Comment aider les personnes sans-abri pendant la vague de froid ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Chloé P., le 19 janvier 2017.

  1. Chloé P.

    Chloé P.
    Expand Collapse
    Ancienne rédactrice sur la rubrique Devenir Adulte

    #1 Chloé P., 19 janvier 2017
    Dernière édition par un modérateur: 22 février 2018
    ----- Publicité -----
  2. Lesalerat

    Lesalerat
    Expand Collapse
    too dope to cope

    Par contre pour ceux qui peuvent donner, Emmaüs n'est peut-être pas une bonne idée...
    J'avais vu un reportage vraiment sérieux sur la vie des Compagnons et apparemment ils se font vraiment exploiter. Ils avaient mené l'enquête dans quelques centres, donc peut-être que ce n'est pas représentatif mais les choses qui ont été filmées étaient vraiment cruelles, notamment un Compagnon qui se faisait expulser dans le froid manu militari parce qu'une canette de bière avait été retrouvée dans la poubelle de sa chambre... les gars bossaient 10h (si je me souviens bien) par jour pour gagner 150€/mois et n'avaient même pas le droit de boire une bière à la fin de leur journée de labeur...
     
  3. TennanTen

    TennanTen
    Expand Collapse
    Détendue

    Il y a un truc qui m'agace... ce sont les faux SDF... vous savez ces gens qui ont une bonne situation et qui se font passer pour des SDF pour arnaquer les gens. Une fois j'ai voulu aider un mec avec une copine, donc je lui ai donné un paquet de gâteaux. Et en repassant dans la même rue plus tard, le mec avait un portable dernier cri et parlait à un pote qui était bien sur lui. Je me suis senti tellement conne et à la fois tellement en colère en pensant aux vrais SDF qui eux sont dans la misère et se font cracher dessus et dégager. Du coup je suis méfiante et, c'est dommage =/

    J'étais bénévole au resto du cœur de ma ville, mais je me suis barrée parce que l'ambiance entre les bénévoles était devenue pourrie et que j'en avais marre de me prendre des blagues sexistes des mecs.
     
    LovelyLexy et severuspotter ont BigUpé.
  4. severuspotter

    severuspotter
    Expand Collapse

    il y a un pote a moi qui est un faux sdf mais lui le fait pas pour etre reconnu ou voler ce qu'on donne non lui c'est pour savoir ce qu'on subis quand on est au plus mal (il le fais plusieur jours par ans) partager des moment avec eux. leur donner des couverture les aider. ce qu'il gagne? il leur redonne fin de la journee ce n'est pas rare qu'il heberge chez lui des sdf qu'il partage son repas avec eux.je dirais que ca depend pourquoi on le fait.
     
  5. Eclise

    Eclise
    Expand Collapse
    so let us not talk falsely now, the hour's getting late

    @TennanTen je pense qu'on peut avoir un portable "moderne" mais pas un revenu suffisant pour avoir un logement digne. J'ai l'impression que tu fixes de ce que devrait faire, de ce à quoi devrait ressembler un-e SDF pour être un-e bon-ne SDF. Je trouve que ça pose une sorte de paradoxe : d'un côté j'imagine qu'une personne SDF a plus de chance de sortir de la précarité si ille est intégré-e socialement, présente "propre", a des moyens de communication sur lesquels un-e employeur-e pourra lea contacter, mais d'un autre côté si une personne SDF présente trop bien, a l'air trop intégré, alors ce n'est pas un-e "vrai-e".

    J'avais déjà entendu ce genre de critique sur les réfugiés, qui ne seraient finalement pas tant à plaindre, les uns ayant des portables dernier cri, les autres des baskets neuves, et j'ai toujours trouvé ça injuste comme jugement.
     
    Sol Invictus, LaBeletteMasquée, VictoriaKuma et 10 autres ont BigUpé ce message.
  6. TennanTen

    TennanTen
    Expand Collapse
    Détendue

    Oui j'avoue du coup je me dis que parfois tant pis si je me trompe au moins j'aurais fais une bonne action. Parce que bon imaginons celui ou celle que je pense faux en est un vrai.
     
  7. Eclise

    Eclise
    Expand Collapse
    so let us not talk falsely now, the hour's getting late

    @TennanTen je crois que la chaîne Youtube dont parle l'article traite de ces sujets justement, de comment on perçoit les gens qui font la manche. Je pense qu'il y a des façons de gagner sa vie qui sont bien moins dures que mendier dans la rue, dans le métro, donc pour moi quelqu'un qui mendie c'est quelqu'un qui n'a pas d'autre alternative. Et ce, même si cette personne a des vêtements propres, a un téléphone moderne ou même un domicile. Quand je vois des gens mendier dans le métro, entre les regards de dégoût, de mépris, ou cette indifférence si charmante dont ont le secret les parisien-ne-s quand on leur demande de l'aide, qui te font probablement te sentir comme inhumain-e, je me dis qu'il s'agit vraiment d'un dernier recours.
     
    Barbe Bleue, Flowercream-, TennanTen et 2 autres ont BigUpé ce message.
  8. Nouanda

    Nouanda
    Expand Collapse
    Bon ben moi je vais manger des gâteaux.

    Je plussoie @Flowercream- pour ce qui est de donner autre chose que des pâtes et du riz. Le mieux est bien souvent de demander tout simplement aux responsables des collectes ce dont ils ont le plus besoin au niveau des dons, et tous ceux à qui j'ai demandé ont été ravis de m'aiguiller ! Et on y pense pas forcément non plus, mais les protections périodiques c'est plutôt utile aussi... Par défaut j'achète toujours un ou deux paquets de serviettes hygiéniques, c'est un truc que beaucoup de personnes oublient de prendre mais qui est plutôt nécessaire.
     
    sophiebrld, petitegazelle, ChansonMuette et 4 autres ont BigUpé ce message.
  9. VictoriaKuma

    VictoriaKuma
    Expand Collapse

    Maia Chawwah et Eclise ont BigUpé.