Benoîte Groult est décédée, Najat Vallaud-Belkacem lui rend hommage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lafastod, le 22 juin 2016.

  1. Lafastod

    Lafastod
    Expand Collapse
    Procrastination en cours.

    Tante Clara a BigUpé ce message
  2. Mcmm

    Mcmm
    Expand Collapse
    Live. Love. Laugh.

    ah bah quand même !!
    autant de temps pour en parler, et uniquement sous l'angle de cet hommage de Najat Vallaud Belkacem ??
    désolée la rédac, @Lafastod je vous adore mais j'ai tellement hâte de vous lire à son sujet !!
     
    payapapya, Kounette, shanounette26 et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. shanounette26

    shanounette26
    Expand Collapse

    Mouais, un peu déçue aussi de cet article très laconique et comme @Mcmm je ne vois pas trop trop l'intérêt de se cantonner à l'hommage de Najat Vallaud Belkacem, il y avait tellement de choses à dire sur Benoîte Groult.
    C'est un peu dommage je trouve.
     
    payapapya a BigUpé ce message
  4. Black Phillip

    Black Phillip
    Expand Collapse

    "Comme le disait Benoîte, il n'est jamais trop tard pour lire un livre féministe", dans la même lancée je dirais même : Il n'est jamais trop tard Najat, pour ouvrir un livre sur l'intersectionnalité.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Pour moi Benoîte Groult est un exemple, mais un exemple pour une féministe de sa génération. Je trouve qu'elle a aidé à faire avancer les choses à son niveau, que ce pour quoi elle a lutté est loin d'être acquis, et je trouve aussi que son combat pour l'euthanasie était un truc vraiment admirable ; donc je comprends qu'elle puisse être un modèle féministe, mais par contre je ne comprends pas que son féminisme puisse être un modèle pour des féministes en 2016.
    Ce que je veux dire, c'est qu'encore une fois on parle d'un féminisme qui est très essentialiste (-> LA Fâme et l'L'HÔme) et qui n'est pas du tout inclusif. C'est bien raccord avec sa génération, mais pour moi maintenant on devrait dépasser ça et pourtant il y en a encore qui s'engluent dedans et qui ne tiennent pas du tout compte de tous les apports qu'il y a eu après elle : surtout l'intersectionnalité et les théories queer, qui existent depuis un moment (plus de 20 ans) et qui justement permettent un féminisme qui soit inclusif. Je ne vois pas l'intérêt qu'il y a à ignorer tous ces apports là, à moins qu'on ait l'intention de faire un féminisme blanc straight et libéral de manière délibérée (Najat je crie ton nom).
    C'est pareil pour Simone de Beauvoir et compagnie. Ce sont des sorte de fondements du féminisme, mais il y a plein de choses qui sont super critiquables dans leurs œuvres et que pour moi on aurait dû dépasser depuis très longtemps.
    Donc j'ai envie de dire RIP et merci Benoîte parce que t'étais très cool, mais par contre pas merci à toutes les personnes qui font du féminisme à la Benoîte du côté obscur de sa force.
     
    #4 Black Phillip, 23 juin 2016
    Dernière édition: 25 juin 2016
    Mcmm et Adios Badmoizelle ont BigUpé.
  5. Mcmm

    Mcmm
    Expand Collapse
    Live. Love. Laugh.

    @Sharon Stone je suis d'accord avec toi.
    Elle représente un modèle pour moi, pas dans le sens ou je suivrais sa ligne sur tous les sujets mais dans le sens ou elle fait partie de celles qui se sont levées, ont remué la merde et on fait bouger les choses dans la société... et là dessus, sur plein d'autres sujets il reste encore du boulot.
     
    Black Phillip a BigUpé ce message
Chargement...