Des femmes découvrent leur propre sexe

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lady Dylan, le 11 juin 2014.

  1. Lady Dylan

    Lady Dylan
    Expand Collapse
    Hazel Tellington

  2. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Une fois ma gynéco m'a proposé de regarder mon col de l'utérus pendant l'examen. Je me suis dit que j'aurais pas l'occasion de sitôt donc j'ai accepté, elle a mis un miroir en face du spéculum et m'a expliqué ce que je voyais, comment ça pouvait changer, comment elle-même l'examinait, etc. J'avais trouvé ça très cool !

    Mon sexe, je l'ai vu tôt par curiosité aussi, mais je l'ai longtemps trouvé hideux (le mien et les autres que j'ai pu voir d'ailleurs). Il m'a fallu un bon moment pour arrêter d'être dégoûtée par les vulves, mine de rien...
     
  3. Mayda

    Mayda
    Expand Collapse

    J'ai dû regarder pour la première fois à 12 ans quelque chose comme ça. Ça me paraît assez ouf qu'il y ait des femmes qui n'ont jamais regardé, j'ai envie de savoir comment je suis faite moi ! :-D
     
  4. Margottine

    Margottine
    Expand Collapse
    Escalade la pyramide de Maslow.

    Quelqu'un saurait m'expliquer pourquoi les anglophones utilisent le terme Vagina plutôt que Vulva ?
    Parce que ne pas voir son vagin est plutôt normal. Paies ta descente d'organes sinon :yawn:

    Sinon je trouve ça fou de vivre dans un monde où les filles ont "peur" de regarder leur propre sexe. La réaction de la dame qui rend immédiatement le miroir est assez dingue, on dirait qu'elle vient de regarder un nid d'asticots mutants. Bien sûr on peut avoir des complexes, mais ça me rendrait triste de "bannir" une partie de mon corps comme ça.

    Sinon j'ai immédiatement pensé à l'épisode d'Orange is the new black que j'ai regardé hier :d


    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
  5. Romilly

    Romilly
    Expand Collapse
    Süße Sopran

    La première fois, je devais avoir 8 ans, j'étais très curieuse... et j'ai complètement flippé. Genre "maman y a un trouuuuu, c'est trop grand pour faire pipi ça!" et ma pauvre maman a eu le droit à l'examination en direct pour me rassurer et me dire que non, non, le trou du pipi c'est pas celui-là et que l'entrée du vagin était totalement normale.
    Plus tard je regardais "souvent" parce que quand les poils ont commencé à pousser, ça m'inquiètait de savoir jusqu'où ça irait. Genre entre les grandes lèvres etc. (Oui j'ai une imagination débordante).

    Et depuis épilation etc, donc j'ai "l'habitude". Je ne trouve pas ça moche ou dégoûtant, mais ce n'est pas une chose dont je parle facilement pour autant :)

    @Margottine : le mot "vagina" vient d'une racine latine voulant dire "gaine", "fourreau", "ce qui couvre"... Ca inclut donc le vagin mais aussi les lèvres qui "couvrent" et servent de "gaine" à ce que nous, nous appelons vagin, et vulva vient de "tourner", "courber", "retourner des objets" et est spécialement utilisé pour l'entrée du vagin. En français, l'étymologie n'a pas fonctionné exactement de la même manière à cause de la culture et de la médecine, faisant des faux amis, mais c'est la même base.
     
  6. Masha

    Masha
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Je crois que j'avais 5 ans quand j'ai pris un miroir pour me regarder brièvement :shifty: Je me souviens d'avantage de l'acte que de ce que j'ai vraiment pensé, mais il me semble que j'avais trouvé ça super complexe :cretin: (et flippant) et je m'y suis aventurée bien plus tard pour voir plus longuement l'entrée du vagin etc.
    Sinon, elles sont trop chou :tears:
     
  7. Goatsy

    Goatsy
    Expand Collapse

    J'avoue que la première fois que j'en ai vu, c'était celle de ma petite soeur, après le bain, je devais avoir 8 ou 9 ans. J'avais d'ailleurs été voir ma maman en lui disant qu'il me semblait que j'avais vu le trou par lequel sortent les bébés (et ma peur panique de me dire que ça devait passer par un si petit trou).

