Délit de cuite - Le Carnet d'un Pompier

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Le Matou, le 3 août 2012.

  1. Le Matou

    Le Matou
    Expand Collapse
    Des fois je sauve des chats, des fois j'écris.

  2. azertg

    azertg
    Expand Collapse
    J'aime la bière et les frites.

    Cet article me rappelle à quel point j'ai tendance à vouloir protéger toutes les personnes qui ont trop bu, quand je suis moi-même un peu éméchée :facepalm: (ce qui inclut notamment les personnes qui dorment, les personnes qui vomissent, les personnes qui tiennent des propos incohérents, les personnes qui éprouvent l'envie soudaine d'embrasser tout le monde -et de préférence, des personnes que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam). Notons que je préfère encore faire ça (même si mon efficacité est disons...très limitée) que laisser le pauvre gars se faire taper dessus comme Jojo.

    (Et il faudrait que je me renseigne un peu pour voir si en Belgique, les pompiers sont aussi appelés sur ce genre d'interventions. J'ai l'impression de toujours voir des ambulances rattachées à un service d'ambulances, et pas à une caserne quelconque...)
     
  3. howdy kk

    howdy kk
    Expand Collapse

    Le Matou .... Je t'aime !!
    J'adore tes articles !
     
  4. Le Matou

    Le Matou
    Expand Collapse
    Des fois je sauve des chats, des fois j'écris.

    @howdy kk Miaou !
     
  5. Altheea

    Altheea
    Expand Collapse
    20, 24 hours to go, I wanna be sedated

    J'aime beaucoup les articles du Matou, et celui-ci rappelle un truc important des soirées...Les potes bourrées on s'en occupe même si on en arrive à appeler une ambulance/les pompiers, la moindre des choses est de rester avec lui jusqu'à l'arrivée des secours.

    Ce jeune homme a vraiment pas de chance d'avoir des amis pareil :s
     
  6. howdy kk

    howdy kk
    Expand Collapse

    Rooo oui ! L'uniforme ... (bave)
     
  7. Evony

    Evony
    Expand Collapse
    I gave wrong people the right pieces of me.

    J'adore tes articles.

    Mais le pauvre Jojo, ça m'as fait de la peine pour lui.
     
  8. Le Matou

    Le Matou
    Expand Collapse
    Des fois je sauve des chats, des fois j'écris.

    Keep Smiling Merci de lire mes aventures ! Tu sais, le pauvre Jojo il aurait pu subir bien pire... Dans son état il aurait pu tomber dans le fleuve (ce genre d'histoires a beaucoup fait la une dernièrement et cela arrive plus souvent qu'on ne le pense), se faire voler ses papiers, être renversé par une voiture, se faire vraiment abîmer dans une bagarre, etc.
    Ce qui lui est arrivé n'est pas très joyeux c'est sûr, mais s'il n'est pas trop bête il en tirera la leçon et ira faire la fête avec des personnes sur lesquelles il peut compter !
     
  9. Cilece

    Cilece
    Expand Collapse
    En cours de piéytchdi

    Le Matou, c'est mon nouveau Tonton. Chaque article est cool, même quand ce ne sont pas des histoires très gaies comme celles-ci.

    Pour ce qui est du sujet, euh, moi ça me révolte. On voit plein d'histoires dans les journaux, comme ça, où un jeune est retrouvé tout seul, ivre (voire parfois mort, noyé). Mais qui sont leurs potes à ces gens-là?
    Un pote à moi bourré, je le laisse jamais seul dans la rue, on rentre, on finit la soirée à la maison quand on l'a couché et basta. Je veux dire, c'est normalement naturel chez les amis, non?
    Je dis pas du tout que c'est mal de se bourrer la gueule etc (oui, c'est pas bien, ok, mais moi aussi, j'ai déjà vomi dans la rue, donc je suis mal placée), non, le truc révoltant c'est ces gens qui laissent leur pote moisir dans la rue. Dans le cas de Jojo, ouais c'est déjà bien chaud, mais ça aurait pu être pire. Et là, qu'auraient dit ses potes, hein?
     
  10. Nat-sans-H

    Nat-sans-H
    Expand Collapse
    36 15 My Life

    C'est arrivé à un pote il y quelques années, option "pompiers" en moins.

    On était à une soirée chez des amis, le pote en question - fin bourré - nous annonce qu'il doit partir. On ne veut pas le laisser partir, pas dans cet état. On lui propose de rester dormir. Il refuse. On lui appelle un taxi pour qu'il rentre chez lui, et on paye le taxi d'avance après lui avoir donné l'adresse du domicile du pote.

    Le lendemain, le pote nous appelle pour nous dire qu'il s'est réveillé couché dans une ruelle, la gueule défoncée et sans ses papiers ni son appareil photo. Il ne se souvient de rien, pas même de l'histoire du taxi.

    Difficile de ne pas se sentir coupable... en même temps, qu'aurions-nous pu faire de plus ? :sad:
     
  11. endza

    endza
    Expand Collapse
    Force du Mal

    Je connaissais pas ces articles, je viens de découvrir.
    Mais c'est fou comme les histoires de beuveries qui finissent mal deviennent tristement banales :sad:
     
  12. Lou-Anne

    Lou-Anne
    Expand Collapse
    FAIM

    Le matou serait-il rennais ??

    Oui bon ok j'arrive après la bataille..:erf:
     
Chargement...