Des filles en école d'ingé - Épisode 3 : pourquoi ce choix ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 7 février 2013.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Charuru

    Charuru
    Expand Collapse
    En construction...

    Je ne suis pas du tout du milieu ingé, pas étudiante et même pas française... mais j'aime bien cette série d'article :)
     
  3. mee00

    mee00
    Expand Collapse

    Je n'ai pas encore tout lu mais je trouve cette série intéressante !!

    Mais c'est bien dommage que les 3 écoles représentées soient toutes les 3 des écoles privées !!

    Il existent de nombreuses écoles publiques d'ingénieurs et qui sont également très réputées ! (Centrale, les mines, mais également des écoles post bac telles que les UT ou les INSA...)

    Malheureusement encore beaucoup de personnes croient aujourd'hui que école d'ingénieur = frais d'admissions élevés.
    Mais, tout comme pour les facs, les frais d'inscriptions des écoles publiques sont fixées chaque année par le ministère, et ces écoles accueillent environ 30% de boursiers.

    Dommage donc qu'aucune école publique ne soit représentée parce que ça continue à diffuser cette image "d'élite financière" qui n'est plus vraie du tout :)
     
  4. Post it

    Post it
    Expand Collapse

    J'aime bien cette série d'articles, mais je ne comprends pas pourquoi seules les écoles privées sont representées. Je suis moi même en école d'ingé publique, ou les frais d'inscription sont les frais universitaires. Il y en a des plus ou moins réputées, dans une multitude de domaines différents.
     
  5. KBi

    KBi
    Expand Collapse
    Onk Onk

    Wahou : la raison numéro un pour ne pas aller à la fac c'est parce que c'est trop élevé intellectuellement ? Oo

    Non mais faut arrêter de mystifier la fac là! ecole d'ingé ou fac, il n'y a pas une voie plus intelligente. La fac c'est plus orienté connaissance. Quelqu'un de la fac comparé à un ingénieur saura plus de choses sur son domaine, mais un ingénieur saura travailler en groupe, faire des présentation etc. Et c'est pour ça qu'on trouve plus de boulot avec une école d'ingé, parce que la formation comprend un enseignement pour savoir travailler dans une entreprise, sur un projet etc. Mais question intelligence, tu fais pas des truc "simple" en école d'ingé, tu as le même niveau intellectuel.

    Le coté impersonnel, ok, je comprends (moi c'est ce qui me plaisait à la fac et me plaisait moins en école d'ingé).

    Mais la raison n°1 pour aller en école c'est que tu as du boulot après et tu es pluri-disciplinaire.

    J'ai fait université puis école d'ingé (recrutement à bac+2). Je sais donc comment sont les deux. Intellectuellement je me suis plus éclaté à la fac, je faisais que ce que j'aimais, j'apprenais plein de truc, j'étais contente. Mais je me suis dit, ouais c'est cool, mais après je serai au chômage alors on va chercher ailleurs. (Parce que bon, les places d'enseignant chercheur c'est la perle rare et tu galère à max). Je venais de faire deux premières années de médecine plus une deuxième année de licence de bio. J'ai postulé pour le réseau polytech [école d'ingé intégré au fac et étant non boursier, j'ai payé 900 euros par an au lieu des 450 euros à la fac]. Au final j'ai choisi de faire Technologies de l'Information pour la Santé à Polytech' Grenoble, ça combinait deux choses que j'aimais beaucoup : la santé et l'informatique. Et je dirais que l'école d'ingé m'a appris la vie : travailler en groupe, savoir s'exprimer, savoir gérer un projet, les conflits etc. Alors oui c'était beaucoup moins spécialisé mais j'ai vu plus de sujets. J'ai adoré la modélisation objet, la gestion de projet et le traitement du signal, oui je me suis emmerdé en bio, oui j'ai galéré avec les maths super dur alors qu'on a quasiment pas fait de math depuis le bac. Mais aujourd'hui, je regrette pas : j'ai eu tout de suite un boulot super et c'est exactement ce que je voulais faire.

