Ces cours que j'aurais aimé avoir à l'école

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 18 juin 2013.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. booklette

    booklette
    Expand Collapse

    Des cours de cuisine, (avec une notion de diététique), des cours de travaux pratiques (genre coudre un bouton, réparer une chasse d'eau, poser du papier peint, fixer une tringle à rideaux ...)
    Bref, des solutions anti-crise, des choses qui nous servent au quotidien, quoi ;)
     
  3. yvilish

    yvilish
    Expand Collapse
    But You

    J'ai eu des cours de pop culture au Canada :d on parlait tout autant de l'évolution des comics, du phénomène lady gaga, super intéressant!

    Sinon moi j'aurai aimé avoir un cours de cuisine pile à 15h, pour cuisiner notre propre goûter!
     
  4. Delphineee

    Delphineee
    Expand Collapse

    Les gens, ces cours existent dans certaines sections. je me souviens en avoir eu en BEP, mais je ne sais pas si ça existe encore.
    Ça s'appelait VSP pour "Vie Sociale et Professionnelle". C'était pas extraordinaire, mais bon. On nous apprenait à remplir un constat, connaître les différent services du type caf, sécu...etc., la diététique, les polluants ménagers, l'ergonomie,les contrats de travail... et des choses plus ou moins utiles. (exemples de sujets ici).

    Perso, je trouve qu'il serait très utile et intéressant d'avoir de vrai cours de cuisine, comme au Japon. :nomnom:  :top:
     
  5. Deas Milis

    Deas Milis
    Expand Collapse
    Toujours un peu Candyjolie

     Quand ma mère était au collège/lycée, elle avait des cours de cuisine et elle a appris à broder et à coudre . J'aurais adorer apprendre des recettes en classe.
     
  6. Hoolahop

    Hoolahop
    Expand Collapse

    Apparemment au Japon ils ont des cours de cuisine et de couture... à l'école primaire !
    (J'ai vu ça dans Sakura, en fait :lalala:même qu'ils font des bons gâteaux et qu'ils fabriquent des petites peluches qu'ils offrent à leurs amoureux, c'est trop chou !)
     
  7. missdusud

    missdusud
    Expand Collapse
    Imagine all the people, Living life in peace...

    cool cet article :); les cours que j'aurais aimer avoir à l'école ?...... mmmm, des cours de bricolage (c'est quand même plus utile dans la vie de tous les jours que de connaître la superficie d'un rectangle), des cours d'auto-défense, ça c'est cool !!! :boxing:
    et des cours de générosité et de respect de la nature, voilà un truc qui serait vachement utile !

    et pour les cours de répartie je suis 100% d'accord, c'est toujours ce qu'il me manque au pire moment...  :sad:
     
  8. Styxounette

    Styxounette
    Expand Collapse
    Ohohohohoh

    Moi j'aurais voulu des cours de dessin, des vrais, pas des cours d'art plastique où on apprend à coller un gobelet en plastique sur une feuille de platane pour faire réfléchir les gens qui jettent leur ordures dans la forêt.

    Et aussi des cours de politique, de stratégie et de tactique militaire. On y lirait le prince de Machiavel, l'art de la guerre de Sun Tzu, et on décripterait des batailles passées (la bataille de Gaugamèlès, la bataille des Thermopyles, etc). J'avais un prof d'histoire en 1ère qui nous comptait les batailles de Napoléon, de la 1ère et de la 2nde guerre mondiale comme si on y était c'était juste passionnant. C'est vraiment trop bête qu'il n'y ait pas davantage de leçon là dessus.
    Et à la fin on aurait des contrôles du style : Des reserves de pétroles équivalent à 5 fois la production mondiale actuelle on été découvertes en suisse dans le compté de Vaux. Formulez un plan d'attaque et d'invasion pour vous en emparer durablement.
     
    #8 Styxounette, 19 juin 2013
    Dernière édition: 19 juin 2013
  9. DestyNova_

    DestyNova_
    Expand Collapse
    Monde de Merde.


    Lol, idem.

