Comment choisir son psy ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 8 avril 2016.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. Patriarcaca

    Patriarcaca
    Expand Collapse
    L'autre troll, ambassadrousse, les 12.

    Un peu réducteur de réduire les "psys" aux psychanalystes, psychiatres et psychologues universitaires. Le spectre est bien plus large, même si on n'est pas tous reconnus par l'Etat (coucou les psychopraticiens, thérapeutes brefs, hypnothérapeutes).
     
    OrageA, Adios Badmoizelle et Chazou ont BigUpé ce message.
  3. Elis

    Elis
    Expand Collapse
    Intolerance is evidence of impotence

    Et les neuropsychologues ? On est clinicien aussi :taquin:
     
    LadyHana, Adios Badmoizelle, Oukilip. et 3 autres ont BigUpé ce message.
  4. Patriarcaca

    Patriarcaca
    Expand Collapse
    L'autre troll, ambassadrousse, les 12.

    Ahah oui je suis psychopraticienne brève et stratégique sur le modèle de Palo Alto spécialisée dans la souffrance scolaire :cretin::lunette:
     
    Miss_Bubulle, LadyHana, Meligood et 3 autres ont BigUpé ce message.
  5. Kounette

    Kounette
    Expand Collapse
    Only Lovers left Alive

    @Patriarcaca tu es systémicienne ? Je compte me spécialiser dans les thérapies systémiques et familiales et justement cette année on voyait cette approche via l'école de Palo Alto
     
    LadyHana, Adios Badmoizelle et Patriarcaca ont BigUpé ce message.
  6. Patriarcaca

    Patriarcaca
    Expand Collapse
    L'autre troll, ambassadrousse, les 12.

    C'est de la thérapie systémique basée sur le "ici maintenant". Notre méthode c'est le "180°". C'est pas facile à résumer, je vais essayer mais je te promets rien :yawn:
    "Le problème, c'est la solution". C'est une phrase de Watzlawick, un des fondateurs du modèle de Palo Alto. On part du constat que la vie est une succession de difficultés, qu'on surmonte plus ou moins difficilement. Quand une difficulté se répète et qu'on arrive pas à la surmonter (et qu'on en souffre), ça devient un problème. Or, souvent, c'est ce qu'on a mis en place pour le résoudre qui a cristallisé, voire empiré la situation (sinon ça l'aurait résolu et ce ne serait pas un problème). Du coup notre travail c'est de chercher le dénominateur commun de ce qu'on appelle les "tentatives de résolution" et de faire l'inverse.
    C'est un peu confus, cet article sera plus clair.
     
    KroonLicht, Miss_Bubulle, Hypsoline et 7 autres ont BigUpé ce message.
  7. Kounette

    Kounette
    Expand Collapse
    Only Lovers left Alive

    Au moins ça me permet de voir que j'ai bien retenu mes leçons :cretin: C'est exactement ce que j'ai vu !
    Merci pour l'article (même s'il ne m'était pas destiné je me suis permis d'y jeter un oeil ^^ )
     
    Adios Badmoizelle et Patriarcaca ont BigUpé.
  8. Elis

    Elis
    Expand Collapse
    Intolerance is evidence of impotence

    @Tubbs Je suis actuellement en neuropsychologie (diplômée en septembre si tout vas bien). En fait ce sont des psychologue cliniciens spécialisés dans l'évaluation et la revalidation des difficultés cognitives (mémoire, attention, praxies,...) développementales ou acquises. On s'occupe de divers publics, cela va des enfants autistes aux personnes âgées atteintes de démence, en passant par des personnes ayant subi un traumatisme crânien ou un AVC. On travaille beaucoup avec les logopèdes et les ergothérapeutes.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Miss_Bubulle, Chazou, Adios Badmoizelle et 2 autres ont BigUpé ce message.
  9. Tahiga

    Tahiga
    Expand Collapse

    Mais c'est fou ça, cet article sort justement le jour ou j'ai enfin osé appeler pour prendre RDV :coiffe:(ça fait bien 2/3 ans que je repoussais le truc). Merci pour les conseils! :happy: (je vais être tellement mal à l'aise :yawn:)
     
    Miss_Bubulle, Sovah, Edelweiss262 et 6 autres ont BigUpé ce message.
  10. Ursinae

    Ursinae
    Expand Collapse
    Je suis désolée pour ce que je t'ai dit quand j'avais faim.

    Il faut avant tout qu'il ait la truffe humide et le poil soyeux.

    Ah merde, trompée de topic.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    pépé le moko, Etilujh, Laure Kidée et 15 autres ont BigUpé ce message.
  11. Erinnern

    Erinnern
    Expand Collapse
    Pas de désolisme.

    Je plussoie le paragraphe sur la distance géographique. Je rajouterai même d'éviter de programmer un autre truc super important juste après. On se dit qu'on va s'asseoir dans un fauteuil pendant 45min...? Il m'est déjà arrivée de repartir fatiguée comme après une séance de sport ! C'est difficile de prévoir dans quel état émotionnel je serai ensuite, alors je me prévois un peu de temps pour "digérer".
     
    KroonLicht, Miss_Bubulle, Meligood et 6 autres ont BigUpé ce message.
  12. lueure

    lueure
    Expand Collapse
    bouing bouing

    J'en ai eu besoin l'année dernière lors d'une formation en alternance et de mon arrivée à paris. Je me sentais prête et je savais que j'allais devoir parler. Et j'ai choisi une psy qui pratique la discussion, j'avais besoin d'avoir des échanges, une discussion (j'ai déjà testé la méthode du parlage au mur pendant que le psy à côté soupir ou tape sur son ordi ça m'avait pas plu). et en plus elle était sur mon chemin entre mon boulot et chez moi et j'y allais le soir donc du coup sur place je racontais ma journée, mes interactions, mes échecs, mes frustrations mais aussi tout ce qui allait bien. ça m'a énormément aidé.
    Quand j'ai finis ma formation (avec succès) j'ai finis aussi avec ma psy, c'était la fin d'un cycle. J'ai arrêté aussi avec elle parce que j'avais acquis des automatismes et du recul sur ma façon de fonctionner donc plus besoin de décortiquer. et aussi parce qu'elle ne travaillait pas sur le passé et c'est ce dont j'ai besoin maintenant.
     
    Thedreaming et Artémis Borges ont BigUpé.
Chargement...