    Mon parcour est une réussite car j'ai toujours eu un but et j'ai toujours choisi ma fac ou mon école en fonction de ce que je voulais faire. C'est ça la clé d'une bonne orientation.
    Par contre faire prépa puis finalement une grande école généraliste et puis se rendre compte à la fin qu'on sait toujours pas ce qu'on veut faire et qu'on a fait uniquement les matières qui nous plaisent et qu'au bout du compte le boulot après ne nous plait pas ou qu'il y en a pas, là c'est gâcher sa scolarité.
    On peut très bien faire une bonne orientation en allant à la fac. J'ai une amie qui a fait médecine aussi et a fini la licence de bio, elle a trouvé un master hyper spécialisé en génétique et elle a trouvé du boulot. La différence c'est qu'à la fac, on te pousse pas à l’excellence qui est nécessaire pour aller dans ces masters qui donnent du boulot et qui sont hyper intéressants. à la fac, il faut compter que sur toi-même pour réussir à faire une scolarité réussie qui abouti à quelque chose sans trop de difficultés et ça marche que pour 15% des gens.
     
  6. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    Moi j'ai préféré aller en fac principalement parce qu'il y a un large potentiel de... glandage !!! Au départ j'étais partie pour faire une prépa (et véto après), je n'ai pas été acceptée, et ça a été un énorme soulagement pour moi au final... Mon frère a fait une prépa, et quand je vois le temps qu'il passait à bosser... :sick2: A la fac on est vraiment + libres, et avec un travail régulier mais pas non plus intensif, je m'en suis très bien sortie, ce qui n'aurait sans doute pas été le cas en prépa où j'aurais surement baissé les bras.

    Mais bon, c'est vraiment une question de personnalité.

    Cela dit, dans le domaine que j'ai étudié en master (à savoir l'agriculture tropicale), nos profs-chercheurs nous disaient sans arrêt que nous étions "mieux" que les sortants d'école, car on avait une vision + globale du domaine, notamment au niveau des populations locales, alors que les ingés avaient tendance à arriver avec 40 bouquins sous le bras en voulant tout changer, sans du tout prendre en compte l'aspect humain, et en valorisant la productivité (ce qui n'est pas forcément la meilleure approche dans ce domaine bien spécifique).

    Enfin loin de moi l'idée de faire une hiérarchie, tout ça pour dire qu'on n'apprend pas les mêmes choses d'une part, mais d'autre part pas de la même façon 
    Après je me suis rendue compte à mes dépens qu'un diplôme d'ingé, bah c'est toujours + demandé qu'un master... (exception française, d'ailleurs)
     
  7. anne-sooo

    anne-sooo
    Expand Collapse
    Détendue Guest

    J'aime ce genre d'article qui montre des filles en école d'ingé. Mais je voudrais réagir sur "l'opposition" entre fac et école. Beaucoup trouve que la fac c'est impersonnel, qu'on est pas formé à travailler en groupe ... etc et je ne suis pas d'accord pourquoi ?? Parce que j'ai fais ma licence (bac+3) en fac on était 30 étudiants en L3 (60 en L1) et là j'ai démarré en Master 1 on est 19 et les profs nous connaissent tous, nous forme au métier d'ingénieur en environnement, géosciences de la surface, pédologie (science du sol), transport solide en rivière. Nous devons faire régulièrement des présentations (type exposé) d'article scientifique de recherche ou appliqué (au choix) en M2 on a un projet d'ingénieur ou recherche (pour ceux qui veulent) tutoré par des professionnels (ingénieurs ou chercheurs). On a des stages tous les ans. Bref on a quasi la même formation qu'en école d'ingé (je connais assez bien, mon frère en a fait une public et en informatique) mais sans le diplôme! Bon alors certes je suis dans une branche où on est peu nombreux mais où nous sommes quasi (au cas où ^^) sûr d'avoir un travail dans le domaine que l'on a étudié. En bio, l'impersonnalité n'est valable qu'en licence après en master c'est un peu moins vrai.

    Voilà voilà désolé pour le pavé =D
     
  8. KBi

    KBi
    Expand Collapse
    Onk Onk

    Heureusement qu'il existe des contres exemples! Les fac savent pourquoi le diplôme est moins vendeur et le changement est en cours ^^ Plus de stage obligatoire, plus de projet en équipe etc. C'est quoi ta fac ?
     
  9. anne-sooo

    anne-sooo
    Expand Collapse
    Détendue Guest

    Fac de sciences et techniques à Tours (François Rabelais 37)
     
Chargement...