Burger King et la pub jugée raciste qui fait polémique

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 6 avril 2012.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    J'ai relu deux fois l'article et je ne comprends pas.
    Je ne vois pas ce qu'il y a de raciste, je ne comprends pas pourquoi il faudrait toujours tout ramener à la couleur de peau des gens.
     
  3. Jack Parker

    Jack Parker
    Expand Collapse
    Génie incompris

    En fait, pour nous européens c'est vrai que c'est chaud à comprendre, mais aux États-Unis, le cliché du "nègre bouffeur de poulet et de pastèque" est très, très, très présent. Beaucoup de blagues se font autour de la consommation de poulet des noirs américains, idem pour la pastèque - en France on a d'autres références, mais aux États-Unis ça fait partie du pack de clichés qui existent sur les noirs, et dont on se sert pour faire des blagues/remarques racistes.

    Comme en France on parlerait des chinois qui bouffent du riz et des arabes qui bouffent du couscous, aux US, les noirs bouffent du poulet et de la pastèque.
     
  4. SallyVonHolle

    SallyVonHolle
    Expand Collapse
    Psychedelic Mind


    Okay je comprenais pas non plus. Le poulet et les pastèques c'est l'équivalent de nos bananes et du Banania pour nous donc...
     
  5. Jack Parker

    Jack Parker
    Expand Collapse
    Génie incompris

    Je cherchais un équivalent français et oui, effectivement, j'avais zappé le coup des bananes (alors que c'est quand même LE grand classique...) !
     
  6. Jack Parker

    Jack Parker
    Expand Collapse
    Génie incompris

    Je crois, mais je ne suis vraiment pas sûre, que la pastèque et le poulet faisaient partie du régime "de base" des esclaves noirs aux États-Unis, et que c'est resté de cette époque, mais je ne suis pas sûre à 100%, à vérifier !
     
  7. Sophroniska

    Sophroniska
    Expand Collapse
    I haven't even begun to peak.



    Si c'est ça (et aussi le poulet était moins cher que le poisson ou autre viande). Une chaîne de restaurant spécialisée dans le poulet avait utilisé comme mascotte une caricature dans les années 1930:
    [​IMG]

    Ce cliché existe aussi pour tout ce qui est boisson du genre artificiellement aromatisées (Kool Aid) et jus de raisin.

    Cadeau: Dave Chappelle Chicken - YouTube:cretin:
     
  8. Jack Parker

    Jack Parker
    Expand Collapse
    Génie incompris

    Ah oui, exact, j'avais oublié ça haha.
     
  9. Pépouze

    Pépouze
    Expand Collapse
    J'ai fait une tache de fraise molle sur ma cravate laide...

    Et puis aux US faut toujours faire hyper gaffe à ce qu'on fait et ce qu'on dit. Ils voient du racisme partout, et dès que tu mets en scène un Noir faut toujours que tu prennes 12000 précautions. L'esclavages et la ségrégation ont laissé de grosses grosses grosses marques. Un peu comme les Allemands qui veulent plus entendre parler de nazisme. Bah les Américains font hyper attention à rien faire qui puisse être jugé raciste.
     
  10. Justinesmn

    Justinesmn
    Expand Collapse

    je trouve vraiment ça tiré par les cheveux ! c'est juste une pub pour un sandwich quand même !
    je vois mal les responsables burger king se dire "ah un wrap au POULET ? venez on fait chanter une black dessus alors !"
    et que jusqu'en france des gens s'insurgent genre c'est le scandale du siècle, je comprends pas, et pourtant je connaissais ce stéréotype américain avec le crispy chicken, mais je me demande vraiment si la majorité des afro-américains vont relever le pseudo racisme de la pub.
    et Mary J Blige qui en rajoute une couche "non mais c'est parce que j'ai pas vu la version finale", LOL quoi.
    je comprend la polémique sur des trucs genre l'article de ELLE sur le "style de la femme noire", mais là c'est vraiment faire une controverse sur du vent, et les gens qui voient du racisme partout me soule , ca me dépaaaaasse
     
  11. Chaj

    Chaj
    Expand Collapse
    Ce matin j'ai mangé une pomme.

    Lorsque l'on fabrique une publicité on pense et étudie chaque détail. Ce n'est au contraire pas par hasard si c'est une femme noire qui a été choisie pour présenter le wrap au poulet.
    Elle représente le produit en quelque sorte.
     
  12. Carolinouchka

    Carolinouchka
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    Comme le dit Jack Parker, c'est dur de comprendre, pour nous !
    J'essaie d'imaginer une pub française pour des bananes avec une femme noire qui chante les mérites de ce merveilleux fruit (miam), mais je ne pense pas que ça ferait un tel effet de bombe... Si ?

    Dans les pubs pour les bananes de Guadeloupe et de Martinique (souvenez-vous : " Eh, Chantal... "), il y avait moult personnes noires (en plus, travaillant dans la plantation, etc.), et je ne crois pas qu'il y ait eu de scandale (mais je peux me tromper).

    Bref, tout ça pour dire que c'est vraiment dur de se mettre à la place de nos amis états-uniens, avec leurs références, leur Histoire...
     
Chargement...