De l'art d'éviter de mourir de faim le 31 de chaque mois

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Emilie Laystary, le 24 janvier 2011.

  1. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

  2. Ancien membre

    Ancien membre
    Expand Collapse
    Guest

    Pour ma part, j'économise en prenant du surgelé comme il est conseillé dans l'article. Mes amis détestent ça mais j'y ai été habituée puisque mes parents ont toujours eu un petit budget, honnêtement, ce n'est pas mauvais (contrairement aux conserves bourrées de sel), surtout qu'on peut accompagner d'huile d'olive (sous marque, grande bouteille, ça dure).

    Sinon, il faut tester les produits les moins chers, certains sont potables (plus en Angleterre qu'en France, je vous l'accorde). Souvent, les pommes et les bananes ne sont pas trop chères ce qui permet d'avoir des fruits frais.

    Enfin, il faut aussi savoir limiter les sorties et les dépenses inutiles, je ne suis pas très girly donc je n'ai pas de mal à me passer des achats vêtements (en revanche je suis fan de culottes et de soutifs mais je les regarde ça me suffit XD) mais je suis avide de lecture et là, je dirais : abonnement bibliothèque obligatoire. C'est triste de ne pas pouvoir se faire sa collection mais ce n'est pas une priorité.

    J'évite aussi les sorties (je n'aime pas trop ça en même temps) trop régulières.

    Bon, il faut s'adapter à nos besoins. Je mets mon budget dans la nourriture car j'ai beaucoup d'intolérances et pour acheter des compotes ou des yaourt et du lait de soja, il faut quand même un peu plus d'argent que pour des produits de bases. Je ne peux pas non plus manger d'oeufs, de chocolats et je dois éviter le pain (sauf complet de temps en temps), certains légumes, la viande et les produits laitiers. Ca a l'air de réduire beaucoup le budget comme cela mais il faut bien compenser !
    Il faut aussi toujours garder un budget santé pour les médicaments et le médecin "au cas où", un budget "catastrophe" et un budget "vêtement" parce qu'on ne se promène pas à poil dehors pour le moment. :lol:

    Je crois qu'une bonne technique aussi c'est la colocation, on partage le budget et ça réduit vachement les frais (ne serai-ce qu'en produits d'entretiens, papier toilette, etc), encore faut-il trouver quelqu'un (parfois entre frères et soeurs ou un ami qui est dans la même ville).

    Ce qui est sûr, c'est qu'il faut savoir réduire ses exigences parfois, mais personnellement, je ne suis pas encore morte de faim.

    Astuce de malade : toujours avoir un paquet de pâte et de riz d'avance au cas où. C'est mieux que rien.
     
  3. Aylen

    Aylen
    Expand Collapse
    danse sur plusieurs pieds

    Sinon voler du papier toilette à l'école ça marche aussi :d Ouuh la malhonnêêête
     
  4. Patsy Voldedust

    Patsy Voldedust
    Expand Collapse
    i knew you were tribble

    N'ayant ni four, ni congélateur... je peux crever de faim... ou bouffer des pâtes ^^ (c'est bon les pâtes quand on est étudiante)
     
  5. DolceVita

    DolceVita
    Expand Collapse
    home sweet home

    Déjà, bravo pour le titre, j'le trouve génial !! :d
    Pain + fromage + poêlées c'est ça la (sur)vie !!
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Un truc pas mal à avoir dans ses placards, c'est des pâtes à lasagne. On peut faire des lasagnes à tout ou presque (légumes, chèvre/épinard, bolognaise, saumon...), et c'est pratique pour accommoder les restes de viande ou de poisson.

    Prévoyez aussi quelques conserves de thon et de la purée Mouseline : avec ça, petit parmentier au thon express, avec un peu de râpé pour gratiner au four, et roule ma poule.

    Et acheter des condiments de base, parfois cher à l'achat, mais vu qu'on en utilise qu'un peu à chaque fois, on rentre vite dans ses frais : poivre, ail, herbes de Provence, Curry, persil, échalotte... et des bouillons-cubes, pour parfumer l'eau de cuisson de riz ou de pâtes.
     
  7. Steffie

    Steffie
    Expand Collapse

    les conserves c'est bien aussi
     
  8. Caradoc

    Caradoc
    Expand Collapse
    La ouéouette magique

  9. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

    :d
    Je vois que je ne suis pas la seule.

    En plus, je suis contente d'observer une amélioration du rapport "papier hygiénique / établissement de scolarité" au cours de ma vie d'étudiante :
    - quand j'étais en khâgne / hypokhâgne, le papier était (TROP) fin
    - quand je suis entrée à Science po, le papier était (TROP) rêche
    - maintenant que je suis à l'Institut Pratique du Journalisme, le papier est doux, soyeux et par gros rouleau genre yahouuuu, comme ça
     
  10. pik-midori

    pik-midori
    Expand Collapse

    Ma survie: les pâtes et le riz! c'est bon et ça va avec tout.
    il y a aussi la semoule...mais ça j'aime moins (mon sang italien surement), et les patates (mais c'est long à cuire).
    Sinon légumes et fruits de saison, après avoir regardé le prix quand même, parce que vu l'écart qu'il y a par exemple entre un type de pomme et un autre ça fait peur!!
    Aussi les conserves et surgelés, bien que je sois plus adepte du surgelé depuis que j'ai un baby congélateur:taquin:
    Produits laitiers des yaourts ou fromages blanc natures de la marque du magasin auquel j'ajoute de la cannelle, du sucre etc.Et puis ça peut même servir de sauce crudité avec un peu de ciboulette, de l'ail, de la moutarde...
    Du fromage râpé, ou à tartiner, ou même parfois de la mozza!
    Pour les protéines, voui c'est important aussi! Du thon en boîte, du blanc de poulet ou dinde, des oeufs, steaks (surgelés ils sont moins chers).
    En fait j'essaie au maximum d'éviter de prendre les marques, sauf si la qualité ou le goût est vraiment supérieur (pepsi max ou coca light: le luxe, le ketchup: accroc du Heinz, le thé: twinning forever, le chocolat pour les rares fois où j'en ai envie Kinder, Milka, Nutella, Galak: beurk le choco noir)
     
  11. Ancien membre

    Ancien membre
    Expand Collapse
    Guest

    Y a du PQ dans tes écoles ?!

    (C'est de l'humour mais je dois avouer que c'est plutôt mes écoles/ma fac qui me le piquait)
     
  12. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

    Tu me fais penser à moi le premier mois de mon Erasmus en Italie, quand je vivais dans cette résidence d'étudiants à l'extérieur de la ville : j'en ai été réduite à faire un stock de sandwichs triangle pour la semaine => rapide, pas de cuisson à gérer, pas d'odeur à dissimuler pour ne pas déranger les "roommates", et pas cher !

    Courage, pense que tes études vont t'amener un super job, ton super job un super salaire, ton super salaire une magnifique cuisine équipée dans laquelle tu pourras cuisiner 3 heures durant des plats aux milles senteurs.
     
Chargement...