Comment négocier son salaire quand on est une femme ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 7 février 2017.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

    Tante Clara a BigUpé ce message
  2. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    Prout prout ... me voilà ! :)

    Je pense qu'il faut oser en fait. Je passe la deuxième étape d'un recrutement demain et non seulement la RH m'a dit que j'étais surqualifiée, mais en plus elle n'avait pas trop idée du salaire qu'elle voulait proposer (il était écrit "salaire attractif" sur l'annonce, et elle m'a dit ne pas y avoir réfléchi et pensait partir sur un SMIC). Si je leur convient vraiment, je serais - évidemment - en position de force pour négocier un peu au-dessus.

    Mais bon, tout ça c'est après des années à accepter les salaires qu'on m'a proposé, la confiance, ça vient avec le temps :cretin:
     
    Biousse et Babitty Lapina ont BigUpé.
  3. Tzig0ne

    Tzig0ne
    Expand Collapse

    Intéressant comme article.

    Je travaille depuis quelques années maintenant dans une grosse boite informatique, secteur évidemment assez compliqué en terme de mixité.
    J'ai la chance d'être dans un groupe qui a fait de l'égalité homme/femme une priorité pour les RH.

    Voici quelques observations personnelles, si ça peut intéresser des plus juniors, de tous sexes :
    - Intéressez vous de près à vos perspectives d'évolution, et donc à votre fiche de poste. Qu'est ce que vous êtes censés faire à votre niveau ? Qu'est-ce qu'on vous demande de plus pour passer à l'échelon/grade/poste suivant ? Ne regardez pas ce que glandent les seniors, les managers, etc... même si vous en faites 3 fois plus qu'eux, ça ne justifiera ni augmentation ni promotion. Ce qui compte, c'est ce qu'on attend de vous.
    - Faites le constater à votre hiérarchie. Je déteste négocier, alors je m'en remets à des faits très concret. "Je veux obtenir telle évolution, boss je voudrais que toi et moi on se mette d'accord sur ce que je dois faire pour y arriver".
    - Avoir des preuves écrites ! Après un entretien, si votre boss ne le fait pas, faites un résumé par mail de ce qu'il s'est dit.

    Et plus par rapport aux inégalités :
    - Il y aura TOUJOURS un crétin pour penser et même dire ce genre de choses : "tu es là pour remplir le quotat", "ils sont plus indulgents parce que tu es une fille", etc...
    Ignorez le. C'est très important. Déjà ça ne veut certainement pas dire que c'est vrai, ni que c'est ce que pense votre entreprise en général. Quand bien même c'était le cas, ça n'a pas d'importance et n'enlève rien à la qualité de votre travail.
    - Renseignez vous sur la politique de l'entreprise sur ces questions là. Y a-t-il une veille ? Une implication RH ? Des statistiques ? Si ce n'est pas le cas, poser la question auprès du CE/CHSCT/Syndic, et même à votre hiérarchie.
    - Bref : montrez que c'est un sujet important pour vous, c'est aussi une manière de montrer que vous vous préoccupez de votre rémunération, sans en parler frontalement à chaque rencontre avec votre manager.
     
    zazouyeah, Glitteroo, adita et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    Prout prout ... me voilà ! :)

    @Biousse J'avoue que j'étais assez surprise, je m'attendais à au moins 1600-1700 euros, même s'il y a des avantages (remboursement à 100% des transports et tickets restaurants), je pense que l'annonce était rédigée pour "tout le monde", dans le sens où la boite propose des salaires attractifs en général.

    Merci en tout cas, je vais m'en débrouiller haha.
     
    Biousse a BigUpé ce message
  5. cococat

    cococat
    Expand Collapse

    Je suis complètement stupéfaite de voir que seules 3% des femmes négocient leur salaire. Je pensais au absolument tout le monde négociait son salaire des le départ.
     
Chargement...