Complètement paumée entre réaliser mon rêve ou choisir la voie de la raison :/

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Grinn-Green, le 4 janvier 2016.

  1. Grinn-Green

    Grinn-Green
    Expand Collapse
    Grinnouille pour les intimes 8-)

    Salut les Madz :)
    Je viens vous voir aujourd'hui parce que j'en ai un peu marre d'être paumée / déprimée :d J'ai vraiment du mal à prendre une décision en ce qui concerne mon avenir, et je ne fait que repousser repousser repousser l'échéance...

    Pour vous expliquer, j'ai 23 ans, après un bac L, j'ai commencé une école d'architecture, ça ne m'a pas plut, mais je suis quand même restée jusqu'à la fin du S3 avant de péter un câble et de partir. J'avais toujours voulu faire un métier créatif, j'ai toujours pratiqué les arts sous plein de formes différentes, donc l'archi me paraissait un bon compromis entre mes envies de créations et les attentes un peu plus "réalistes" des mes parents. Mais l'ambiance et un peu de manque de confiance en moi peut-être, m'ont fait partir en dépression et j'ai pas tenu le coup.

    J'ai décidé de me réorienter dans quelque chose de moins créatif, mais plus calme, l'histoire. Je suis donc rentrée en licence à la fac, et sans vouloir me vanter, j'ai très très bien réussi. J'ai fait ma 3ème année aux USA, et j'ai fini ma licence avec 16 de moyenne.
    Le problème, c'est qu'à partir de la fin de la L1, je savais que je ne voulais plus faire ça. L'histoire me plaisait, ma spécialité histoire de l'art aussi, j'avais de super notes, mais pas moyen de me voir exercer une profession dans le milieu :/ Je n'avais qu'une chose en tête, repartir sur un cursus créatif. Sauf qu'après avoir quitté l'archi en plein milieu, je me sentais obligée de finir, et j'avais envie de partir à l'étranger, c'est ça qui m'a fait tenir je crois. Mais dans ma tête c'était clair, je voulais faire de l'animation (cinéma d'animation). Je ne pensais plus qu'à ça.
    Après être revenue des USA en Juin, toujours envie de faire de l'animation, pas envie de faire un master du tout du tout. (En plus j'ai été bénévole au festival d'Annecy et c'était top!!! ><) A la base, je voulais prendre une année pour bosser, mettre de l'argent de côté, et préparer un bon book, ainsi que réaliser un petit court métrage dont j'ai le projet en tête depuis 2 ans maintenant, pour pouvoir passer les concours des écoles d'animation et tenter un cursus là dedans, sachant qu'il me faudrait emprunter pas mal d'argent, en plus d'être un fardeaux pour mes parents pendant encore quelques années.

    Seulement voilà, ça n'a pas été si simple... il faut que vous sachiez qu'aux USA, j'ai rencontré mon copain actuel, qui est absolument génial, et qui est Allemand. Dans un moment de doute, je parlais avec mon père du prix de l'école d'animation et tout ça. Il n'était clairement pas d'accord pour que j'aille encore me coller des années d'études coûteuses et dans un domaine (encore) différent. Et il m'a un peu poussé à partir m'installer à Berlin avec mon copain et de voir ce que je pourrais faire là bas. Il ne m'en a pas fallu plus pour que ma confiance en moi et en mon projet soit ébranlée.
    Me voilà aujourd'hui vivant à Berlin, avec mon copain, et ça ne se passe pas aussi bien que prévu.
    J'ai du mal à apprendre l'Allemand. Pas de job, j'ai pas rencontré beaucoup de monde, je reste chez moi alors que mon mec va au boulot tous les jours et à des potes à lui. Avec lui pas de soucis, il est adorable et il me soutien. Mais je me sens vraiment comme un gros caca incapable de faire quoique ce soit de sa vie...

    Mais voilà mon dilemme...j'ai toujours une envie dévorante de travailler dans l'animation, mais ça va être long, compliqué, je vais m'endetter, et j'ai peur de ne pas réussir :/
    Sinon, je peut toujours tenter de reprendre un master dans le domaine de ma licence (je pensais peut-être à un truc du genre communication, accessible avec ma licence), être diplômée plus vite et avec plus de chances d'être embauchée à la fin et d'avoir un salaire pas trop moche, alors que dans le cinéma d'animation rien d'est certain...