    Les cours d'éducation civique c'était vraiment très formel (alors, la marmotte, elle met le bulletin dans la petite urne à la mairie avec ses autres copines marmottes). J'aurais voulu des vrais cours de politique, j'aurais voulu comprendre le marché des armes, et du pétrole. Et puis tant qu'à faire d'avoir des cours d'éducation civique, j'aurais voulu avoir de vraies cours sur le racisme et le sexisme, j'aurais voulu apprendre par autre chose que par internet que les chiffres que donne Marine Le Pen sur l'immigration sont complètement faux (non parce que quand même tout le monde la croit!) J'aurais bien voulu aussi un cours d'histoire des femmes. Pour finir, c'est con mais quelques cours de droit du travail (au moins savoir où m'informer) ça m'aurait évité de me faire exploiter au début de ma vie étudiante (après j'ai appris à me débrouiller mais j'ai eu la chance d'être curieuse, engagée et éduquée).
    Bref j'aurais aimé que les cours soient plus connectés à la réalité.
     
  10. YaOd

    YaOd
    Expand Collapse
    Chocococacolaalcoholic

    Hahahahahahahahah !!!! C'est le canton de Vaud, pour y habiter, on dit soit le canton de Vaux ou le pays de Vaud, mais pas compté lol !

    Sinon, en Suisse, nous avons depuis tout petit des cours de "bricolage" (travaux manuels) où on fabriquait des boîtes en bois ou des horloges et des cours de "couture" (activités créatrices sur textiles) où on faisait du tricot, du crochet et on maniait la machine à coudre. La cuisine, on en avait un peu au secondaire, ça dépend des établissements, moi c'était une option facultative. Alors que pour ma petite sœur, c'était obligatoire. Je suis contente de les avoir eus.

    Sinon, c'est vrai que je trouve qu'on a toujours manqué de cours "pratiques", comme savoir remplir une fiche des impôts ou comment fonctionne les assurances. Je n'ai pas eu ce genre de cours, car j'étais dans une voie qui ne visait pas cela. En effet, en Vaud, on a un système scolaire sur trois voies pour le secondaire. Nous sommes séparés par niveau à la 6ème, un niveau pour ceux qui vont entrer dans le monde professionnel à 15 ans (par le biais d'un apprentissage), un niveau intermédiaire (soit on peut aussi faire un apprentissage, ou alors faire une passerelle et continuer les études) et enfin le troisième niveau est celui qui ouvre vers les études (lycée et avoir son bac). Comme j'étais dans la voie des études et bien je n'ai eu aucun cours sur la "vie pratique" alors que des camarades qui étaient dans les autres voies oui, car ils allaient être confrontés à cela plus tôt que nous. Injuste :sad:
     
  11. Anthrax

    Anthrax
    Expand Collapse
    Loutre nécrophile des Enfers

    Je proteste très fort, le théâtre n'est pas le truc le plus épanouissant du monde. J'ai suivi des conseils de gens me disant ''Mais siii tu verras, ça va t'aider à vaincre ta timidité'' et j'ai vécu un vrai cauchemar :gonk:

    @yaod
    C'est injuste, mais en même temps, ce système des trois voies je l'ai toujours trouvé un peu foireux. En fait ce que je trouve le plus foireux c'est comment ils présentent les orientations disponibles. Si t'es ''en bas'' on te propose les solutions pour remonter et accéder aux études, on te fait faire des stages, on t'aide à t'orienter pour te trouver un apprentissage, on t'apprend des trucs pratiques pour ta vie pro etc. Quand t'es ''au milieu'', je sais pas trop comment ça se passe, j'y connaissais peu de monde. Et en haut, la seule voie imaginable semble être le gymnase (lycée). On te couvre de brochures sur les gymnase, sur les différentes voies du gymnase, sur les débouchés, sur la suite des études etc etc, sans jamais parler d'apprentissage ou des autres voies envisageables et on te prépare plus ou moins à la vie de gymnasien. Jamais entendu parlé d'apprentissage dans ma voie et on nous a quasiment pas appris à écrire de CV, lettres de motivation ou autres choses qui s'avéreraient utiles si tu compte pas aller plus loin dans tes études.
     
    #11 Anthrax, 19 juin 2013
    Dernière édition: 19 juin 2013
  12. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

    Oh, comment ça ? :sad:
    Moi j'en faisais petite et pré-ado, c'est pas ça qui a fait que j'ai vaincu grossièrement ma timidité mais en tout cas les cours et la modeste représentation étaient à l'époque les seuls moments où je me sentais bien.
    Par contre après j'ai voulu en refaire dans la troupe de mon collège et je détestais les profs qui faisaient les cours parce qu'ils m'apparaissaient comme des faux-gentils qui se trouvent trop cool, et là, c'était vraiment nul et j'ai jamais repris.
    Ptet que c'est une question d'encadrement pour toi aussi, si ça se trouve ! :)
     
Chargement...