Chronique d'une soirée à l'opéra aujourd'hui VS autrefois

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lea Bucci, le 2 octobre 2015.

  1. Lea Bucci

    Lea Bucci
    Expand Collapse

  2. Castette

    Castette
    Expand Collapse
    Don't you know, they're talkin' about a revolution

    J'adore le principe de cet article ! :puppyeyes: Les voyages dans le temps c'est magique !
    Je rêve d'aller à l'Opéra de Paris ! Je suis souvent allée dans celui de ma ville, qui est déjà un bel endroit (l'opéra de Rennes), mais bon, là c'est autre chose !
    D'où viennent les images d'illustration ? Du livre mentionné ou d'un film ? :)
     
  3. ArcK

    ArcK
    Expand Collapse
    Margarita-Molotov

    Ce serait sympa d'avoir la source des images, en effet :)

    Je profite de cette intervention pour mettre un bémol sur le livre de Frédérique Jourdaa. Il s'agit d'une hagiographie de l'Opéra, pas d'un panorama historique détaillé et critique... Donc l'auteur insiste sur le conte de fées mythifié au lieu d'exposer la complexité du système, et c'est dommage.
     
  4. Alyzea

    Alyzea
    Expand Collapse

    @Camaelis + @ArcK : l'image du lustre et des escaliers viennent du film Le fantôme de l'opéra, je dirais. Le chef d'orchestre du film Amadeus et le cours de danse du film Main dans la main.
    Pour la vue depuis la scène, difficile à dire. Le fantôme de l'opéra aussi, peut-être vu les tenues.

    Si vous avez moins de 28 ans, il y a des avants-premières jeunes à 10€ (faut arriver à avoir des places mais c'est vraiment abordabl)
     
    Castette a BigUpé ce message
  5. Scissor +

    Scissor +
    Expand Collapse

    Il y a une info importante que tu n'as pas écrite : C'est que l'Opéra était un lieu où on se montrait !
    C'est pour ça que le placement était aussi important, on a pris l'habitude d'éteindre les lumières de la salle pendant le spectacle qu'à partir du moment où un compositeur en a donné la consigne (je ne me rappelle plus qui c'était ni à quelle époque mais je crois me rappeler qu'il s'était pris un tollé au début, la seule référence que j'ai trouvé à ce sujet sur l'internet était celle d'un traité suggérant que peut-être ce serait cool d'éteindre les lumières de la salle pendant le spectacle...en 1809.... les débuts de l'Opéra c'est 1600 et quelques).
    Et puis c'était un peu la fiesta :ko:, pas du tout le calme studieux où on n'entend que tousser d'aujourd'hui, les gens s'apostrophaient, discutaient, commentaient, etc. Et faisaient un barouf d'enfer chaque fois qu'ils trouvaient un truc cool ! Ils applaudissaient à la fin d'un morceau plein de virtuosité, à la vue d'une apparition élégante, difficile de profiter de la musique.
    Du coup un jour Wagner a pété un coup de gueule et a interdit qu'on applaudisse pendant ses opéras, il en avait marre que les gens fassent :rainbow: à chaque battement de cils de la cantatrice.

    Après ces infos sont issues d'un cours de musique, elles concernent peut-être plus l'opéra que le ballet (sauf pour les lumières sans doute)
     
  6. Sepulveda

    Sepulveda
    Expand Collapse

    @Scissor + C'est aussi Wagner qui a essayé d'éteindre les lumières de la salle (coucou, trois mois plus tard :hello:)
    Au début, un peu par erreur, et puis ça lui a bien plu, alors il a gardé la chose...
     
Chargement...