Christine Boutin, SDF et hébergement d'urgence

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par SML, le 27 novembre 2008.

  1. SML

    SML
    Expand Collapse
    Merci pour ce moment

    Après la mort de quatre SDF durant la semaine dernière, Christine Boutin notre ministre chargée de la ville et du logement veut agir. Elle a déclaré souhaiter mettre en place une mesure qui forcerait les SDF à être hébergés dans des centres d'urgence quand ils sont trouvés dans la rue. Les SDF s'insurgent, personne ne pourra les obliger à quoi que ce soit. Ce matin, l'un d'entre eux témoignait sur France info, en expliquant pourquoi il ne voulait pas aller en foyer d'urgence : insalubrité, promiscuité, vols, autant de raisons qui lui faisaient préférer le froid. Les associations s'inquiètent : plus les SDF seront "traqués" plus ils se cacheront dans des lieux isolés, froids, etc, d'où le risque de nouveaux morts passant inaperçus.

    La réaction de Christine Boutin est un cri d'alarme, mais la situation actuelle ne vient pas de nulle part : en France, l'état peine à accorder ses violons pour mettre en place une politique efficace sur le sujet. Pourtant, une conférence de conscensus était tenue l'année dernière, en présence des acteurs sociaux. Les conclusions : un travail de prévention pour aider les SDF à se resocialiser, et plus de logements sociaux. Or cette année, baisse de 30 % des crédits dédiés à la construction de logements sociaux...

    Que penses-tu de la politique française concernant les SDF ? Selon toi, quelles solutions (viables) pourraient être imaginées ?
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'étais outrée quand je l'ai entendu dire "les forcer", quoi les forcer? On va les capturer comme des chiens? On va les arrêter comme des délinquants? Comment on va les forcer?
    C'est absolument ridicule!! Je ne vois même pas comment elle a pu croire que son projet était viable! Ou alors qu'elle donne des explications!!

    Pour ma part, je pense qu'au lieu de se creuser la tête et d'en sortir des choses abérantes, Elle ferait mieux d'aider et de financer toutes les associations qui font un boulot formidable!! Et de faire en sorte que de nouvelles se créent en proposant des fonds ou des structures adaptées!
    Malheureusement par manque de fond, pas mal d'asso comme qui venaient en aide aux sdf sont sur le point de fermer sur Paris alors qu'on entre tout juste en période hivernal!! (pour la petite explication, je fais des études dans le social et pas mal de nanas de ma classe sont dans ce genre d'asso, c'est donc directement du terrain que me vient l'info)
     
  3. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    Je n'ai pas d'idées sur comment régler la situation mais ça me fait doucement rigoler cette histoire d'hébergement obligatoire. C'est quand même de notoriété publique que les centres d'hébergements sont boudés par les SDF et qui on est pour forcer qui que ce soit à se faire héberger ? Ces gens n'ont plus de maison, plus de famille, plus de boulot et en plus on devrait les priver de leur dernière liberté ??

    Et puis quand, dans le même temps, le DAL est condamné à 12 000 ? d'amende pour avoir troublé l'ordre public en installant des tentes rue de la Banque, la même Christine Boutin n'a pas l'air de s'en offusquer.
     
  4. SML

    SML
    Expand Collapse
    Merci pour ce moment

  5. lisa-loup

    lisa-loup
    Expand Collapse
    Cassoulet!

    de quel droit seront-ils 'forcer"??? On a pas à forcer qui que ce soit. Ils doivent rester libre de leurs choix.
     
  6. audrina

    audrina
    Expand Collapse
    Loves GooBox

    Je suis entièrement d'accord :up:
     
  7. Asélilde

    Asélilde
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    je suis d'accord (pour une fois malgré mon esprit très très divergent de l'opinion publique) que l'on a pas à forcer les sans abrits à etre logés, c'est un choix qu'ils doivent faire seuls.
    Pour ce qui concerne l'amende due a l'encombrement de la voie publique elle est un peu trop elevée certes mais normale, quiquonque ne s'installe pas là où il veut sinon on trouverai des caravannes stationnées devant le Ritz ou au milieu de la rue. Les lois sont là pour éviter ce genre de probleme justement. de toute façon le monde n'est pas parfait et ne le sera jamais; et quand on voit (le triangle du danger) l'irak, l'afghanistan... on se dit qu'on a bien de la chance de vivre en France!
     
