Comment se déroule un don du sang ?

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Damabiah, le 8 août 2010.

  1. Damabiah

    Damabiah
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Bonjour à toutes :d

    Je voudrais donner mon sang, et savoir exactement comment ça se passe, si ça dure longtemps, si ça fait mal.....à ce que j'ai compris, le don du sang est total (globules rouges, blancs, plaquettes,plasma) mais il existe aussi des dons juste de plaquette ou de plasma, est- ce que le don se déroule de la même manière ?

    Pendant longtemps j'ai eu très peur des piqures, j'avais toujours un malaise vagual après, et récemment je suis allée faire des analyses sanguines et comme par magie j'ai rien eu du tout !! J'ai aussi des veines qui ne sont pas dures à piquer à ce que disent les infirmières. Je fais 51 kgs vous pensez que ça passe ?
    J'ai peur en fait d'y aller, mais je me dis que c'est pire pour les malades qui sont en danger de mort si des gens comme moi font pas les dons.
     
  2. Lezzie On X

    Lezzie On X
    Expand Collapse
    Freedom & Soul

    Je l'ai fais au sein de mon lycée. J'ai du répondre à un questionnaire (si je voyage à l'étranger, si j'ai déjà été opérée, si je prends des antibiotiques, ce genre de choses) et passer un court entretient avec un médecin qui a vérifié les réponses du questionnaire et m'en a reposé d'autres (si j'ai eu beaucoup de partenaires sexuels..). Il m'a simplement demandé mon poids (j'ai répondu 50 kg mais en vérité c'était un peu moins) sans le vérifier, et il a vérifié mon taux d'hémoglobine en prélevant une petite goutte de sang de mon doigt. Ensuite on m'a installé dans le fauteuil, et l'infirmière m'a piqué, je crois que je suis restée comme ça à peu près 15 minutes je crois, et il me semble qu'ils m'ont prélevé 450 ml. L'aiguille est grosse donc on la sent, mais personnellement je n'ai pas eu mal (après ça dépend de ta sensibilité). A la fin j'ai eu droit à du jus d'orange et un sandwich \o/
    Par la suite je me sentais très bien, mais beaucoup de mes amis se sont senti faibles ou se sont évanouis.

    Pour les dons de plaquettes/de plasma, ils mes semblent qu'ils sont plus longs mais pas plus contraignants qu'un don du sang, cela dit je n'en ai jamais fait donc je te conseille quand même de te renseigner sur d'autres sites (sur Doctissimo tu devrais trouver beaucoup de réponses).
     
  3. Poppya

    Poppya
    Expand Collapse
    Chocolate is the answer. Who cares what the question is.

    J'ai très envie de donner mon sang aussi mais une grande peur liée à l'insertion d'une seringue dans mon bras. Lors des vaccins, je ne peux pas m'empêcher de détourner le regard pour ne pas voir l'aiguille s'enfoncer sous ma peau et je n'ai jamais fait de prise de sang depuis que je ne suis plus bébé.
    Alors je voudrais savoir si pendant le temps où on vous prélève du sang, vous sentez quelque chose au niveau du bras, pas forcément une douleur mais au moins une présence de quelque chose?
     
  4. GrandeMarine

    GrandeMarine
    Expand Collapse
    se roule dans un champs de coquelicots

    perso non fin ton bras est en soi occupé vu que tu as une boule antistress a pressé en continue pour bien faire circulé ton sang, donc t plus concentré sur ça que sur la piqure tu ne sens rien juste certaine personne se sente un peu faible!! mais après tu as la joie de te dire que tu va peut être sauver des gens :d
     
  5. Delgnat

    Delgnat
    Expand Collapse
    It's real for us

    Personnellement je suis très chochotte et en plus j'ai très peur des piqures (je me suis mise à pleurer quand ils m'ont piquée) donc j'ai toujours trouvé les piqures au moins un peu douloureuses (même si la pire a été celle contre le cancer du col de l'utérus) donc j'ai senti quelque chose forcément, mais moi aussi je détourne la tête quand on me pique et là au fur et à mesure j'ai tourné la tête vers mon bras, puisqu'en un quart d'heure on a largement le temps et rien d'autre à faire, mais honnêtement je n'ai pas trouvé cela aussi dérangeant que je l'aurait pensé, le pire c'est de voir l'aiguille s'enfoncer, après (pour moi) ce n'est plus un problème. Et pareil pour la sensation, c'est surtout quand ils te piquent, après la présence ne m'avait pas frappée.