    Puis, curieuse, j'ai approfondi l'expérience avec moi-même en utilisant un miroir. Au moins, je mettais des images sur les mots ! Et aujourd'hui, c'est surtout pour l'épilation que ça m'importe ^^

    Mais ma meilleure amie faisait partie de ce genre de femmes qui n'osent pas regarder et encore moins toucher. Ça a changé depuis qu'elle est devenue active sexuellement, mais c'est vrai qu'avant, je me sentais trop bizarre à côté d'elle, pensant que j'avais un grain, ou que j'étais totalement obsédée (et les articles de madmoiZelle sur la sexualité m'auraient bien aidés à l'époque...). Du coup, ça ne m'étonne pas que certaines femmes n'aient jamais porté d'attention particulière en termes d'observation à cet endroit de leur anatomie.
     
  8. Ex- Lulae

    Ex- Lulae
    Expand Collapse
    At too look into the past, we forget the present and erase the future...

    Tiens le post de @mymy me fait penser que ma gynéco m'avait demandée si j'avais déjà regardé mon sexe dans un miroir sauf que j'étais tellement flippée à l'idée de regarder devant elle que j'ai dit oui sans même réfléchir à si je l'avais vraiment fait avant ou pas. Après coup, je me suis souvenue l'avoir fait mais sa demande avait de nouveau attisé ma curiosité et aussitôt chez moi j'ai ré examiné tout ça.

    Comme beaucoup (toutes ?) ici, ça me surprend que des femmes adultes n'aient jamais osé regarder leur vulve. Mais alors se faire filmer pour la découverte de ses parties génitales, faut oser :oo: Les meufs elles ont jamais osé regarder leur sexe et elles font d'une pierre deux coups : "oh bah tiens d'accord je vais essayer finalement, aller filmons tout ça tant qu'à faire et montrons ça au monde entier" .... Je comprends pas bien.

    Mais c'est cool hein, la vidéo est choue et ça aidera peut être d'autres filles / femmes qui n'avaient pas osé franchir le cap avant.
     
  9. Arpège_

    Arpège_
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai regardé le mien assez tardivement contrairement à vous toutes (il y a quelques années seulement en fait). Et honnêtement je n'ai pas vraiment d'explication à ça; je n'y avais simplement jamais pensé avant, et rien à voir avec de l'appréhension, du dégoût, ou que sais-je. :shifty:

    Pour ce que j'en ai pensé, je crois que j'ai surtout trouvé cette vision très "chirurgicale", pas grand chose de plus.
    D'ailleurs (pardon pour ça), c'était à l'occasion de ma première mycose vaginale. Sinon, qui sait ? J'en serais peut-être au même point qu'elles aujourd'hui... :ninja: Et même si personnellement je n'aurais pas accepté d'être filmée, ça ne me choque pas que des femmes acceptent, parce que ça n'a pas été un "gros événement" pour moi (je me suis dit que j'allais le faire, je l'ai fait, et voilà). :shifty:
     
  10. Margottine

    Margottine
    Expand Collapse
    Escalade la pyramide de Maslow.

    Ah super merci pour l'explication ! Ce qui est marrant c'est qu'avant d'avoir ta réponse, j'ai demandé à google, et j'ai pu constater que le débat existe aussi chez les anglophones, et que les définitions sont les mêmes que les nôtres. Mais ça doit être une "tradition" venant de ce que tu m'expliques :)

    Sinon le post de @mymy me fait penser que j'ai déjà vu un tas de col de l'utérus, mais jamais le mien. Je vais passer pour une tarée si je demande à ma gynéco la prochaine fois :d
     
  11. Olimeli

    Olimeli
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    moi ca me fait juste halluciner?! c est ton propre corps, c est une curiosité saine, c est normal de voir son corps ! tu prends un petit miroir et tu regardes ou tu te mets face a une grande glace... pas obligée de le faire tous les soirs mais quand meme, 1 fois ds sa vie non??? :culotte:
     
Chargement...