    Bref je suis PAUMEE!!! S'il vous plait si quelqu'un peut me donner un conseil, un avis...j'en ai besoin. Je n'ai plus aucune confiance en moi, je déprime et j'ai peur de regretter le choix que je vais faire....

    Désolé pour le pavé indigeste j'espère que quelqu'un aura le courage de lire ^^'
     
    CutiePanda et Christouille ont BigUpé.
  2. vaness

    vaness
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Salut,

    Tu aimais bien le côté créatif et les arts c'est pour cette raison que tu as fait des études dans l'architecture.
    Puis, tu as voulu suivre une autre passion en te réorientant vers des études d'histoire. Là, tu es attiré par l'animation, côté cinéma, film si j'ai bien compris.
    Rien ne dit que tu ne vas pas t'arrêter au milieu. Je ne te juge nullement en disant ça.
    Personnellement, je tenterai un Master en rapport avec la licence histoire d'avoir un bagage qui me permet d'avoir un boulot.
     
  3. Somebody else

    Somebody else
    Expand Collapse
    Déteste le rose.

    Je ne connais pas du tout mais... en parallèle de se préparer au concours des écoles d'animation, tu ne peux pas avoir une double activité ? (ou ça demande un temps plein de s'y préparer ?)
    Il n'y aurait pas moyen de recouper ton cursus d'histoire avec le domaine de l'animation (au pif, l'histoire des arts visuels, ou du cinéma, de l'animation ?) et faire d'une pierre deux coups ?

    (désolée si je profère une énorme bêtise :ninja:)
     
    Atypik a BigUpé ce message
  4. Grinn-Green

    Grinn-Green
    Expand Collapse
    Grinnouille pour les intimes 8-)

    Salut les filles merci d'avoir répondu :)
    Ecrire ce message m'a déjà permi de faire un peu de vide dans ma tête, puis j'ai appelé ma mère pour en discuter (technique ultime ^^ ) et en effet, le master me semble la meilleure solution.
    Merci de m'avoir lue!
     
    Somebody else et vaness ont BigUpé.
  5. GrandeMarine

    GrandeMarine
    Expand Collapse
    se roule dans un champs de coquelicots

    Oula pour le coup je n'aurai pas du tout le même discours!
    Moi je te dirais juste de foncée!!! Tu adore l'animation, tu penses vraiment que tu ai faites pour ça, bah alors fais le!!! Ne te coince pas dans une formation juste parce que c'est plus rassurant pour tes parents, tu dois penser à ton bonheur pas à rentrer dans le moule!! Tu as déjà cartonné ta licence, si tu fais un master en Histoire tu feras quoi derrière? Tu auras passer deux ans de ta vie à faire quelque chose que tu n'aimes pas, pour au final 2 ans plus tard ne pas vouloir être dans ce domaine...

    Je te dis ça parce que j'ai fais cette erreur, je n'étais pas sur de mon domaine mais comme j'avais déjà hésité avant, et que j'avais un peu l'impression je me suis forcée, et la à 25 ans j'en peux plus et je vais me reconvertir parce que je refuse de me voir encore dans ce domaine!

    alors comme le dis Navie:
    Je ne répéterai jamais assez qu’on est le capitaine de son propre bateau. Vous n’êtes pas responsable des tempêtes, mais c’est vous à la barre, et vous pouvez virer de cap, n’en déplaise à la terre c’est VOTRE transatlantique à vous!

    Courage :)
     
    Alguiliguili, Omabeline, Shah et 9 autres ont BigUpé ce message.
  6. Céline Elti

    Céline Elti
    Expand Collapse

    Salut @Grinn-Green !
    Comme @GrandeMarine au-dessus de moi je ne peux pas m'empêcher de venir pousser un cri d'alerte dans l'autre sens : on n'a qu'une vie. "Suivre ton rêve ou suivre la voie de la raison" ? La phrase me chiffonne car pour moi, suivre ses rêves c'est suivre la voie de la raison. Pas n'importe comment bien sûr : il faut planifier, se renseigner, faire certains compromis matériels, avoir des voies de secours, être responsable. Moi ce qui me semble irraisonné, c'est s'interdire de faire ce qui nous donne envie de nous lever le matin, sachant qu'on va forcément avoir des regrets, et qu'on a déjà eu l'expérience de la déprime parce qu'on se force à faire quelque chose qui ne nous convient pas, juste parce que... parce que quoi en fait ?

