Blabla philosophique

Sujet dans 'Culture Générale' lancé par Travolta__, le 13 octobre 2013.

  1. Travolta__

    Travolta__
    Expand Collapse
    I' M TRAVOLTA BITCH!Petite patate sautée (enfin, pas en ce moment)

    Salut les filles :hello:

    Je me suis faite la réfléxion cette nuit qu' il manque une petite touche de philosophie sur le forum, alors voilà pourquoi j' en suis venue à créer ce topic :)

    Donc ici vous pouvez venir parlez de vos convictions, de certains auteurs, lancer des débats, ou bien interprêter de façon philosophique des livres, des films, bref le but de ce topic est l' échange philosophique :)
     
  2. Eternity-

    Eternity-
    Expand Collapse
    J'ai le cœur qui invente des souvenirs

    Je n'ose pas me lancer pour commencer le topic, :shifty:, mais je salue l'idée, ça promet d'être intéressant !
     
  3. Eternity-

    Eternity-
    Expand Collapse
    J'ai le cœur qui invente des souvenirs

    Coucou les filles ! :fleur:

    Je viens vous faire part d'une réflexion que j'ai en ce moment. Je ne sais pas si c'est vraiment philosophique, mais bon, je tente.
    Je tiens à préciser que, bien évidemment, tout cela n'est que mon point de vue... :happy:

    Donc voilà, ces derniers temps je réfléchis pas mal à l'altruisme. Je me demandais quel était le plus grand geste d'altruisme dont un être humain est capable.
    Pour moi, la réponse est: donner la vie. Car donner la vie, c'est sacrifier presque tout ce qu'on a, pour l'offrir à une autre personne, son enfant en l’occurrence (Je parle évidemment de conditions de naissance totalement positives hein.)
    On sacrifie sa vie sociale, sa vie de couple (dans de moindres mesures), son argent, son temps, ses envies, pour au moins les 20 prochaines années de sa vie. 20 années où on devra faire passer son "moi" après quelqu'un d'autre, où on devra s'occuper de quelqu'un d'autre en permanence et veiller à son bonheur.
    Oui, mais...
    Donner la vie, n'est ce pas également le geste le plus égoïste que l'on puisse faire au monde?
    Donner la vie, c'est à dire transmettre son patrimoine génétique afin qu'il -et donc une partie de nous même- persiste dans le temps et par delà notre mort.
    Donner la vie, créer un être humain qui va nous ressembler non seulement physiquement, mais en plus, le façonner par l'éducation d'une manière qu'il nous plait à nous et rien qu'à nous.
    De plus, c'est une manière pour nous de ne plus être seul, on comble un vide, et on est assurés d'être soutenus durant nos vieux jours, sûr d'avoir toujours quelqu'un. De ne pas être seul.
    C'est donc une manière de se créer de l'amour ; on crée quelqu'un pour qu'il nous aime. Pour qu'il pense à nous, pour être important à ses yeux.

    Donc, donner la vie... le geste le plus altruiste possible, mais également le plus égoïste possible?

    J'en suis donc arrivée à la conclusion, que l'altruisme est une forme d’égoïsme.

    Autre exemple:
    En ce moment, je lis un livre sur le pardon. Il nous dit que pardonner mène au bonheur interne, à la paix avec soi-même, à l'amour et à la joie.
    Donc pardonner - geste qui pourrait de base paraître extrêmement altruiste, n'est ainsi qu'une façon pour nous de faire la paix avec nous même. Égoïsme, une fois de plus.

    J'ai repensé à toutes les fois où nous pouvons être capable d'altruisme:
    -Offrir quelque chose à quelqu'un sans rien attendre en retour et sans occasion spéciale: altruisme, oui, faire plaisir à l'autre, mais également égoïsme: auto-satisfaction d'être altruiste ; cela amène l'autre à avoir une image plus positive de nous ; auto-satisfaction d'être si gentil et attentionné.
    -Faire passer les autres avant soit: idem, auto-satisfaction d'être attentionné.

    L'altruisme serait donc une manière égoïste d'atteindre une paix intérieure...?

