« #Chef », de et avec Jon Favreau, un feel-good movie qui donne faim

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 29 octobre 2014.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

  2. Pitachok

    Pitachok
    Expand Collapse
    INFP donc... bien bien... je vais méditer là dessus. et changer de boulot bordel!

    ouiiii! quel chouette petit film! Ah quelle dalle j'ai eu en le regardant! Un film, comme tu dis, sans prétentions mais plutôt agréable surtout maintenant que c'est l'automne et qu'on sort les plaids. Faites chauffer les appareils à croque monsieur!
     
  3. Zute

    Zute
    Expand Collapse

    Je ne voudrais pas être négative, mais la première chose que j'ai pensé en regardant la bande-annonce c'est que ce film ne passait probablement pas le Bechdel, On n'y voit comme personnage féminin que Scarlett Johanson, qui n'a droit qu'à deux mots et quelques plans où elle est jolie et ne dit rien. ça a tendance à beaucoup m'énerver et ne pas du tout me donner envie de voir le film que de la voir si seule et mal traitée... désolée, parce que sinon ça a l'air marrant (ce qui ne suffit pas) et que j'aime bien Bobby Cannavale et Scarlett Johanson. Alors j’ose vraiment espérer que la bande-annonce n'est pas représentative du film sur ce point de vue, même si la fin de ton article a tendance à m'en faire douter.
     
  4. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    En effet il ne passe pas du tout le Bechdel puisque les deux personnages féminins (Scarlett Johansson qui est un genre de « maître d'hôtel » dans le restau que quitte le héros, et Sofia Vergara qui joue son ex-femme) ne sont jamais en contact. Le personnage de l'ex-femme est un peu plus développé mais c'est clairement un film « de mecs », les personnages principaux sont tous des hommes malheureusement (comme je le dis en fin d'article on aurait pu imaginer que le personnage secondaire qui accompagne le héros dans le food truck soit une femme, ça n'aurait rien changé au scénario)...
     
Chargement...