Comment perçoit-on la beauté lorsqu’on est non-voyante ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Virginie, le 6 août 2015.

  1. Virginie

    Virginie
    Expand Collapse

    Daredevil. a BigUpé ce message
  2. Cha-badabadass

    Cha-badabadass
    Expand Collapse
    Frisée aux lardons

    Cet article me fait penser à une amie que j'avais au collège. Sa mère était non-voyante, c'était l'adolescence et lors d'une crise mère-fille ou mon amie se plaignait d'être moche, sa mère l'avait rassurée. Et lui avait alors rétorquée: "tu ne peux pas savoir si je suis belle tu ne m'as jamais vu".
    Ça m'avait bouleversé :tears:
    Biensur elle lui a répondu qu'elle savait puisqu'elle pouvait la toucher et le sentir. Pour en revenir encore à cette maman. Elle était fan de corrida - ce qui pouvait sembler étrange pour un voyant, mais elle aimait "voir" ses spectacles. Elle aimait la beauté de ses odeurs, l'ambiance,...
    Je suppose que les voyants, à force de tout voir en oublie de sentir, ressentir, mais que la beauté provient de tous les sens.
     
    fanusia, Émilio, Allitché et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. Zgu

    Zgu
    Expand Collapse

    Mais carrément :worthy: Tellement vraie ta phrase...
     
  4. Moosoo-gali

    Moosoo-gali
    Expand Collapse
    Comme un lapin dans les phares d'un camion

    J'avais une copine non-voyante à qui j'avais posé la question. Elle m'a répondu qu'elle distinguait complètement la "beauté intérieure" (j'imagine qu'elle et moi le concevions alors comme la somme de tout ce qui fait le charme, ce que dégage une personne - même les odeurs corporelles oui oui, haha - les inflexions d'une voix...) de la beauté plastique. Elle percevait cette dernière essentiellement à l'aide du toucher (en enlaçant quelqu'un pour lui dire bonjour ; en lui faisant la bise, elle percevait l'ossature du visage, par exemple)... On n'a pas eu le temps d'approfondir la question mais son imagination faisait peut-être le reste ? Je ne sais pas. :)
     
    Allitché et DovahKinder ont BigUpé.
  5. Tshepiso

    Tshepiso
    Expand Collapse
    Learning to let go.

    "A moins de parler couramment le Krisprolls". J'ai ri :yawn:
     
    Oh a BigUpé ce message
  6. Flosd

    Flosd
    Expand Collapse

    Quand j'étais ado, j'ai passé une nuit blanche avec 4 inconnues pendant un voyage. On a discuté toute la nuit. A la fin, nous savions tout sur la vie des unes des autres. Quand le soleil s'est levé, j'avais oublié leur visage et ça a été un choc pour moi de me rendre compte que je connaissais mieux leur voix que ce à quoi elles ressemblaient. Certaines étaient bien plus belles dans le noir :/ Je n'ai pas aimé m'en rendre compte. Du coup cette vidéo me parle beaucoup.
     
    Lis, CaroChr, Orube et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. Newcotcot

    Newcotcot
    Expand Collapse

    Beau sujet et belle vidéo! J'ai adoré la phrase: "If I'm in the right place, I automatically feel beautiful". Finalement, je pense que pour apprécier le beauté du monde, il faut d'abord trouver sa propre beauté à soi et s'aimer. Sans amour, point de beauté!
     
    Cha-badabadass a BigUpé ce message
Chargement...