Conseils à destination des futurs profs particuliers

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Audrey Hepbrune, le 22 décembre 2014.

  1. Audrey Hepbrune

    Audrey Hepbrune
    Expand Collapse

  2. myrtilleee

    myrtilleee
    Expand Collapse

    Étant moi-même professeur particulier depuis plusieurs années, je trouve que dans l'ensemble l'article résume bien les différentes modalités d'accès et d'exercice de ce travail. Néanmoins- et sans remettre en question la véracité de l'expérience de l'auteur-, la réalité me semble moins "rose" que celle décrite, du moins dans le cadre d'une agence. J'ai été recrutée par une agence de cours à domicile bien connue pour enseigner dans deux matières du niveau 6ème jusqu'au premier cycle d'études supérieures. J'ai donc eu des élèves âgés de 11 à 18 ans, de milieux aisés pour la plupart, certains étant en vrai "échec scolaire" avec un rejet total de l'école, la plupart étant de bons élèves. Pour ces derniers, leurs parents souhaitent les pousser vers l'excellence et forger une certaine discipline de travail. C'est là un point déterminant qu'il faut avoir en tête lorsqu'on souhaite donner des cours particuliers. Les parents imposent parfois à l'enfant un professeur particulier contre sa volonté. Par conséquent, une patience angélique et les meilleures qualités d'adaptation et de pédagogie sont parfois vaines. Il ne suffit pas d'être un bon prof pour que cela fonctionne.
    Par ailleurs, certains parents ont tendance à considérer le prof particulier comme une baguette magique capable de faire des miracles dans l'évolution des notes. Donc dans le cas où les notes persistent à rester basses, c'est (selon eux) que la pédagogie adoptée est mauvaise. Parfois oui, mais parfois non. Il faut donc insister sur le fait que dans le tutorat particulier/soutien scolaire à domicile, trois entités influent: les parents/le prof/l'enfant. Et cela peut mener à des situations très ingrates pour le prof particulier comme pour l'élève.
     
    Lord Griffith et bat-momo ont BigUpé.
  3. bat-momo

    bat-momo
    Expand Collapse

    @Himeshann C'est horrible ce type d'entretien... Lors du miens, on m'a demandé "expliquez-moi les modaux anglais comme si j'étais un élève de 3°" "Mais, heu... genre tous les modaux d'un coup?" "oui" "Haaa..." J'ai quand même réussi l'entretien, mais c'est dur, et je ne comprends pas trop l'intérêt d'expliquer tous les modaux d'un coup... Très étrange. J'ai détesté l'entretien, mais je suis contente d'être allée jusqu'au bout, parce que j'ai mes élèves avec qui je m'entends très bien, et je ne vois jamais les conseillers de l'agence donc je suis tranquille.
     
Chargement...