    Surtout quand on a que 23 ans. Il est possible que tu es l'impression d'être déjà "vieille" parce que tu as commencé des études qui n'ont pas abouti à quelque chose de satisfaisant et que ça donne l'impression de faire du sur-place. Avec du recul, la vérité c'est que tu es encore super jeune. Tellement de gens voudraient bien redémarrer leur vie à 23 ans, personne va dire "hm, non, il faut que je recommence dès la sortie du lycée, après c'est foutu". :rire:

    Quand je dis tout ça, je ne te juge pas du tout, hein ! Je sais ce que c'est que d'être paumée. C'est normal, c'est même bien, ça fait partie du processus. C'est d'ailleurs l'occasion parfaite pour sortir un grand papier et tes crayons, et dessiner ta carte pour t'en sortir. Et là tu conviendras, je pense, que la première chose, c'est de savoir où tu veux aller, ou au moins, dans quelle direction.

    Donc déjà : introspection, encore et encore ! Le cinéma d'animation t'attire, mais pourquoi ? Qu'est-ce que tu aimes dedans ? L'art ? Le dessin ? Le fait d'animer des personnages ? Le fait de raconter des histoires ? L'industrie en elle-même, le milieu ? Qu'est-ce qui te fait fantasmer là-dedans, quand tu vas te coucher ? Tu te rêves artiste qui dessine toute la journée, réalisatrice, développeuse sur logiciel 3D, chargée des programmes jeunesse chez France Télévisions, organisatrice de festivals, productrice influente à la tête de son studio ? Il n'y a pas de mauvaise réponse. Le cinéma d'animation c'est vaste et il n'y a pas qu'une voie pour y arriver. Est-ce que c'est vraiment l'animation qui t'attire ou est-ce que c'est quelque chose que tu pourrais retrouver ailleurs ? Qu'est-ce que tu aimais faire quand tu avais entre 9 et 11 ans, quelles étaient tes lubies ?

    Ensuite, renseigne-toi à fond : la connaissance, c'est le pouvoir. Tu dis qu'avec un master en communication tu pourrais avoir un salaire pas trop moche, et dans le cinéma d'animation rien n'est certain. Bon. Moi je connais plein de gens en animation qui se font pas mal de blé et qui bossent tous les jours. Il va peut-être y avoir des mois ou des années de galère, mais tu pourrais tout aussi bien galérer en tant qu'énième jeune diplômée en comm'... Pars du principe qu'on galère tous. Autant galérer mais savoir qu'on se bat pour quelque chose qui nous fait envie, non ?

    Voilà mon histoire à moi : j'ai un master en management et communication interculturels, et lors de mon avant-dernière année j'ai décidé que je voulais produire des dessins animés. J'ai trouvé un stage de fin d'études dans un studio d'animation comme stagiaire assistante de production. J'ai continué deux ans comme assistante puis chargée de production (en passant par un an d'alternance aux Gobelins en gestion de prod parce que pourquoi pas). J'ai eu une mauvaise expérience, j'ai démissionné et j'étais super paumée. Je me suis rendu compte que si j'avais voulu entrer dans l'animation, c'était pour créer, pas pour faire le café des artistes, et du coup j'ai décidé de devenir scénariste. C'est hyper galère les premières années pour s'en sortir, il vaut mieux avoir un job alimentaire à côté, je dois apprendre à bien gérer le peu d'argent que j'ai, mais malgré les frustrations je me suis jamais autant sentie bien. :happy:

    À toi de voir. Si ce que tu aimes c'est le dessin, le dessin et le dessin, mieux vaut que tu regardes les formations artistiques (publiques et privées, en France et en Allemagne), si c'est le milieu qui t'intéresses et que tu aimes la communication, alors il y a peu de chances que tu regrettes ton master et tu peux travailler en intégrant dès maintenant l'animation à ton projet professionnel.
    Hésite pas à redonner des précisions si tu as besoin :top: Courage !
     
