Conseils pour écrire : mes 7 règles d'écriture

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Fab, le 16 mars 2010.

  1. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

  2. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Allez, zou ! Lance-toi =D J'ai posté un peu dans ce forum, c'est un terrain d'essai assez incroyable =)
    Et pour la partie de nous qu'on met dans un texte, je trouve ça vrai et très important, parce que j'aime écrire "avec mes tripes", aller au-delà de moi en quelque sorte, repousser mes limites (haha, nouveau sport extrême: le stylo ride !! XD)... Et puis surtout je m'éclate. Je joue avec les mots, les phrases, les idées, avec l'écriture (et tout ce qui est art graphique finalement) on passe d'un rôle à un autre, on se métamorphose ou on s'affirme en tant que "vrai", on cherche à perdre le lecteur ou mieux le trouver, etc.
    Ouais, l'écriture, j'prends ça à la fois comme un jeu et à la fois comme quelque chose de bigrement sérieux. Mais toujours plein de possibilités.
     
  4. LaBiche

    LaBiche
    Expand Collapse
    A chaud aux fesses

    Je suis presque flattée que tu aies retenu mon "comme Papa dans Maman" que je trouve très sympa, à défaut d'être poétique ;)
     
  5. Riam*

    Riam*
    Expand Collapse
    ₪ ø lll ·o.

    Au moment où je me dis que je vais jamais réussir à écrire tranquillement, je tombe sur cet article! Et franchement, Merci Fab ! Il aide bien. J'ai toujours du mal à m'y mettre et quand j'ai les idées, je les laisse dans le coin de ma tête en pensant bêtement que j'allais m'y mettre plus tard, voir le lendemain. Aïe Aïe Aïe, je vais essayer de pas le refaire !!
    En tout cas, article coup de pouce! Thanks !!

    Deetz > Je comprends, j'ai du mal à faire la différence entre moi et ce que j'écris et c'est ce qui m'empêche de me faire lire. Trop peur des critiques assassines et mauvais souvenirs. Heureusement, lorsque j'ai réussit à dépasser la peur (qui je pense ne disparait jamais totalement) je suis tombée sur quelqu'un de critique et agréable. Des critiques constructives en gros. Et ça aide. Je vais peut être posté sur le Forum Écriture.. bon pas tout de suite! :sweatdrop:

    A ouais.. pas eu le courage de regarder cette vidéo. J'avais lu un article de Disiz après l'émission.. Ça donne pas envie d'affronter les "critiques".

     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je savais pas Fab que tu avais écrit un livre.

    Je pense que je vais l'acheter pour mon chéri pour le jour ou je lui annoncerait qu'il va être papa ;)
     
  7. Cygnus

    Cygnus
    Expand Collapse
    Sous-marin

    Sympa ton article Fab! Personnellement, mes meilleures conditions pour écrire sont:

    - Le soir, tard dans la nuit.
    - Le moral à zéro (il semble que je sois plus créative quand je suis triste, comme beaucoup de grands poètes hihi).
    - Une musique qui me tient à coeur et forcément triste.
    - Open office ouvert, internet aussi mais sans y aller.
    - Ou le bloc-notes tout simplement.
    - Je fais souvent des listes de thèmes que j'aimerais évoquer, mais il y en a tellement!
    - Chaque fois que je lis un livre, son style m'imprègne et j'adapte à mon écriture les figures de style qui m'ont plues.

    J'adorerais avoir un logiciel comme Omnwriter mais pour windows; est-ce que vous en connaissez?


    Sinon, je voudrais rebondir sur un point. A la base, objectivement, les critiques visent - et doivent viser - un texte et non son auteur. En réalité, il est très difficile de savoir faire la différence, suivant les personnes que l'on a en face et leurs intentions; et je pense qu'au final, bien trop souvent, c'est un tout; elles visent à la fois l'auteur et son texte, mais c'est pas facile de se l'avouer.
     
  8. Zélande

    Zélande
    Expand Collapse
    Left this place for ever.

    Souvent, j'aime pas ce que j'écris. D'ailleurs j'écris rarement, de moins en moins, ça devient problématique pour moi qui adorais cela, et adore toujours.
    Mais quand j'écris, c'est pour laisser couler ce qui ne va pas. Alors me relire est un peu un calvaire, parce que je sais ce qu'il y a de moi et ce qu'il n'y a pas.

