C’est ma première rentrée... sans vraie rentrée, sans mes potes de cours, sans profs et sans devoirs

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 5 septembre 2017.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

  2. Luzgar

    Luzgar
    Expand Collapse
    Hey you're beautiful ~

    Eh bieeeeen moi aussi c'est ma première rentrée sans école parce que j'ai un job eeeeeeeeeeeeeeeeeeet c'est le pieeeeeeeeeeed. J'ai pas du tout le syndrome de Hermione Granger faut croire ahah. Ca ne me manque absolument pas et je suis très heureux d'être "dans la vraie vie adulte" même si c'est pas tous les jours facile ! Les cours me bouffaient la vie dans tout les sens du terme.
    Bref, joyeuse rentrée !
     
    Kounette, babooz92i, SilverSky et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. Ivy-Vinyl

    Ivy-Vinyl
    Expand Collapse
    Chrysalide

    C'est aussi ma première rentrée d'adulte. J'ai commencé mon poste en mars mais ça me fait quelquechose de ne plus m'occuper de l'inscription dans un établissement, l'achat des fournitures. J'ai fait mes études en alternance alors le monde du travail n'est pas nouveau pour moi. Mais c'est un grand soulagement pour moi de n'être que salariée aujourd'hui. J'emménage bientôt en plus. Bref, sacrée rentrée !
     
    Kounette, Babitty Lapina et Luzgar ont BigUpé ce message.
  4. Coco l'asticot

    Coco l'asticot
    Expand Collapse

    Moi c'est le contraire a 25 ans je me suis lancée dans un apprentissage de 4 ans et ça inclu de me retaper des cours que j'avais à la fac depuis 2012, j'ai envie de pleurer depuis hier à cause de cette sensation de régresser ....
     
    Ivy-Vinyl, Saria 42, Babitty Lapina et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. Loupit

    Loupit
    Expand Collapse
    Demain je dors, promis...

    C'est ma deuxième rentrée comme ça, et je ressens le blues cette année...

    Comme l'année dernière je commençais le travail le 1er septembre, c'était une sorte de rentrée, donc j'avais été choisir mon sac qui fasse pro mais "mignon comme moi", j'avais cherché un agenda bien et tout donc j'avais fait ma rentrée.
    Cette année, j'ai juste pris des vacances et je reviens dans le même bureau avec les mêmes gens et les cours me manquent. J'ai envie de tout plaquer et de repartir à l'école et mon syndrome Hermione me poursuit... je lorgne même les formations à distance tellement ça me fait bizarre
     
  6. lcamille62

    lcamille62
    Expand Collapse

    Ah un petit article qui me parle! Je viens de finir les études, de rendre mon appart étudiant, de quitter ma ville étudiante ainsi que mes amis. Et je pense que ca va être dur...Le pire est que je reviens vivre chez mes parents (après avoir vécu quasi seule pendant 6 ans ambiance...) et que je dois attendre que mon diplome soit reconnu en France pour pouvoir ensuite travailler et vraiment rentrer dans la vie active (ouuuuuhhhoouu) donc une grosse période de transit et de questionnement sur la vie d'adulte (droit social, administration, assurance, inscription un peu partout sachant qu' étant ancienne étudiante en Belgique je n ai aucune idée des démarches à faire en france) En espérant que cette période passe plutôt vite.
    Tout ca pour dire que la rentrée: on râle un peu quand on est plus jeunes mais honnêtement c est plutôt pas mal...
     
    Major Lazer et Kounette ont BigUpé.
  7. Hoper

    Hoper
    Expand Collapse

    J'ai l'impression que tu as écrit cet article à ma place ! Je viens aussi de commencer une année de césure mais en Allemagne (quelle idée ?!). Je suis les conversations de groupe de mes potes qui s'organisent des soirées de rentrée ou comment ils vont se retrouver le jour de la rentrée, je le vie un peu par procuration. Je ressens un petit pincement en me demandant si j'ai bien fait de partir, si je ne serais pas mieux parmi eux à notre place habituelle dans l'amphi... D'autant que tout est nouveau pour moi là où je suis, les gens le pays, la langue, la ville...
    En même temps je suis heureuse d'être sortie de ma confort zone et de pouvoir voir du pays, c'est un pas en avant, ça me fait entrevoir la vie active que je découvrirais quand j'aurais fini mes études !
    Merci pour ce petit article qui me fait comprendre que je ne suis pas la seule dans ce cas là :d
     
    Major Lazer a BigUpé ce message
  8. Scarlett OH!

    Scarlett OH!
    Expand Collapse

    Dans mes bras !
    Je prends une année de césure entre mon m1 et mon m2 pour faire un service civique dans mon domaine d'activites, parce que mon école est pas top, que fuck les études et que mon premier stage s'est tellement bien passé que j'ai voulu continuer.
    Je me demande si je ne vais pas rester un peu toute seule dans mon coin sans mes potes de cours, à galérer au travail. Mais d'un autre côté je vais avoir un autre rythme, je vais expérimenter de nouvelles choses (et j'aurais pas de dossier de 39 pages à rendre tous les mois...)
    Donc voilà c'est la grande aventure et j'espère que je n'aurais pas de peine à reprendre le chemin de l'école en 2018.
    Parenthèse : comme je commence le onze, j'ai pu réaliser un rêve et passer le jour de la rentrée des classes à la plage!
     
    Major Lazer et Kounette ont BigUpé.
  9. Amo31

    Amo31
    Expand Collapse

    Ahh je me sens un peu moins seule , je n'ai pas été acceptée en M2 cette année et je vais donc faire l'IEJ mais je ne commence les cours qu'en novembre, il y en a beaucoup moins, il n'y a pas de notes , et même si ça reste scolaire, c'est différent et ça me donne des sensations très étranges, j'ai peur de ne pas trouver de stages, de ne pas réussir le concours, de me tourner les pouces pendant 2 mois et de ce qui arrivera ensuite si je n'ai ni le concours , ni de M2 , je suis une grande stressée et c'est rassurant de savoir qu'on est pas seuls a passer par cette petite phase un peu bizzare ^^
     
    Kounette a BigUpé ce message
  10. Kaylie

    Kaylie
    Expand Collapse
    Tourne en rond avant d'aller dormir.

    Ca me fait drôle aussi, car je vais être assistante de français cette année, sauf que mon départ a lieu fin septembre et ma rentrée de prof début octobre. Du coup là je suis encore en vacances alors que tout le monde rentre, et c'est vrai que ça fait drôle. (Je me reconnais bien dans le syndrôme Hermione !)
     
Chargement...