Ce jour où j'ai vaincu les crises de panique chroniques

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Tifaine P, le 13 septembre 2017.

  1. Tifaine P

    Tifaine P
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. MissWeird

    MissWeird
    Expand Collapse

    J'ai vécu une enfance et une adolescence très similaires aux tiennes et mes crises d'angoisses ont commencé à la fac, je me demandais bien d'où ça pouvait venir et j'ai fait un parallèle avec ma tendance à ma poser beaucoup de questions, depuis que je gamine et un autre problème, plus profond, est intervenu : la peur de vivre. Je me sentais en sécurité dans un monde imaginaire et là, les papiers administratifs à gérer, aller de l'avant, rencontrer de nouvelles personnes dans une grande ville inconnue alors que j'ai grandi dans un milieu assez rural, ça m'a totalement fait perdre les pédales ! Je suis allée voir une psy mais elle n'a fait que retransmettre à l'oral ce que je savais déjà donc je me suis prise en main toute seule. Déjà, j'évalue la situation et je me relativise "Ok, t'as un dossier CAF à remplir...Panique pas, y'a pire dans le vie, si y'a un souci, ils te relanceront pour te dire qu'il manque une pièce justificative, tu ne vas pas mourir". Ensuite, quand j'arrive vraiment pas à prendre du recul, je fais une sorte d'exercice de sophrologie, en imaginant une montagne que je monte petit à petit et en imaginant les bruits de la nature, la sensation d'air frais,... Eh bien ça fait 1 an que je ne fais plus de crises, seulement des petits maux de ventre par ci par là quand y'a un pic de stress mais c'est une victoire contre cette angoisse qui m'a bouffé tout ce temps :)
     
    Déborah53, Shadowsofthenight, Pépée Le Pew et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. Denverland

    Denverland
    Expand Collapse

    L'histoire de ma vie.
     
    Shadowsofthenight et Faolán ont BigUpé.
  4. Alba Perséphone

    Alba Perséphone
    Expand Collapse
    Je ne sais pas

    Pour aussi donner dans le témoignage positif, ça m'est également arrivé quand j'étais plus jeune :

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Violette!, Shadowsofthenight, Magnus et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. MiniMinette

    MiniMinette
    Expand Collapse

    Beaucoup beaucoup énormément de love. Merci pour ton témoignage, et bravo pour le chemin que tu as parcouru !
     
  6. dreamyourself13

    dreamyourself13
    Expand Collapse

    Faisant moi même des crises d'angoisse et sans absolument minimiser ce que tu as vécu, je me permets de mettre en avant une phrase qui m'a un peu choquée dans ton article :

    Chaque jour, je me battais pour ne pas avoir à traverser ça en « années » mais en « faites que ça se finisse le plus vite possible ».

    Moi, cela fait des années et en lisant cette phrase cela m'a fait beaucoup de peine, comme si on me disait à travers cet article que je ne m'étais pas assez battue.
    Les crises d'angoisse ont souvent des racines profondes et justement l'une des réflexions que l'on se prend souvent dans la gueule de personnes qui ne connaissent pas cette sensation c'est "bouge toi un peu, fais un effort". Or il faut parfois attendre un déclic qui ne vient pas et malgré tous les efforts que l'on peut faire quotidiennement, cela ne suffit toujours pas.
     
    Shadowsofthenight, Violette! et Faolán ont BigUpé ce message.
  7. Déborah53

    Déborah53
    Expand Collapse

    J'ai également vécu et encore aujourd'hui d'ailleurs un cas similaire. Depuis mon entrée en 6 éme (j'ai 20 ans) je fais des crises d'angoisses. Ont ma à l'époque diagnostiquer une phobie scolaire ensuite de l'agarophobie et d'autres aussi joyeuses les unes que les autres pour finir sur une phobie de la mort ou plus exactement la peur que l'ont m'abandonne encore une fois ayant vécu le décès de mon oncle comme tel. Enfin bref tout ceci ne m'aidais pas à vaincre mes angoisses et j'ai passé toute mon adolescence à me priver de choses que les jeunes de mon âge faisait et me méfier de tous le monde de peur de faire des crises et sa fais des années que je ne vis plus, je sort rarement de chez moi ou juste mon village, je ne voit plus aucune amie et d'ailleurs rare sont celles qui veulent toujours me voir et le pire pour moi j'ai du arreter mon cap service à la personne car je tombais en dépression au moment des exams car ça m'angoissais tellement que je m'en rendais malade alors qui dis pas de diplôme dis pas de travail, un travail que de toute façon je ne pourrais pas faire sans risquer de faire une crise d'angoisse dès la moindre critique (vécu en stage) et mon permis que je ne peux pas passer car rien que le fais d'être entouré d'inconnus au code me rend malade se qui devient trés compliquer à 20 ans quand ont veux prendre son indépendance et encore plus quand ton entourage ou les personnes extérieur disent juste que tu es feigniante et que c'est de la comédie alors que tu souffre intérieurement et que tu t'enferme dans ton monde pour ne pas avoir à faire à la réalité qui te dépasse complétement.

    Aujourd'hui j'ai hélas toujours ses angoisses mais sa va quand même mieux et curieusement ont peut pas dire que c'est grâce aux pshy que j'ai enchaîné mais grace à un homme qui est aujourd'hui mon copain et qui m'encourage à vaincre mes peurs se qu'il réussis très bien et grâce à lui aujourd'hui je me sent prête à passer mon permis, travailler et pourquoi pas reprendre mes études, j'ai fais plus de choses dans ma vie avec lui que je n'aurais jamais pu faire avant c'est dingue le cerveau quand même.
     
  8. AngeLilch

    AngeLilch
    Expand Collapse

    J'aurais pu écrire la même chose...ma dernière crise c'était cet été, elle a duré 3 jours..en vieillissant on sait vraiment comment s'appaiser...et se dire que ca ne va pas va durer ca aide ! Parce que ca ne dure pas !
     
    Shadowsofthenight et Tifaine P ont BigUpé.
  9. Tifaine P

    Tifaine P
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    Coucou dreamyourself13, alors non, permet moi de m'excuser d'avoir été maladroite et de reformuler ;)
    Je n'ai plus fais de crises de panique (à savoir le sentiment que je vais mourir, etc) mais j'ai continué d'avoir des crises d'angoisse, ce qui n'est pas tout à fait la même chose mais qui fait que du coup, cela s'est également étalé en années de mon côté. Crois-moi, j'ai conscience de la profondeur du problème, je n'aurais donc jamais pu me permettre de dire quelque chose d'aussi futile que « il faut juste de la volonté », car je sais pertinemment que ce n'est pas le cas !
    Alors par : « faites que ça se finisse le plus vite possible », je voulais simplement illustrer la façon dont on a envie de s'en sortir lorsqu'on est concerné/e et retranscrire la pensée que j'avais le plus à l'époque, à savoir : celle-ci.
    Mes crises de panique ont en effet cessé au bout d'un mois mais les crises d'angoisse sont reconnues pour être plus longues à combattre et comme je t'ai dis, j'en sais quelque chose.
    Désolée de t'avoir fait de la peine, surtout quand en réalité je comprend parfaitement ce que tu traverses :happy: plein d'amour sur toi et du courage.
     
Chargement...