Comment critiquer sans braquer en huit conseils faciles !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 23 avril 2016.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    MésangeBleue a BigUpé ce message
  2. Outremer

    Outremer
    Expand Collapse
    Don't tell my mum.

    Excellent article :top: Bons conseils et bien écrit !
    Les critiques constructives c'est la vie :rainbow:
     
  3. A Kane

    A Kane
    Expand Collapse

    J'ajouterais:
    - bien montrer que la critique vient de soi-même et qu'elle n'est pas absolue ("je trouve que tu n'as pas beaucoup fait d'effort" n'est pas pareil que "t'as pas beaucoup fait d'effort")
    - quand on fait un compliment associé à la critique, il vaut mieux mettre la critique avant et le compliment après parce que les personnes perçoivent moins ça comme "ok, il a voulu être gentil, mais en fait j'ai fait de la merde" (truc qu'on avait étudié quand on travaillait sur le stress au travail, mais ça marche aussi hors du travail :) )
     
    Babitty Lapina, MésangeBleue, A2 et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. _s-krey_

    _s-krey_
    Expand Collapse
    j'ai tellement de choses à faire...et je squatte le forum pendant des heures

    Pour l'exemple ça donnerait " fait attention à l'orthographe mais le rythme est bon ", personnellement, je le sentirais comme un rattrapage pour pas dire que du mauvais ^^ Mais je comprends la démarche de vouloir terminer sur une bonne note. Je pense que c'est très personnel quand même , deux personnes malgré le ton où la formulation peuvent interpréter différemment.
    C'est comme le vocabulaire, Il y a des mots qui n'ont pas la même force selon les gens. Exemple, pour moi être amoureuse est plus faible qu'aimer alors que pour d'autres c'est l'inverse :) :cupidon:
     
    Babitty Lapina et A Kane ont BigUpé.
  5. A2

    A2
    Expand Collapse

    J'ai ma petite expérience à relater sur le sujet ; je suis depuis peu formatrice en allemand dans les entreprises. J'ai donc mon "cobaye" ; c'est mon premier "élève", à chaque exercice, je lui demande son avis pour savoir s'il suit bien, si cela l'aide etc (et pour info, je suis super fière, il préfère largement travailler avec moi qu'avec une autre formatrice qui a une dizaine d'années d'expérience).
    C'est un monsieur directeur général d'une grosse entreprise de plus de 50 ans (je pense), alors autant dire que je n'en mène pas large et que bien sûr, je ne peux pas lui faire un cours d'allemand comme on avait au collège...
    J'ai pris pour habitude quand il fait un exercice écrit de corriger toutes les fautes une par une, et à la fin, je fais toujours un tableau des points positifs de son texte (+++) ; je fais une liste des points qu'il maitrîse bien, je souligne les phrases dans lesquelles il a fait un effort pour faire une structure plus complexe qu'un bête sujet + verbe + complément. Et dans l'autre case je note les points "négatifs" (- - -) ; je liste les détails surlequels il doit travailler, les erreurs qu'il reproduit souvent, et lui donne des "trucs" pour s'améliorer.
    J'avais un peu peur de cette méthode au départ, parce que ce n'est pas un enfant qu'on a besoin de félicier pour qu'il s'améliore. C'est un adulte accompli qui pourrait être mon père, je ne voulais pas le "rabaisser", et pourtant... Je suis contente d'avoir fait ce test, je constate que ça fonctionne très bien, et à chaque nouveau texte, je vois qu'il a fait attention aux points négatifs, qu'il écoute mes conseils et il s'améliore à une bonne vitesse.
    Tout ça pour dire que je suis d'accord avec cet article : montrer le positif, ça permet d'avancer. Je trouve qu'on devrait instaurer ça plus souvent dans les écoles, ça aurait pu m'aider je suis sûre. Et peut-être rajouter que mettre les choses par écrit (selon ce qu'on a à dire) ça peut aider ; pour mon "élève", ça lui permet quand il fait un travail en allemand d'avoir mes remarques sous les yeux, et de ne pas mal interpréter les choses.
     