    Et puis dis-toi que ça vaut le coup :d (et t'as droit à un repas après, ouaais)
     
  6. Polysemie

    Polysemie
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie

    Je fais le don du sang en fac de médecine . La première fois l'infirmière était encore étudiante et surtout débutante et a eu quelques difficultés à trouver ma veine sur le bras gauche puis sur le bras droit.
    Il faut préciser qu'il y a le don qui servira à un patient et le don (ce qui est mon cas) qui sert uniquement à la recherche (groupe AB).
    Pour ma part, ça dure 15 minutes je crois, et je dois "pomper". Apparemment mon sang ne coule pas assez vite dans la poche donc à chaque fois je dois effectuer des pressions avec ma main: je resserre mes doigts sur ma paume de main, par a coups et à répétition.
    Si tu as tes règles ce jour là, ça ne sert à rien de t'y présenter, enfin sauf si c'est le dernier jour, là il n'y aura aucun problème.
    La première fois, il ne te prélève pas tout (je ne sais plus exactement combien ils prélèvent).
    Pour la piqûre, moi qui n'aime pas trop les vaccins, on ne sent pas l'aiguille passer, mais personnellement je sens la chaleur du sang, et c'est tout, donc rien de bien méchant. Et puis si ça va pas, on détourne la tête. Mais moi j'adore voir tout ce qui se passe ^^.
    Après la prise de sang, il ne faut pas oublier de manger et surtout de bien boire de l'eau! De toute façon, il y aura un stand exprès pour manger. Et bien sûr il ne faut pas faire d'effort trop physique après, ou parfois pour certains d'effort de concentration (entre deux cours, c'est pas forcément pratique ;) ).
    Les infirmiers te demandent si tu n'as pas la tête qui tourne avant de pouvoir te relever, ou si c'est le cas, ils n'hésiteront pas à abaisser plus le fauteuil et à le pencher pour que tu puisses avoir les jambes légèrement en l'air. Et si vraiment ça ne va pas et/ou que tu es au bord du malaise en étant debout (ce qui peut arriver, mais très rarement, enfin si tu en fais souvent des malaises, là ça risque), tu resteras couchée plus longtemps, et tu pourras admirer les autres (beaux) donneurs et les (beaux) médecins/infirmiers qui sont là :cretin:.
    Le pansement est à enlever 1h30 à 2h30 après le don. Et, - j'dois pas être normale - à chaque fois que je l'enlève j'me sens un peu "baller" vers l'arrière, avec une bouffée de chaleur désagréable. A mes amis, ça ne leur arrive pas, ils se foutent de moi.

    Bref, y'a certaines choses dont j'ai parlé qui doivent pas être encourageantes, mais ça vaut énormément le coup de le faire. Tu sens rien si tu es en bonne santé. Et puis les médecins sont pas fous: si tu fais un peu d'anémie ou de tension ou si tu prends certains médicaments, ils ne te laisseront pas faire.
    Après mon don, je reste parfois plus longtemps pour observer un peu, et je n'ai jamais vu personne faire de malaise. Être un peu faible, si. Comme après un effort physique par exemple.
     
  7. Poppya

    Poppya
    Expand Collapse
    Chocolate is the answer. Who cares what the question is.

    Grand merci à vous les filles! Et merci Polysemie pour tous ces détails! Ca me motive encore plus pour y aller, j'espère que le courage sera toujours là quand j'en aurais la possibilité.
    :fleur:
     
  8. Delgnat

    Delgnat
    Expand Collapse
    It's real for us

    C'est pareil pour tout le monde, et en général ils donnent un petit coeur des don du sang à malaxer
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'essaye de donner régulièrement pour ma part, je suis O+.