    A l'inverse, si altruisme = égoïsme, je ne pense pas que égoïsme = altruisme.
    En effet, beaucoup de gestes peuvent être motivés par un égoïsme pur et dur, sans autres pensée derrières. (Se faire passer en premier, penser à soi, se sentir supérieur, etc..)

    Bref voilà, mes bribes de pensées :cretin:
    Je termine avec cette citation d'une chanson des Beatles:

    "And in the end,
    The love you make
    Is equal to the love you take."

    Elle a pris tout son sens à mes yeux quand j'ai eu cette espèce d'illumination à propos des naissances, je trouve que ça l'illustre d'une manière parfaite.
    :)

    J'espère que ça rentre dans le cadre du topic :fleur:
     
  4. Erase

    Erase
    Expand Collapse
    Indéfinissable.

    Coucou :chat:

    Je vais essayer de relancer le topic qui a l'air très intéressant si on l'exploite plus profondément ! Malheureusement, je trouve ça dommage qu'il soit quelque peu abandonné parce que les premiers échanges étaient pas mal.

    Je n'ai jamais fait de la philosophie encore mais je m'y prépare pour l'année prochaine. En français, j'ai fait une initiation à la philosophie sur la question du bonheur à travers différentes formes d'argumentation. J'ai adoré cette séquence ! On a l'habitude de se focaliser sur les choses négatives qui nous arrivent sans en extirper le positif ! Cette séquence m'a apporté une vision différente et je me suis questionnée sur les choses positives qui émergent dans ma journée. En faite, ça peut être tout: un beau paysage, saluer ces amis, manger un bon repas etc. C'est drôle parce que c'est tellement évident que ça en devient transparent à nos yeux alors que cela constituent une sorte de "plaisirs simple". C'est dommage que l'on n'y prête pas attention. En tout cas, j'ai pris conscience qu'un tout ou un rien peut constituer un bonheur. Je n'ai pas vraiment encore de vision pré-défini sur ce que peut être le bonheur, le vrai mais bon tout est relatif dans ce sujet.

    Je vous conseille une émission sur France Culture qui traite du bonheur. Elle a été diffusé vendredi 7 février :)
     
  5. Ouble

    Ouble
    Expand Collapse
    Das ist genau so normal wie Kaugummi kauen

    Hello :)

    Je commence aussi la philo l'année prochaine et je dois dire que le sujet m'intéresse bien. :chat:
    J'aime beaucoup l'idée des 'petits bonheurs quotidiens', et il est vrai que l'on se concentre à mon avis trop sur les choses plus "neutres" voire négatives dans une journée. Dans l'idée, il y a le livre Le Sel de la vie, de Françoise Héritier (ce n'est pas philosophique, mais c'est très agréable à lire et à relire de temps à autres), je te le conseille.
    Voilà voilà, je n'ai pas vraiment le temps d’approfondir, mais l'idée du topic me plaît, j'essaierais de repasser. :fleur:
     
  6. Erase

    Erase
    Expand Collapse
    Indéfinissable.

    Ah, c'est super intéressant ! Je vais y jeter un coup d'oeil et l'acheter à la librairie du coin. Merci beaucoup :-))))
    Il faudrait proposer un gros sujet bien large pour pouvoir bien le traiter. Je suis ouverte à toutes les propositions. On peut rester sur le bonheur aussi :)

    Au plaisir, ;)
     
  7. Iris Hexa

    Iris Hexa
    Expand Collapse
    Testeuse de matelas, de cookies et de chats

    Super idée :gnih:

    Pour apprendre la philo avec un super scénar, il y a un jeu de rôle, Sens Hexalogie, qui propose de jouer dans un univers qui pose vraiment plein de questions super intéressantes ! Et c'est aussi un roman :caprice:

    L'auteur, français, est un ancien prof de philo fan de Wittgenstein (un élève de Russell) et reprend beaucoup de concept tel que "le moi contre le monde"

    Le jeu entier aide à se construire non pas un bagage philosophique mais diverses méthodes pour penser les problèmes philosophiques, et c'est super d'avoir la caboche en ébullition comme une bouilloire :free:
     
Chargement...