    _s-krey_, Gabelote, Babitty Lapina et 2 autres ont BigUpé ce message.
  6. Victoria Grace

    Victoria Grace
    Expand Collapse
    Ce n'est pas que je soit sceptique mais j'ai un doute . . .

    Personnellement, je trouve que souligner le positif est une bonne idée, sinon on se décourage vite en se disant "de toutes façons, quoique je fasse, ce n'est jamais bien" :erf:
    Mon moniteur d'auto-école souligne quand je fais bien quelque chose et ça m'encourage.
    Il garde aussi son calme pour faire les critiques et ça aide! Le ton de voix joue beaucoup dans la façon de faire passer un message et comme son ton n'est jamais énervé, ça passe mieux. (oui, j'aime mon moniteur)
     
    Babitty Lapina, Somebody else, MésangeBleue et 2 autres ont BigUpé ce message.
  7. MésangeBleue

    MésangeBleue
    Expand Collapse

    @Victoria Grace il a l'air super ton moniteur.
    Comme le dit @Anouk Perry c'est hyper important de dire ce qui est/va bien. J'ai entendu à la télé un neuropsy dire qu'en France les instit/prof disent 80% de critiques et 20% de compliments (je pense même que c'est moins que ça souvent:erf:) alors qu'au Canada c'est l'inverse:top:. Je ne sais pas si c'est vraiment typique de la France mais ici c'est limite mal vu de voir le verre à moitié plein, tout le monde râle sur ce qui ne va pas, critique ceux qui tentent des choses, et quand on a de l'espoir, des projets on passe pour des "bisounours":slap:. C'est humain ne remarquer surtout ce qui ne va pas, les défauts de quelqu'un mais perso j'essaye de toujours dire les trucs bien aussi, je critique beaucoup mais je félicite aussi beaucoup et dit merci très souvent (d'ailleurs je reproche à mon homme de ne pas me le dire plus souvent, il ne pense pas à dire les trucs qui vont, ne voit pas l'intérêt de remercier pour des trucs simples, des services tout cons alors que moi je trouve que c'est une reconnaissance de mon travail/effort et ça m'encourage)
    Merci beaucoup pour cet article. Je vais le montrer autour de moi:).
     
    Lunafey, Babitty Lapina, Victoria Grace et 2 autres ont BigUpé ce message.
  8. Victoria Grace

    Victoria Grace
    Expand Collapse
    Ce n'est pas que je soit sceptique mais j'ai un doute . . .

    @MésangeBleue Oui, il l'est ^^ Je sais que d'autres le trouvent trop calme mais son style me convient bien. Je me tétanise si on me crie dessus et me décourage sans encouragements.
    Je crois qu'on encourage pas assez.
    La formulation "avoir des difficultés" est aussi meilleure à mon sens. Je vais garder l'article sous le coude.
     
    MésangeBleue et Babitty Lapina ont BigUpé.
  9. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Ouverte du lundi au vendredi, de 8h à 18h :buzy:

    Article très utile, j'en retiens surtout que tout l'art de la critique est dans la modération et la bienveillance.
    Dans la rubrique "formulation", j'ajouterais aussi la listes des verbes/termes à proscrire : "il faut", "tu dois", "tu devrais", "à ta place", "tu ne peux pas", "il ne faut pas".... ce sont des termes très absolus qui ne permettent pas de nuancer le propos.
    De manière générale, j'avais appris en formation d'encadrante à ne pas critiquer ce que l'autre est, mais ce que l'autre fait. Au lieu de dire "tu es trop colérique", plutôt dire "cela t'as énervée apparemment, saurais-tu me dire pourquoi ? ", ça permet de ne pas réduire l'autre à ses défauts.
     
    MésangeBleue, Anouk Perry et Victoria Grace ont BigUpé ce message.
Chargement...