    Alguiliguili, Christouille, Chachachou et 3 autres ont BigUpé ce message.
  7. Grinn-Green

    Grinn-Green
    Expand Collapse
    Grinnouille pour les intimes 8-)

    Aaaaah mes les filles je sais plus quoi penser >< ><
    En effet ça me fend le cœur de laisser tomber ma passion... mais si je continue vers l'animation, c'est probablement m’endetter sur 20 ans et sortir de l'école à 28 ans... Et là je suis tellement déprimée que tout me fait peur ... Et si je fais ça, ce sera certainement sans l'aide de mes parents parce que je me sentirai trop mal pour leur demander quoique ce soit... bref
    Et je ne sais pas si je l'ai dit mais il n'y a pas d'école d'animation en Allemagne ... à part Filmakademie, mais il faut avoir travaillé un an dans l'audio visuel avant d'intégrer l'école...et je trouve ça bizarre, ou impossible pour quelqu'un qui m'a pas de formation initiale dans ce milieu.
    Je ne sais pas si c'est ma déprime qui me fait voir ça comme un challenge impossible mais ça me paraît hyper compliqué.

    La carrière dans la com' est en effet plus "sécurisée" si je puis dire. Et si je fais ça je resterai en Allemagne. Mais plus je me renseigne, plus ça me semble difficile de rentrer en master communication avec une licence d'histoire...Donc pari difficile également.

    Pfouu vous n'imaginez même pas à quel point c'est le bordel dans ma caboche, et ça dure depuis bien 5 mois. J'ai l'impression de ne rien pouvoir faire du tout.

    Merci de vos messages d'encouragement en tout cas ça fait plaisir et ça donne à réfléchir :)
     
    #7 Grinn-Green, 7 janvier 2016
    Dernière édition: 7 janvier 2016
    Somebody else et Christouille ont BigUpé.
  8. Céline Elti

    Céline Elti
    Expand Collapse

    Sortir de l'école à 28 ans ça se voit, j'en connais qui sortaient d'un DMA d'animation et ont fait les Gobelins ensuite. Dans leur cas ils sortent certes à 28 ans de l'école mais avec des stages au milieu, un film de fin d'études et aucune peine à trouver du boulot. Là c'est plus à toi de voir à quel point tu supportes le système scolaire :P
    Mais s'endetter sur 20 ans, c'est sûr que je peux pas t'encourager à faire ça. Mais t'as regardé quelles formations ? Parce que par exemple La Poudrière est une école très réputée si tu veux réaliser, c'est 2 ans et 1000 par an. Tu connais le RECA ? C'est le réseau des écoles de cinéma d'animation, tu peux comparer les formations sur leur site : http://www.reca-animation.com/

    Un autre truc à garder en tête, les écoles c'est pas tout. Filmakademie demande que t'aies un an d'expérience ? Pourquoi ne pas faire une année de césure pendant laquelle tu travaillerais dans un studio ? ça peut pouvoir se trouver si t'as une convention avec ta fac, tu dois pouvoir faire des stages, et c'est toujours plus facile d'accepter des stagiaires, genre stagiaire assistante de prod, tu fais les photocopies et tu découvres comment ça fonctionne de l'intérieur 8)
     
    Somebody else a BigUpé ce message
  9. Grinn-Green

    Grinn-Green
    Expand Collapse
    Grinnouille pour les intimes 8-)

    Merci pour ta réponse :)
    Le truc c'est que les gens qui sortent à 28 ans de l'école ils ont pas fait 3 trucs différent AVANT l'école :/ Du coup ça m'angoisse un peu de changer encore d'orientation.
    Ensuite le truc c'est que je suis déjà en année de césure. Donc je suis plus étudiante officiellement. J'étais sensée préparer les concours des écoles chez mes parents à mon retour des USA, et puis mon père m'a fait comprendre qu'il aimait pas ça et qu'en gros il ne m'aiderait pas... donc remise en question blablabla (je te passe les détails) et décision prise d'aller à Berlin pour voir ce que je pourrais y faire. La suite tu la connais, toujours envie de faire de l'animation et hésitation entre ça et un parcours un peu plus classique. Et j'ai pas trop envie de prendre ENCORE une année de césure, c'est pour ça que tout se précipite maintenant pour les inscriptions un peu partout et que ça m'angoisse à un point pas possible...J'en pleure tous les jours, mon copain ne sait plus quoi faire ^^'
    Après pour ce qui est de la Poudrière en effet je l'avais considérée, mais les films de fin d'étude ne me plaisaient pas trop...Après c'est peut-être un bon moyen d'entrer quand même sur le marché... Sinon oui je connais le RECA, j'y ai fait mes recherches depuis ma L2 ^^' Et en effet la plupart des formations peu chères sont sur entrée à partir du bac (ou MANAA) donc je n'y ai plus accès. Ensuite il y a un BTS au Luxembourg qui n'est pas cher aussi. Je pourrais éventuellement passer ces deux admissions pour voir ce qu'il se passe...

