite sentir mauvais... Il suffit qu'on occulte les autres points de vue évoqués, ou qu'on mette en scène le point de vue du héros comme le bon, et hop...
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Enfin bon, encore une fois, je l'ai pas vu, je parle un peu sur du vide.
    Mais je pense que ça mérite discussion, surtout quand on voit les réactions blessées que ça a pu engendrer.
     
    Tippi a BigUpé ce message
  8. Moonshade

    Moonshade
    Expand Collapse
    Walking on the Moon

    @mariekat :clap::clap: j'ai exactement le même ressenti que toi.
     
  9. Scamandre

    Scamandre
    Expand Collapse

    @Gringo Intéressante question du choix de mourir.
    Mais à mon avis elle ne peut se poser sereinement que dans un monde où on aurait éradiqué (ou quasiment éradiqué) le validisme. Vu la façon dont les questions d'accessibilité sont mises de côté, et dont les handicaps sont représentés dans la fiction (comme quelque chose à fuir, quitte à se donner la mort), j'ai l'impression que le choix serait biaisé dans notre société :erf:
    Est-ce qu'on ne "pousserait" pas certaines personnes vers un choix de mort (consciemment ou non), parce que c'est plus facile de les "laisser partir" plutôt que d'adapter la société aux besoins de tous...?
    Je n'ai pas de réponse, je prétends pas du tout pouvoir parler au nom de qui que ce soit. Juste, ça m'interroge.
    Quant au film d'Eastwood, il me semble qu'il a aussi été critiqué, mais que ça avait eu moins d'écho dans les média mainstreams. En tout cas j'ai pas souvenir de telles remarques à son sujet, c'est vrai. Ça dépend peut-être de la qualité du film ou du rayonnement de son réal...
     
    Roxane E, Tippi, Saucisson. et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  10. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    Pour moi non, cette question peut aussi être traitée même dans notre société validiste. Parce que même si on faisait tout pour que tous les handicaps n'en soient plus, ne plus pouvoir bouger que la tête resterait quand même lourd. La dépendance à autrui serait toujours là, les problèmes médicaux seraient toujours là. Et surtout la douleur serait toujours là. Et la douleur continuelle ça fusille les gens, ce n'est pas possible de ne pas être déprimé en souffrant continuellement.
     
    Saucisson. et Babitty Lapina ont BigUpé.
  11. Moonshade

    Moonshade
    Expand Collapse
    Walking on the Moon

    @Scamandre il me semble percevoir une nuance entre le film d'eastwood et celui-là.. Dans le film d'eastwood, l'héroïne veut mourir parce qu'elle perd sa passion, qui était toute sa vie, en perdant ça elle perd TOUT ce qui donnait un sens à sa vie c'est ça qui lui fait prendre la décision de mourir (j'allais écrire envie de mais non, on voit que c'est une décision réfléchie, et pas juste une envie), et pas le fait d'être dans un fauteuil (et on perçoit plutôt bien la nuance, je trouve)..alors que le héros d'Avant toi n'est pas dans la même problématique, et en plus, il tombe amoureux quoi...la seule chose qui lui donne envie de mettre fin à ses jours, la seule, c'est d'être handicapé....et puis, il ne cherche pas d'autre solution, ni à tenter de se faire à sa nouvelle vie, ni à essayer de voir ce que ça donne avec la fille dont il tombe amoureux (et qui l'aime aussi), non non...direct : j'ai un handicap, je peux plus vivre, adieu :drama: :facepalm:

    Edit : sinon, je suis d'accord avec ce que tu dis sur l'euthanasie et le validisme, c'est très juste. Une société où le choix pourra être fait de façon tout à fait sereine sera celle où l'on fera tout pour que plus personne ne puisse penser qu'une vie avec un handicap vaut "moins" qu'une vie valide.
     
    Tippi, Saucisson. et marcielutin ont BigUpé ce message.
  12. Scamandre

    Scamandre
    Expand Collapse

    @Gringo Oui je pense que la question se pose même dans une société validiste. Mais est-ce qu'elle se pose de manière qui me semble complètement acceptable...? Je sais pas. Le fait qu'on vive dans une société telle que la nôtre rend la question du choix difficile.
    Après, peut-on imaginer une société où nos choix seraient vraiment libres ? J'en sais rien. Sans doute pas. Mais pour moi on peut en tout cas imaginer une société où ce choix serait peut-être moins biaisé, plus serein - enfin aussi serein que ce genre de décision puisse être.
    C'est une question de société importante, et en théorie je ne suis pas du tout contre le droit de mourir. C'est juste que...on a tellement de progrès à faire en tant que société. C'est une question hyper délicate.

    @Moonshade Oui, y'a peut-être de ça pour le film de Eastwood, c'est peut-être mieux "justifié" narrativement. Je me souviens assez mal du film, à vrai dire :ninja:
    (J'avais pas eu très envie de le revoir, haha)
     
    Tippi, Saucisson. et Moonshade ont BigUpé ce message.
Chargement...