Contraception : ma gynéco me prend-elle pour une bille ?

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Elvis., le 18 avril 2017.

  1. Elvis.

    Elvis.
    Expand Collapse
    Now go Cat go

    Bonjour à toutes ! J'ai un soucis de gynéco peu consciencieuse et de pilule, et j'ai besoin de vos lumières.

    Il y a 2 semaines, je suis allée chez une gynéco pour me faire prescrire une pilule (je suis sans contraception depuis plusieurs années). Celle-ci étant absente, j'ai été reçue par sa remplaçante. Je lui explique que mes dernières règles sont arrivées le 18, (on est alors le 3) et que je n'ai eu que des relations protégées. Elle me prescrit Optimizette Gé + un test de grossesse. (Je suis étonnée, elle m'assure que ce n'est qu'une formalité.) Elle me dit que je n'ai pas besoin d'attendre le test pour commencer la pilule, je peux aller l'acheter en sortant et la commencer le soir même, elle sera efficace à partir de 7 jours. C'est ce que je fais, en milieu de cycle donc.
    2 jours plus tard, prise d'un doute, je lis la notice qui indique clairement que la pilule doit être commencée le premier jour des règles. Je ne comprends pas, j'appelle le cabinet. C'est le début d'un parcours du combattant pour obtenir des infos.

    On me dit d'aller me renseigner ailleurs, la remplaçante n'est pas au cabinet avant une semaine et puisque la gynécologue ne m'a pas eu en consultation, je ne suis pas sa patiente. Je trouve ça un peu fort, j'ai pris rendez-vous avec son cabinet, j'ai payé une fortune non remboursée, c'est quand même pas de ma faute si je suis tombée sur la remplaçante, j'ai droit d'avoir un suivi. J'insiste, on refuse de me la passer ou d'organiser un appel, elle n'a pas le temps. En revanche la secrétaire accepte de transmettre mes questions. J'en ai des tas : Est-ce que je devais vraiment la commencer en milieu de cycle ? Si non, pourquoi elle m'a dit ça ? Je dois la continuer ? Quel impact sur mon cycle ? Quand est-ce que je serai protégée ?
    Après au moins 6 appels, j'ai des réponses partielles à des questions partiellement posées par la secrétaire. C'est le jeu du téléphone arabe, ce qui me semble relativement dangereux de la part d'un cabinet médical. Les réponses que j'ai extirpées sont lacunaires, sans autre forme d'explication : "Non, il ne fallait pas la commencer", "maintenant il faut la continuer", et "elle sera efficace dans deux mois".

    Deux mois. Je reste perplexe face à ce délai exagérément long, très loin des 7 jours annoncés. La première gynéco me donne un diagnostic A, la seconde un diagnostic B. Je n'ai même pas le courage de rappeler encore pour obtenir une explication. Il me semble que si la remplaçante a commis une erreur, (erreur pas si anodine puisque si le délai est de 2 mois, j'aurais tout à fait pu tomber enceinte en suivant ses indications), le minimum serait que le cabinet prenne le temps d'expliquer la faute, la marche à suivre et de répondre décemment à mes questions. Personne ne semble disposé à m'informer correctement sur ce cafouillage.

    Désolée pour le pavé, mais je suis un peu larguée par ces indications contradictoires et hébétée par la légèreté avec laquelle le cabinet traite cette histoire. Ça vous semble normal ? Si vous avez des éclairages à apporter sur ce méli-mélo, des conseils des suggestions, ce serait vraiment super. Merci !
     
    Allitché, Multicolorielle, Lis et 2 autres ont BigUpé ce message.
  2. Lethal Submission

    Lethal Submission
    Expand Collapse

    @Elvis. Tu peux commencer ta pilule quand tu veux et te protéger pendant les 7 premiers jours de prise. C'est la méthode quick-start.
    Donc la remplaçante avait tout bon et pas l'autre gynéco (tu ferai mieux de changer d'ailleurs pour quelqu'un de plus à jour... Médecin généraliste, gynécologue ou sage-femme).
    Tu as du le lire, mais surtout pas d'arrêt entre les plaquettes avec la pilule que tu as ;)
     
    Multicolorielle, Lis, Denderah et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. Patounette_love

    Patounette_love
    Expand Collapse
    J'ai rêvé d'être maman, je l'ai été mais trop peu de temps à mon gout ... Eléa, l'amour de ma vie <3 :innocent:

    @Elvis. pour ce qui est de la pilule Optimizette gé +, c'est la pilule la moins dosé en hormones, elle m'a été prescrite suite à mon accouchement ... on m'a préciser la date de commencement de cette pilule soit 11 jours après mon accouchement ... l'interne qui a fait ma sortie de l’hôpital ne m'a pas expliquer comment mon corps pouvais réagir ...
    en ce qui concerne ton suivi, il n'est pas normal du tout qu'on te traite de la sorte ... si tu en as la possibilité essaie de trouver un autre cabinet de gynécologie un peu plus sérieux ... il s'agit quand même d'un médecin assez important dans la vie d'une femme ...

    ce qu'il faut que tu sache c'est que tu dois être très rigoureuse sur l'heure à laquelle tu prend ce contraceptif, tu peux avoir jusqu'à 3 heures de retard au delà de cette tranche horaire tu a un risque d'être enceinte durant 7 jours (je crois) ... et ton corps peut bien évidemment te troller, par exemple, je n'ai mes règles qu'un mois sur 2, et tu peux avoir des pertes de sang assez minimes durant ton cycle (mais tout est normal) ...
    je ne comprend pas pourquoi elle t'as prescrit un test de grossesse ... tu as totalement le droit de consulter dans forcément être enceinte ....

    j'espère t'avoir un peu aider
     
    Allitché et Elvis. ont BigUpé.
  4. MC Doc

    MC Doc
    Expand Collapse

    @Patounette_love c'est 12 heures de délai, pas 3 heures avec optimizette, comme toutes les autres pilules.