    Merci @Céline Elti de me répondre avec autant d'entrain :) Je sais que tu essaies de me pousser à faire mon rêve et j'ai l'impression d'être une grosse gamine qui boude en te répondant. C'est juste que je ne crois pas avoir connu de période plus angoissante que celle dans laquelle je suis donc je suis un peu paumée... Mais je suis très reconnaissante de tes messages :)
     
    Somebody else a BigUpé ce message
  10. Céline Elti

    Céline Elti
    Expand Collapse

    Il y a plus de profils atypiques que tu le crois. Errer dans ses choix d'orientation c'est normal, c'est même sain que tu aies le courage de persévérer à essayer de trouver ta voie. La problématique, c'est plus : est-ce que tu as le niveau en dessin pour entrer dans les écoles sur concours ?

    Je compatis :erf: Pour ton père, si ses conseils ne t'aident pas et qu'il ne veut pas t'aider, enlève-le simplement de l'équation. Il faudrait pas que tu te dises après que si tu n'as pas essayé l'animation c'est à cause de lui et développer de la rancune à son égard.
    Mais donc, tu prépares des concours d'écoles d'anim là ?

    En fait La Poudrière je disais ça mais c'est pas pour les débutants, il faut avoir fait de l'anim avant, soit en tant qu'étudiant soit en tant que professionnel (l'âge minimum est de 22 ans sans limitation après !). Les élèves ont donc généralement leur propre style déjà, auquel tu adhères ou non.

    Beh de rien, t'inquiète je sais ce que c'est que d'être un peu paumée au milieu des orientations scolaires, surtout quand est ni à l'école ni au travail et qu'on a toute la place disponible pour angoisser.

    Je voudrais t'aider à y voir plus clair mais pas te pousser à faire une école d'animation absolument.
    Il y a un truc que j'ai appris, qui peut sembler très évident (je m'excuse par avance, je veux pas que t'aies l'impression que je te prends de haut, c'est que j'aurais aimé prévenir la moi plus jeune) : c'est pas bosser dans l'anim en soi qui fera ton bonheur. On a tous vu les bonus des DVD des films de Pixar où t'as l'impression que c'est le paradis, que ce sont tous de grands enfants qui travaillent main dans la main pour fabriquer des chef d'oeuvres du cinéma, ils se baladent à trottinette et ont un bar à céréales, c'est merveilleux ! C'est un peu la machine à rêves. Bon. La vérité c'est que Pixar c'est un très gros studio, et que plus le studio est gros, moins ton poste est polyvalent et c'est pas le meilleur endroit pour exprimer ta créativité personnelle, à moins que tu sois à un poste très élevé. Suffit de jeter un œil sur Glassdoor et tu devines que c'est plein de politique interne et d'ambiance "t'as pas intérêt à te plaindre vu qu'il y a des milliers de gens qui rêvent d'avoir ton poste". Et les petits studios, c'est parfois pas la joie non plus : t'es pas toujours payé à l'heure, voire certains producteurs magouilleurs t'encouragent à bidouiller avec les assedics... Comme je suppose dans tous les milieux "de passionnés", c'est plutôt mal vu de refuser de rester tard au boulot donc des fois tu peux te faire un peu exploiter (et je te parles pas des storyboardeurs qui bossent de chez eux pour des délais de plus en plus réduits...). Et il y a de beaux projets qui se font en France, mais aussi énormément de séries moyennes ou très mauvaises, sous-traitées en Asie du Sud-Est et créées uniquement pour vendre des jouets.
    Bref. Il y a aussi des endroits très chouettes et des gens formidables, et j'aime beaucoup ce que je fais. Mais voilà, travailler dans le dessin animé ça n'a rien de magique en soi. C'est pas mieux qu'un autre secteur.