  8. moi75

    moi75
    Expand Collapse
    Musique Addict

    qu'est ce que tu fais comme études? (just par curiosité)
    sa me flingue de voir ce genre de propositions! quand je vois comment les associations se battent pour avoir des subventions et que les credits accordés aux chrs ont diminué! c'est vraiment se moquer des gens que de faire croire que le gouvernement se mobilise vraiment pour les sdf.

    Cette proposition est irrefllechi, c'est tout simpleent le desir de cacher les sdf de la rue, de les loger a tous prix dans des conditions incroyables sans prendre en compte leur volonté et leur choix. C'est un manque de consideration envers cette population mais surtout une infantilisation des personnes exclus de la societe.
    C'est la mentalité actuel qui resort: tu es si fragile que tu ne sait pas ce qui est bon ou pas pour toi, mais moi je sait et je vais t'aider à ma maniere
     
  9. tomo

    tomo
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Moi ce qui m'énerve c'est qu'on arrete pas d'en parler que maintenant, parce qu'il y a eu des morts.
    Et la prévention dans tout ca!
    C'est vrai qu'il y a des acceuils de jours, ces centres d'hébergement d'insertion social (ou ils peuvent dormir) ..., des assoc; mais ils manquent de personnel, ils manquent d structures comme celle la.
    Et c'est vrai qu'il serai important de revoir comment réinserer ces personnes sans les obliger, car c'est pas évident de vouloir obligatoirement avoir un logement autonome, d'être héberger ...
    J'pense qu'il faudrait plus d'accompagnement de ces personnes, qu'on les rencontre dans larue et qu'on essaie de voir avec eux de les accompagner dans des centres d'hébergement, ...
    Ca me fait penser quand j'étais chez un bailleur social et que je suis allé chez un ancien sdf, il avait aménager son logement comme si il vivait a la rue, avec des poubelles a l'intérieur de son logement, limite une tente.
    Donc la je pars un peu dans tout les sens, mais c'est clair que la question des SDF est délicate, car elle nous renvoit à une personne qui n'arrive pas (ou plus) a s'inserer dans la societé, et ca nous renvoit a une peur. Donc je pense qu'au lieu de les forcer, il faut d'abord savoir ce qu'ils veulent eux, et les proteger et leur montrer les différentes aides qu'on peut leur apporter: les chambres d'hotel, les chrs (centre d'herbergement d'insertion social), les acceuils de jours, ceux de nuit ...
     
  10. chouboup

    chouboup
    Expand Collapse
    Dure dure de prendre des décisions !!

    c'est sur que "forcer" n'était pas le terme à utiliser . Néanmoins c'est vraiment un problème délicat. Quels droits avons nous face à ses personnes qui dorment dans la rue et qui ne veulent pas aller dans des foyers? Les laisser mourir sous nos yeux? En même temps de ce que j'ai entendu les foyers ne sont pas très conviviables ( vols, bagarres).Tout les ans c'est pareil on s'inquiète du problème seulement en période de grand froid. Il faudrait agir maintenant et sur du long terme. Le problème c'est comment agir sans froisser toutes ces personnes qui ne veulent pas d'aide?
     
  11. tomo

    tomo
    Expand Collapse
    Musique Addict

    J'aimerai juste répondre à ce qui dit choupette38 qui m'a un peu choqué.
    "Les lois sont là pour éviter ce genre de probleme justement. de toute façon le monde n'est pas parfait et ne le sera jamais; et quand on voit (le triangle du danger) l'irak, l'afghanistan... on se dit qu'on a bien de la chance de vivre en France! "

    Si on pense comme cela, autant arreter de faire des lois, de faire de la prévention .
    Je sais pas si le sdf qui se fait balloter de foyer en foyer, qui pendant un temps est au chaud,etensuite revient a la rue, etc, je sais pas si il se dit qu'il est bien france.
    Je pense que le vrai problème ce n'est pas le fait que dans les foyer soient sale, c'est dur et tout (qui vous dit d'ailleurs que c'est sale, etes vous deja rentré dans un de ces foyer ?, c'est pas parce qu'a la télé on montre un foyer sale qu'ils sont tous sales, fin bref), c'est que les personnes sont ballotés de foyer en foyer, n'ont plus du tout de repere, pense qu'on va les aider à long terme a retrouver peut etre un logement ou quoi, et non on ne les aide qu'a court terme. Ok c'est clair que c'est super important de travailler dans l'urgence, mais prévention!! et qu'on fasse une réforme sur les centre d'hébergements, parce que la, c'est vraiment le bordel avec le nombre de foyer différents pour des "cas différents" on c'est pas ou se retrouvé ...
     
Chargement...