    @Elvis. C'est absolument anormal que ta gynéco ait refusé de te répondre alors que tu as été vue par sa remplacante. Tu restes "sa patiente" car quand la patientèle d'un medecin est vue par un remplaçant il reste responsable d'eux à l'issue du remplacement.

    Quand on commence une pilule le premier jour des règles, on considère par définition qu'on n'est pas enceinte et donc que comme c'est le premier jour du cycle, la pilule sera efficace avant qu'une ovulation ne survienne et donc qu'il n'y a pas besoin de protection supplémentaire. Quand on commence en cours de cycle, on fait un test de grossesse pour s'assurer qu'on n'est pas en train de donner une pilule alors qu'une grossesse débute et s'il est négatif on commence la prise immédiatement. Dans ce cas considère qu'il faut 7 jours en plus de protection autre car selon le moment du cycle où la pilule est commencée, il pourrait y avoir encore ovulation juste avant que la pilule ne soit pleinement efficace.
     
    Allitché, Lis, Denderah et 4 autres ont BigUpé ce message.
  5. Patounette_love

    Patounette_love
    Expand Collapse
    J'ai rêvé d'être maman, je l'ai été mais trop peu de temps à mon gout ... Eléa, l'amour de ma vie <3 :innocent:

    @MC Doc l'interne et ma pharmacienne m'ont dit 3h, après je ne me suis pas renseignée plus que sa non plus ...
    Merci de l'info :)
     
    Elvis. a BigUpé ce message
  6. Elvis.

    Elvis.
    Expand Collapse
    Now go Cat go

    Merci pour vos réponses les filles ! Vous avez raison, c'est pas très normal, je devrais laisser un commentaire sur google ou je ne sais quoi peut-être.

    @Lethal Submission et @MC Doc, c'est donc bien ce que m'avais expliqué la remplaçante ! Cette histoire de "deux mois" de la gynéco me semblait étrange, tant la remplaçante avait été claire sur le délai de sept jours... Je ne comprends toujours pas d'où ça dort cette histoire, ça m'angoisse un peu.

    C'est quand même dingue que j'obtienne plus d'informations concrètes sur Madmoizelle qu'auprès du cabinet que j'ai payé (un bras).
     
    milla-tamtam a BigUpé ce message
  7. Melydo

    Melydo
    Expand Collapse
    J'utilise le pronom il (ou iel) + masculin

    @Elvis. Je prends cette même pilule et c'est bien ça, et idem en cas d'oubli un jour d'ailleurs : pendant 7 jours tu ne seras pas protégée d'une grossesse, et ensuite ce sera bon. Elle peut supprimer totalement les règles ou non, perso je les ai de façon très peu abondante et tous les 3-4 mois.
    En fait si j'ai bien compris, c'est une pilule qui ne supprime pas forcément les cycles car elle est micro-dosée. En revanche, elle bloque le col de l'utérus et empêche la fécondation si ovulation il y a eu (par exemple moi clairement, il y a un cycle qui passe de temps à autre, et paf j'ai des règles peu abondantes).Reprenez moi si j'ai dis des bêtises hein :fleur: Mais je trouve ça intéressant de savoir comment notre pilule marche.
    Et il vaut mieux la prendre toujours à la même heure, par exemple moi si je varie trop ça peut me provoquer des règles "de privation" par exemple (= des "fausses" règles), mais le délai indiqué est bien de 12 h :)
     
    Allitché, MC Doc, Elvis. et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. Fairies.

    Fairies.
    Expand Collapse
    Bloup.

    Effectivement on peut très bien commencer la pilule en cours de cycle ça pose aucun souci ! Et l'efficacité est là au bout de 7 jours je confirme.
     
    Elvis. et Patounette_love ont BigUpé.
  9. Luce K.

    Luce K.
    Expand Collapse

    @Elvis. Perso je ne connais pas cette pilule et les filles ont l'air de bien s'y connaître là dessus. En revanche, d'une façon générale si tu as un doute sur un médoc, tu peux toujours demander des renseignements à la pharmacie, je pense qu'ils peuvent t'expliquer le fonctionnement de ta pilule et à partir de quand elle sera efficace du coup.
    Une fois j'avais besoin de renseignements suite à un oubli de pilule je crois. Je n'ai pas consulté de gynéco, j'ai acheté une pilule du lendemain en urgence, mais je ne savais pas trop quand reprendre ma pilule, à partir de quand elle serait de nouveau efficace, tout ça... Le pharmacien que j'ai vu a sorti un genre de bible avec toutes les infos sur ma pilule et m'a donné les renseignements qu'il me fallait *-*
    Je pense qu'en urgence tu peux toujours faire ça. En tout cas ta gynéco a clairement pas géré, j'espère que tu en trouveras un.e plus efficace :fleur:
     
    Allitché a BigUpé ce message
Chargement...