Comment trouver sa voie ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 19 juin 2016.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

    Morgus a BigUpé ce message
  2. Enae

    Enae
    Expand Collapse

    Merci pour cet article ! Et merci pour le TEDx, c'est la vidéo dont j'avais besoin ce weekend <3
     
    RitaLuchore a BigUpé ce message
  3. MelonD'eau

    MelonD'eau
    Expand Collapse
    au calme dans ma pépinière

    c'est chouette que ce sujet existe car c'est mon problème principal en ce moment . C'est fou mais mon problème est que je veux faire trop de choses et je ne sais pas choisir , il y a trop de choses qui me plaisent mais j'ai besoin ( pardon de la phrase ) d'un bon coup de pied au cul pour me mettre à faire ce que je veux.
    Mais je n'arrive pas à avancer , je fait du surplace et c'est débile ._.
     
  4. RitaLuchore

    RitaLuchore
    Expand Collapse
    en suspens

    Ouais bon bah même si l'article est cool ça m'avance pas bcp non plus... J'arrive à la fin de mon chomage (après plusieurs tafs qui ont mal finis même si j'y mettais tout mon coeur), et du coup j'ai plus aucune envie de rebosser, j'ai envie de créer ma boîte mais tt me paraît insurmontable et irréaliste :sad:
    Des conseils de Madz qui ont été dans la même situation ?
     
    lilifreewild et Ysia ont BigUpé.
  5. orailip

    orailip
    Expand Collapse
    Les licornes et les bébé phoques vaincront !

    Super article! :)
    J'avais d'ailleurs une petite question pour les Mad, est ce qu'il y en a qui ont complétement changé de voie (après la fac, en ayant travaillé déjà toussa toussa) à 26 ans (ou plus)? si oui comment ca s'est passé? qu'est ce qui vous a fait passer le cap? est ce que c'était pas trop galère??

    Ouais moultes questions, mais je suis un peu paumée en ce moment, j'aimerais changer de voie mais j'ose pas...

    Merci les Madz! <3
     
    Black Phillip, Tigre et jjul ont BigUpé ce message.
  6. teuge

    teuge
    Expand Collapse
    A bouffé du clown

    Bonjour les madz! Pour apporter un peu d'eau au moulin, c'est aujourd'hui à l'aube de mes trente ans que j'ai (enfin!) trouvé ma voie.... qui va probablement changer avant la décennie suivante! Et c'est là un point important à mon sens : on évolue, on change, et nos envies/passions/choix/ aussi. C'est pas un scoop, mais ça fait parfois du bien de s'en rappeler et du coup de relativiser un peu.
    Sur les dix dernières années, j'ai passé un bac littéraire option théâtre et maths, puis j'ai passé le concours d'AS, j'ai pas aimé, j'ai tenté la fac (pas aimé non plus), j'ai passé un cap et un bp dans l'artisanat, un bts dans la vente et une licence dans le management des entreprises... pour terminer formatrice! Et là, enfin, déclic, je kiffe mon boulot, je m'y éclate comme une folle!:free:
    Mais combien d'heures passées à me morfondre et à faire des millions de tests de personnalité pour savoir le boulot qui est fait pour moi! Si je pouvais revenir en arrière et donner un conseil à ma moi de 18 ans, tout juste sortie du bac et complètement paumée je me dirai juste une chose : "te prend pas la tête, et vas-y! même si ça parait fou, même si ça parait inutile, si ça te plait fonce!". Parce que je suis intimement persuadée que ce sont toutes nos expériences qui nous amènent un jour devant le boulot de nos rêves, mais il faut bien sauter le pas un jour ou l'autre.
    En espérant avoir été utile à certaines d'entre vous, je retourne corriger mes copies avec mon stylo rouge (mhouhahahahaaha, j'adore mon travail!:banana:)
     
    Vanheptune, shae661, Lullabyrock7 et 9 autres ont BigUpé ce message.
  7. Ysia

    Ysia
    Expand Collapse

    *Bonjour, et maintenant la meuf qui vient casser l'ambiance !*
    Et même une fois que l'on a réellement trouvé sa voie, encore faut-il trouver un job dans le domaine !
    *merci à toutes et à tous, c'était la meuf venu casser l'ambiance*
     
    Bikerbae, Themissfbi, Black Phillip et 8 autres ont BigUpé ce message.
  8. Lonity

    Lonity
    Expand Collapse

    Coucou! Je me suis parfaitement reconnue dans "les millions de tests de personnalité".... je suis toujours dans cette phase, ça fait 8 ans :sweatdrop:
    Du coup bravo, tu dois être tellement soulagée :happy:
    Tu es formatrice dans quoi? Il consiste en quoi ton taff?