    Je sais plus ou moins quelles sont les conditions qui font que j'écris mieux. Toujours sur ordinateur, dans mon lit, le soir / la nuit, avec un album que je connais bien et/ou que j'adore dans les oreilles.
    Dès que j'ai une idée, même stupide, je la note quelque part (ce qui me fait plein de fichiers texte à refaire), mais c'est ça qui compte, comme vous le dites tous !
    Je suppose que j'écris pour moi avant tout, et que j'aime bien laisser mes "vrais" textes quelque part sur Internet. Et puis, je tiens un blog, ça veut tout dire... les autres sont importants dans ma volonté d'écrire.
    Je n'ai pas encore osé faire un tour du côté du forum Ecriture, je ne pense pas écrire assez bien.

    Merci pour ce super article, Monsieur le chef ! :P
     
  9. Léaa.x3

    Léaa.x3
    Expand Collapse
    <a href='http://www.madmoizelle.com/mode/marques/fiche-mode_2006-03-21_hm.html'>H&M</a> Lover

    Moi non plus je savais pas que tu écivais un livre.
    Moi je fais des nouvelles.
    Pour ma part je fais ça entre 16heures et 18heures.
    J'écoute des chansons boustantes.
    Je viens de crée un blog pour les mettre. J'en ai que deux.
    Si vous voulez faire n petit tour je vous passe l'adresse : www.leaax3547.skyrock.com
    Si vous trouvez ça bien ou nul donnez moi votre avis.
    Merci. :)
     
  10. SquarePizza

    SquarePizza
    Expand Collapse
    Dog mom

    Je me retrouve beaucoup dans ce que vous dites, d'écrire le soir sur fond de musique avec le moral assez bas, ou tout simplement avec une super idée.
    J'avais un blog de textes... Que j'ai vite voulu effacer ensuite. Je ne me reconnais plus vraiment dans l'écriture déchirée et trop sentimentale (j'en ai sûrement trop usé ^^'), alors j'essaye d'inventer des histoires. On m'a toujours fait plus de compliments que de commentaires négatifs sur mes écrits, en particulier sur la façon de décrire et de transmettre les sentiments, alors c'était plutôt gratifiant. Maintenant je suis un peu perdue... Je sais juste que je veux m'y remettre.

    Pour un équivalent sur Windows, j'ai trouvé Creawriter. Il faut donner de l'argent (minimum 5?, c'est ce que j'ai donné moi...) pour avoir une version plus complète par contre. Je n'ai pas encore testé, mais ça ne va pas tarder.
     
  11. Caracallas

    Caracallas
    Expand Collapse

    ]Alors je vois que comme beaucoup de Mad'z, j'ai une prédilection pour la nuit, tard, quand je sens que je suis la dernière éveillée dans la maison. Tout est calme et silencieux, et je sens que c'est le moment.
    Sur mon bureau...Enfin, les pieds sur le rebord de la fenêtre, l'ordi sur les genoux, sur le bureau, mais en principe, disons.
    J'écris en musique, souvent sur des musiques assez mélancolique d'ailleurs, mais il faut surtout que j'arrive à entrer dans ma bulle, la musique est un fond, mais je suis immergée, il n'y a que le texte qui compte, les réactions des personnages s'impose a moi (ce qui fait que bien souvent, je me retrouve à trois kilomètres de ce que j'avais prévu).

    Un autre endroit ou j'écrivais très bien, c'était en cours. Qu'est ce que j'ai pu écrire en cours de philo. Le prof qui parle, le brouhaha des élevés, ca m'apaisait et je trouvais vraiment cela propice à l'imagination. Ça m'arrive encore parfois d'écrire en CM, mais j'ai été bien plus inspirée durant mes années lycées.

    Pour ce qui est de la critique, j'ai bien du mal à me faire lire par des gens que je connais réellement. Ça me semble si intime, l'écriture. Je me sens mise à nue, quand on lit un de mes textes. C'est pourquoi j'écris un peu sur le net, la critique, bonne ou mauvaise d'inconnues m'est moins douloureuse. Ne me connaissant pas, ils ne jugent que le texte et je me sens étrangement moins à découvert. Protégée par la barrière de l'ordinateur.
     
  12. Missapple

    Missapple
    Expand Collapse

    Pour moi le plus gros soucis et celui de ne pas retoucher un chapitre. Il y en a certains que j'ai recommencer au moin dix fois parcequ'à chaque fois je pense : "Mais bon sang je suis capable de mieux !"

    Je pense qu'il faudrait vraiment que je trouve une espéce de mentor, quelqu'un qui s'y connaisse et puisse me guider ou simplement quelqu'un avec qui je puisse en parler sérieusement. Parceque lorsque l'on reçoit des compliments c'est agréable mais je sais que ce que j'écris n'est pas toujours génial et j'aimerai vraiment que quelqu'un puisse me dire : "Ta description est merdique, recommences !"

    En tous cas si l'un d'entre vous connais un bon livre ou un tuto où je puisse trouver une méthode de base destiné à construire un chapitre, je serais interresser !
     
Chargement...