Claquer son « bullshit job » pour aller faire pousser des légumes : le pari d'Ophélie

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Esther, le 22 juin 2017.

  1. Esther

    Esther
    Expand Collapse
    Mélange instable
    Membre de l'équipe

  2. Dusk.

    Dusk.
    Expand Collapse
    Docteur ès fuites.

    Bravo ! Ca résonne tellement en moi : je suis graphiste et je vais entamer une formation de menuisière :)
    J'aime toujours autant ma première vocation... mais plus comme un travail dont ma vie dépend !
     
    zazouyeah et Babitty Lapina ont BigUpé.
  3. Major Lazer

    Major Lazer
    Expand Collapse
    Start each day with a grateful heart

    Wow super intéressant et inspirant :)
    Comme quoi"Il n'est jamais trop tard pour apprendre ou pour changer de voie " :)
     
    Babitty Lapina a BigUpé ce message
  4. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    C'est une super expérience !

    Par contre, je parle pas forcément pour elle mais il va falloir arrêter avec cette idée de bullshit jobs qui a été beaucoup reprise pour dire des conneries. C'est vrai que socialement on est incités à se détourner des métiers manuels, donc forcément y a pas mal de gens qui auraient aimé les exercer et y reviennent quand ils en ont la possibilité/qu'ils sont au clair avec eux-mêmes professionnellement. C'est super. Mais le coup de dire "les métiers de la com', du marketing, les métiers digitaux, c'est de la merde, c'est inutile", non et non. D'ailleurs elle le dit bien dans l'article que son expérience de communicante l'aide dans sa démarche. Quant à moi, je suis allergique aux métiers manuels, je travaille dans le web et j'aimerais bien qu'on arrête de dire que mon métier est inutile. (Même remarque à ceux, souvent les mêmes, qui tapent sur "les patrons" en mettant dans le même sac indépendants, PME/TPE et CAC 40. Sorry mais les PDG des grands groupes sont des salariés...)
     
    LadyMaa, Nyxi, Babitty Lapina et 2 autres ont BigUpé ce message.
  5. meggara33

    meggara33
    Expand Collapse

    Ouais enfin on peut comprendre pourquoi elle voulait utiliser ses talents de communicante pour autre chose que faire faire du profit à son patron, y'a des limites au stakhanovisme. :rire:

    J'encourage souvent les madz à se remettre en question de ce côté, surtout que comme elle le dit bien, on vit en constant flux tendu, demain y'a une crise, les marchés sont dévalisés ou les transporteurs bloqués ou l'argent vaut plus rien, t'as 3-4 jours d'autonomie alimentaire, après c'est le grand inconnu. On te filera de la bouffe "à condition que"....
    Ca peut pas faire de mal de devenir plus indépendante sur des questions aussi vitales, je salue donc l'initiative !
     
    #7 meggara33, 23 juin 2017
    Dernière édition: 23 juin 2017
Chargement...