Des scientifiques ont mis en place des « utérus artificiels » et ça semble marcher plutôt bien !

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 27 avril 2017.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

  2. Aqua

    Aqua
    Expand Collapse
    Do what you can, with what you have, where you are.

    Côté éthique ça pose pas mal de questions en fait.
     
    Ilya, Kaus Australis, niniel et 5 autres ont BigUpé ce message.
  3. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme."

    Je vois bien les avantages que l'on peut tirer de l'utérus artificiel, mais j'y vois également les multiples dérives (jusqu'au bout de la dystopie, ambiance stérilisation forcée de toute la population, eugénisme etc.). Ça m'a fait penser à Matrix avant Le Meilleur des Mondes, ce qui est sûr c'est que notre espèce ne brille pas par sa capacité à être éthique et à savoir s'arrêter.
    Enfin t'façons, au point où on est, ......
     
    AreCNE, Alonso, Gwendolyn-yeah et 21 autres ont BigUpé ce message.
  4. Luna-Frog

    Luna-Frog
    Expand Collapse
    "Il faut pas respirer la compote, ça fait tousser."

    Pour aider les grands préma why not, mais ça me met super mal à l'aise en fait...
     
    Ovna, Kaus Australis, Cornélie et 5 autres ont BigUpé ce message.
  5. JAK-STAT

    JAK-STAT
    Expand Collapse
    Je viens du ghetto daze

    Je comprends l'intérêt pour les (grands) prématurés.
    Mais faut voir jusqu'où ça va.
    Je verrais ça élargi aux dénis de grossesse avancés (= au delà du délai de l'IVG) pour que la "mère" ne soit pas forcée de porter le foetus jusqu'à la fin. Je pense que ce serait bien.
    Mais après est ce qu'on arrivera au point où il n'y aura plus de gestation humaine ? ce serait problématique (pour les grossesses désirées) parce que le foetus acquiert dans l'utérus la capacité de reconnaitre sa mère (son odeur et sa voix), et du coup c'est le début du lien mère-enfant (enfin je pense, on peut ne pas être d'accord).
     
    Aamu., Kaus Australis, niniel et 6 autres ont BigUpé ce message.
  6. Yaladaisa

    Yaladaisa
    Expand Collapse
    Je suis un nuage

    Personnellement je suis contre ce genre d'avancé, à force de se jouer créateur-mégalomane-supérieur à la nature, on finira par nous même nous empoisonner. L'Homme est le pire cancer de la terre, et ça commence par les dérives scientifiques qui tentent à chaque fois de dépasser les anomalies NATURELLES qui sont légitimes.
    C'est dur à entendre, c'est hard core, mais ça reste mon avis, faut arrêter d'aller trop loin. C'est bien de faire ce genre d'inventions, quand 5 millions d'enfant meurt de faim chaque année dans le monde. On voit les priorités.
     
    #6 Yaladaisa, 27 avril 2017
    Dernière édition: 28 avril 2017
    AreCNE, Eternally, Aamu. et 17 autres ont BigUpé ce message.
  7. melomania

    melomania
    Expand Collapse

    Pas l'homme, encore moins l'Homme, mais l'humain !! l'Humain si vous voulez !! mais pas vous, pitié T-T
     
    yuyunaâ, Althéa Vestrit, Aqua et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    Clairement le fait d'être dans le ventre de la mère offre de l'affection, de la tendresse (bon hors cas particuliers) et même les scientifiques s'en inquiètent déjà. C'est un besoin physiologique pour qu'un être humain se développe correctement, qu'il soit aimé et touché (physiquement).


    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Aamu., Althéa Vestrit, niniel et 13 autres ont BigUpé ce message.
  9. Freehug

    Freehug
    Expand Collapse
    Œil en goguette

    Vous vous projetez pas un peu trop ? Je dis pas ça méchamment, hein, mais des freins éthiques on en a. Si la technologie aboutit (on dira merci aux pauvres agneaux, d'ailleurs), je doute très fortement que son utilisation soit autorisée hors du cadre où l'enfant est un très grand prématuré, du moins pas en France. Rappelons que la PMA est réservée aux couple hétéro et mariés - ce qui est n'importe quoi à mon avis, réclamer le mariage comme preuve de stabilité, admettons, mais ça change rien si c'est deux femmes à mon sens. Donc non, les dérives transhumanistes du genre "bon bah maintenant plus aucune femme tombera enceinte parce que c'est relou, et on va bosser un peu plus l'eugénisme, hop", à mon avis ça reste de l'ordre du fantasme. Faut juste rester vigilants pour que ça le reste, on sait jamais.
     
    yuyunaâ, Althéa Vestrit, Cornélie et 15 autres ont BigUpé ce message.
  10. JAK-STAT

    JAK-STAT
    Expand Collapse
    Je viens du ghetto daze

    Euh bah sauf si tu veux pas porter les enfants justement, et que t'y es forcé.e. Sinon, si tu as décidé que tu voulais des enfants de toi-même (pour les gen.te.s qui ont un utérus) je considère aussi que c'est normal de les porter.
    Et c'est plus tard que le foetus entend les voix et tout. Y a pas de limite réelle entre embryon-qui-sent-rien et foetus-qui-sent des trucs. Ca se fait progressivement. Si la gestation dure 9 mois c'est pour une raison. Je précise parce qu'il y a des gens qui pensent qu'à 3 mois c'est déjà un bébé, bah non, le foetus est immature et pour cause il ne survivrait pas s'il était accouché à ce moment là.