    :)
     
    Tigre a BigUpé ce message
  9. teuge

    teuge
    Expand Collapse
    A bouffé du clown

    c'est pas faux Ysia! Après je pense que c'est aussi une question d'opportunités et de culot (des fois, faut juste tenter en disant advienne que pourra), on m'a souvent dit que j'avais un parcours atypique et que ça jouait en ma faveur par rapport à d'autres candidats, même dans des secteurs bouchés ou compliqués d'accès. Bon ceci dit, la chance et le culot ne font pas tout :j'ai pas réussi à rentrer à la nasa...:non:
    Lonity, mon quotidien consiste à affronter des hordes de barbares armés jusqu'aux dents:attaque: non! à faire face à des ados et jeunes adultes en apprentissage et à tenter de leur inculquer quelques notions fort sympathiques (comme les math)s en leur disant que si, ça va leur servir dans leur vie professionnelle... un défi quotidien! :cheer:
     
  10. Patrickbateman

    Patrickbateman
    Expand Collapse
    "Le bonheur c'est de continuer à désirer ce que l'on possède" - St Augustin

    Comme cet article fait du bien... 26 ans, bientôt 27, et je rame, je rame, je rame...
     
    Dildoudi, Black Phillip, Tigre et 3 autres ont BigUpé ce message.
  11. lilifreewild

    lilifreewild
    Expand Collapse


    J'ai une question ultra pragmatique, parceque je viens d'avoir 30 ans et je suis dans la galere: comment tu as fait pour reprendre autant de formation? Pour reussir a les financer? je me réinscrirais bien a la fac,mais j'ai un loyer a payer et je me sens completement bloquée maintenant que je n'ai plus mes parents derrière...
     
    Black Phillip et funkyguane ont BigUpé.
  12. Gia_Juliet

    Gia_Juliet
    Expand Collapse
    [I]" A woman blushes to hear what she is not afraid of doing. "[/I]

    Ce n'est pas mon parcours mais celui de mon "ami, amant, confident":
    Il a 29 ans, 30 ans dans une 10aine de jours.
    Bac S en deux ans. Il est parti en licence LEA dans la ville à côté de chez lui, par défaut parce qu'il a trop "profité" au lycée selon ses parents qui voulaient le garder à l'oeil, et que c'était le moins rebutant et le plus accessible des choix dans ceux proposés selon lui. Il faisait aussi Conservatoire de Musique + sport en club + UNSS à de bons niveaux après les cours, le soir, les mercredis après-midi + un week-end sur deux au lycée. Il y a pire comme occupations!
    Donc LEA où il s'y est tellement ennuyé en cours qu'en 2e année il s'est inscrit LSH Histoire en plus, il a séché la plupart de ces 3 années de licence pour travailler sur des chantiers, en restauration, en grande surface, préparateur commande, cours à domicile... Mais a récupéré les cours quand même!
    Diplôme en poche et LSH 2 acquis il a été embauché tout de suite en Chef de Rayon-adjoint à 22 ans là où il bossait comme étudiant.
    Il a vécu sa vie pro et perso pépouze, s'est vite rendu compte que les progressions hiérarchiques malgré de la volonté y sont dépendantes de beaucoup de facteurs trop "subjectifs" apparemment, et grâce à une ex il a découvert l'orthophonie à Paris.
    Donc deux concours essayés à 24 ans, puis inscription en prépa aux concours à 25 ans.
    3 admissions concours et plusieurs admissibilités plus tard la même année, il est parti reprendre des études dans une fac de médecine du Sud (il est nordiste) en septembre dans des promos à 99% féminines et plus jeunes de 5-6 ou 7 ans. Ce qui l'a favorisé c'est sa culture Gé costaud et sa maturité, ses expériences. Et de bosser en faisant la part des choses (temps boulot et rien que ça, temps repos et rien que ça etc).
    Entre son admission officielle et son installation il a eu quelques gros soucis familiaux et événements tragiques à surmonter mais il s'en sort, aujourd'hui il est en 3A et très heureux de son choix. Il est en gros décalage avec ses potes (maison, femme, enfant etc) mais dit que c'est le bon choix qu'il a fait. Donc! Et puis si ça évite de traîner les pieds pour aller bosser ou un burn out!!!
    Apparemment les reconversions sont hyper fréquentes aussi chez eux: anciennes profs, hôtesses de l'air, banquier, mécano même ^^ etc.

    Donc il semble qu'il n'y ait pas de parcours idéal et que changer de voie est plus fréquent et répandu qu'il n'y paraît ou qu'avoué. Il y a de tous les profils: F/H, mariés, divorcés, célibataires, avec ou sans enfants.
    Il n'y a pas d'âge pour être soi-même et faire ce qui nous épanouit et nous fait avancer!
     
    #12 Gia_Juliet, 21 juin 2016
    Dernière édition: 23 juin 2016
    Lullabyrock7 a BigUpé ce message
Chargement...