    Si j'essaye de casser un peu le truc c'est parce que comme je te connais pas, je sais pas si tu aimes plus le cinéma d'animation ou l'idée de travailler dans le cinéma d'animation, tu vois ce que je veux dire ? C'est pour ça que ma première question plus haut me semble importante :

    T'es pas obligée de me répondre à moi sur tout ça si c'est trop personnel :) mais penses-y. Si tu veux travailler dans le dessin animé sans forcément dessiner ou faire de la 3D, il y a plein d'autres voies. Plein de producteurs ont fait Science Po par exemple, des gens qui bossent sur les programmes jeunesse il y en a qui ont fait des master en comm (tu peux chercher des trucs spécialisés dans les industries créatives, le marketing ou le droit ou la gestion de l'audiovisuel, tout ça tout ça). Si tu veux faire du dessin/de la technique et travailler sans forcément faire de film de fin d'étude primé à Annecy, il doit y avoir des formations moins contraignantes que les écoles hyper-réputées et que tu peux faire pas post-bac (mais je te crois quand tu dis qu'il y en a pas beaucoup, c'est relou), et si ce que tu aimes c'est dessiner jour et nuit, dessine jour et nuit, fais tes propres animations sur Flash ou autre, mets-les sur internet, ça peut être ton hobby à côté :top: Si tu commences à travailler dans l'anim et que tu développes tes compétences artistiques à côté, il y a toujours les formations continues, tenter La Poudrière... (en plus tu parles anglais ! c'est un bon avantage parce qu'il y a plein de ressources en anglais sur Internet pour apprendre. Si tu mets de l'argent de côté, tu pourras essayer Animation Mentor, je ne sais pas ce que ça vaut mais pourquoi pas)
    Aussi : le cinéma d'animation à la base c'est du cinéma, donc tu peux réfléchir aux filières cinéma et audiovisuel aussi :top:
    Bref : garde confiance en toi, ne panique pas, et ne reste pas fixée sur une seule idée :cheer:
     
    Somebody else a BigUpé ce message
  11. Grinn-Green

    Grinn-Green
    Expand Collapse
    Grinnouille pour les intimes 8-)

    Ooooh oui je vais aller voir ça merci!! :3
     
    Doxie a BigUpé ce message
  12. Grinn-Green

    Grinn-Green
    Expand Collapse
    Grinnouille pour les intimes 8-)

    En ce moment je travaille sur un petit court métrage en stop motion. C'est mon petit bébé, mon projet à moi, et je voulais éventuellement le présenter aux concours des écoles d'animation. Mon niveau en dessin est à peu près correct je pense, mais moins bon que ce que je vois des personnes qui tentent la Poudrière par exemple. C'est pour ça que je me dis de plus en plus que j'ai pas envie que ma créativité et mon travail soient jugés non stop et comparés aux travaux des autres, et que je peut toujours faire de l'animation à côté d'un autre métier...De plus je crois que psychologiquement parlant il me serait très difficile d'essuyer un échec aux concours sans repartir pour 6 mois de dépression :/

    Ensuite qui sait, peut être que je peux bidouiller pour toucher le loin au monde de l'animation avec un master en communication, media .... En ce moment je suis entrain de décortiquer tous les masters possibles en Allemagne accessibles avec ma licence d'histoire... Je prend aussi des cours intensifs d'allemand pour avoir le niveau d'étudier, mais c'est vraiment pas facile ^^
    Pour l'instant donc le master reste la solution qui me semble la meilleure :)

    Oui ça fait rêver Pixar et tout ça (moi c'est Aardman et Laika parce que Stop Mo <3 ) mais c'est sur qu'à part être le patron c'est difficile et pas forcément payé comme on le voudrait...
    Bref, sincèrement j'essaie de prendre une décision et d'y aller sans regarder en arrière, j'aimerais surtout me sentir mieux et bien dans ma vie sans angoisser non stop sur l'avenir ^^'
     
    Céline Elti et Doxie ont BigUpé.
Chargement...