    Par contre même si le déroulement global est le même partout (renseignements, médecin, prise, gouter), il diffère un peu selon les endroits. Une fois, j'ai eu le droit à un "cadeau" (un crayon), une autre fois le repas proposé était très très limité (eau ou jus d'orange, quatre quart), d'autres fois, on avait pleins de choses à manger...
    L'aiguille ne fait pas tellement mal. Sauf la dernière fois, où l'infirmière m'avait piqué trop profondément alors que mes veines sont relativement superficielles...^^ Ce que j'avais trouvé le plus douloureux, c'est quand ils avaient contrôlé mon taux d'hémoglobine la première fois que j'ai donné :d

    Effectivement. D'ailleurs, la dernière fois, l'infirmière m'a dit : "Vous savez, j'aurai été plus inquiète si vous m'aviez dit que vous adoriez les aiguilles"


    Edit :
    Hmm. Elle n'est pas receveuse universelle puisqu'elle ne peut recevoir des donc du groupe A. Ce sont les gens du groupe AB qui sont receveur universel (AB+ exactement d'ailleurs).
     
  10. Polysemie

    Polysemie
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie

    Je suis d'accord avec Van Kasteel: je trouve ça tout à fait normal. D'ailleurs je ne comprends pas ceux qui refusent catégoriquement (c'est le cas de certains de mes proches). Ils devraient plutôt s'imaginer dans la peau de celui qui a besoin de ce sang, et aussi imaginer que cela puisse leur arriver un jour. Et puis 450 mL 3 fois par an (ou au moins une fois!) c'est pas le bout du monde non plus.
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Pour moi ça aussi été ça, j'étais pressé de pouvoir enfin donner mon sang. A 16 ans, je m'étais déjà beaucoup renseigné et j'avais qu'une hâte pouvoir le faire. Mais je pense aussi que j'ai été marqué par ma cousine qui a subit une cinquantaine d'opérations jusqu'à aujourd'hui, dont des greffes et donc pour moi le don du sang / d'organe c'est une évidence. Pour le don d'organe, j'en ai déjà parlé à mes parents pour être sur que s'il m'arrive quelque chose et que c'est possible, ils ne refusent pas. Pour le don du sang, je me suis même renseignée pour donner en Allemagne vu que je pars en Erasmus (mais ça à l'air un peu plus compliqué...)

    Kanga.roo, pour moi c'est pareil, j'ai pas une peur bleue des aiguilles. J'aime pas ça juste. Généralement, je ne regarde au moment où on me pique, après j'en ai rien à faire ^^
     
  12. Jaime.pas.les.Poules

    Jaime.pas.les.Poules
    Expand Collapse
    Détendue


    Alors, alors, lorsque l'on décide de faire un don, tout d'abord, il faut arriver le jour J en pleine forme ! C'est important ! Surtout, il ne faut pas que tu sois anxieuse, au contraire ! Respire un bon coup & vas-y relax ! :)
    Généralement, il faut fournir une pièce d'identité, après cela, il te font remplir un formulaire, puis tu as une consultation avec le medecin qui se trouve sur place, pour éclaircir quelques points. Si tout va bien . . . (TADAAA!), tu devras patienter pour enfin pouvoir faire ton don !
    La piqure n'est pas vraiment douloureuse, et puis, je pense que d'une personne à l'autre, ça change ! ;)
    Le don, dure tout de même un p'tit bout de temps !
    Voili voilou ! :)

    Ah oui, j'oubliais, une fois terminée, n'hésite pas à prendre ton temps avant de te relever ! Moi, je sais que si je me lève trop vite, "piouf" je tombe dans les pommes !

    ;)
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. Holly Bleu
    Réponses :
    10
    Affichages:
    2204
  2. Sophie Riche
    Réponses :
    78
    Affichages:
    3843
  3. Denis
    Réponses :
    131
    Affichages:
    23140
  4. Nevada
    Réponses :
    17
    Affichages:
    1896