    Bon et si l'enfant est choyé après, y a pas de raison qu'il devienne psychopathe. Même s'il n'est pas forcément choyé, je veux dire, les enfants orphelins ne sont pas psychopathes. Partir de là ça voudrait dire que les grands prématurés qui pourraient bénéficier d'un utérus artificiel auraient tous des problèmes psys, et c'est un peu bof comme idée. Surtout qu'à priori les parents viendraient régulièrement prendre des nouvelles, donc finalement ils ne seraient pas vraiment hors contact humain.
     
    Celestina Warbeck, ramblinwoman, sweetonic et 8 autres ont BigUpé ce message.
  11. JAK-STAT

    JAK-STAT
    Expand Collapse
    Je viens du ghetto daze

    C'est ce qu'on pensait pour le clonage humain, mais il se trouve que des scientifiques peu éthiques seraient tout à fait capables de cloner des gens en échange d'une très grosse somme d'argent, parce qu'ils savent le faire. Pareil pour l'immortalité, ça bosse très sérieusement dessus et il y a énormément d'argent à la clé. Faut bien se rendre compte que la technologie n'est pas encadrée partout de la même manière, et que les règles d'éthique ne sont pas les mêmes partout non plus.
    Pour le moment ces utérus artificiels ne sont même pas encore prêts pour les humains, mais quand ils le seront, personne ne sait ce qu'on va en faire.

    @melomania ce que je me dis tous les jours quand je vois dans mes cours "les droits de l'Homme", "les besoins de l'homme"...en anglais c'est beaucoup plus intelligent. C'est Human Rights. Human needs. ET il n'y a pas cette règle débile du masculin qui l'emporte sur le féminin, et il y a un genre neutre. En France c'est une bonne blague, même dans les droits de l'Homme, "tous les citoyens naissent libres et égaux en droits"...sauf les femmes. Et ouais.
     
    #11 JAK-STAT, 27 avril 2017
    Dernière édition: 27 avril 2017
  12. Lunafey

    Lunafey
    Expand Collapse
    Une communauté qui empêche le dialogue, les points de vues alternatifs et la critique est une communauté malade.

    C'est même plus qu'un besoin physiologique, c'est un besoin vital ! Les bébés qui ont tout ce qu'il faut pour survivre (nourriture, chaleur, sommeil) mais sans tendresse (ça s'appelle l'hospitalisme) meurent ou survivent avec des pathologies extrêmement lourdes. On a subi de réelles épidémies de ce type à la grande période des orphelinats "à la chaine".

    Ça c'est pour l'après naissance, mais en effet le lien mère enfant se développe déjà avant la naissance via la voix (les bébés préfèrent la voix de leur mère tout de suite, on le mesure via le paradigme d'orientation préférentielle de la tête, et la succion), l'odeur, le ton des paroles adressées, le rythme cardiaque, les hormones qu'il partage avec sa mère...
    On imagine mal l'impact de tous ces paramètres sur le développement cérébral quand on bosse pas dedans mais c'est vraiment très très important.

    Au moment de la majorité du travail de la maturation cérébrale, on peut tout à fait imaginer que grandir dans une poche artificielle bloquerait ce premier processus de sociabilisation et d'attachement, et donc entraînerait de grandes conséquences dès la naissance.
    On pourrait réduire les risques avec une forte présence parentale, des touchers de la poche... Mais c'est loin de reproduire ce développement naturel.
    Quand on sait que les dénis de grossesse massifs entraînent parfois des complications obstétriques et neurocomportementales, ou qu'un enfant d'une mère dépressive durant la grossesse augmente de 5 fois ses risques de subir lui aussi une dépression plus tard... on ne peut pas ignorer l'impact des conditions de grossesse sur l'enfant.
    Alors bon, je suppose qu'on essaiera avec des prématurés tests, et qu'on verra le niveau de conséquences que ça a avant de généraliser cette pratique si elle fonctionne.
    Si la volonté est bonne (augmenter le taux de survie des grands prémas en leur permettant de continuer à maturer), il ne faut pas pour autant perdre tout sens critique sur les conséquences négatives sur le développement affectif et les dérivés qui pourraient avoir lieu. Et bien sûr, voir les conséquences sur les humains avant de tirer une conclusion ^^
     
    #12 Lunafey, 27 avril 2017
    Dernière édition: 27 avril 2017
    Banane en Slip, Ilya, Gabelote et 23 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...