Deux livres pour changer d'avis sur les femmes au Moyen Âge

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par LadyDandy, le 27 décembre 2014.

  1. LadyDandy

    LadyDandy
    Expand Collapse
    Licorne

  2. Licorne-Chloé

    Licorne-Chloé
    Expand Collapse
    Groupie. 

    Mmh. Je reste assez dubitative sur cette hypothèse. Il y a pu avoir quelques femmes mais la majorité des femmes restaient "soumises", malheureusement :mur:
    A ce sujet, j'avais lu "Mâle moyen âge" de Georges Duby, c'était très bien :top:
    Et puis Georges Duby c'est plus qu'un médiéviste, c'est une licorne tellement il est chouette :unicorn:
     
    Reifferscheidt, Lemon Curd, orianebleue et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. La Dame Grise

    La Dame Grise
    Expand Collapse
    Dear Sister, I do not spread rumors. I create them.

    :halp:
    Je ne suis pas du tout historienne mais j'ai une véritable obsession pour le Moyen-Âge (je devrais poster une photo de mes ouvrages sur le M-Â haha), et il me FAUT le deuxième, je veux je veux je veuuuuux
     
  4. Lilou la licorne

    Lilou la licorne
    Expand Collapse
    Wit beyond measure is man's greatest treasure.

    Très cool article, je trouve que l'approche historique est vraiment sympa et intéressante pour essayer de réfléchir au rôle de la femme ou plutôt des femmes dans la société.
    Je vais aller zyeuter les ouvrages, leurs prix, leurs disponibilités etc.
     
    orianebleue a BigUpé ce message
  5. GabrielleV

    GabrielleV
    Expand Collapse
    Tea Time: Earl Grey Darling

    J'ai aussi un certain rejet de Régine Pernoud. Vraiment pas au top au niveau méthodologique et idéologique.

    Duby est toujours excellent bien sur, mais aussi ce petit documentaire de l'historien britannique Michael Wood (Christina a Medieval Life, disponible sur youtube), pour un regard sur les femmes du peuples (attention, c'est en anglais, mais je recommande!).

    Je ne connaissais pas Les Chevaleresses mais je vais de ce pas me le procurer!
     
    #5 GabrielleV, 27 décembre 2014
    Dernière édition: 27 décembre 2014
    Lemon Curd a BigUpé ce message
  6. Jouny

    Jouny
    Expand Collapse
    "Oh brave new world, that as such people in't"

    Duby, c'est un gros <3 évidemment. Sinon, pour celles que ça intéresserait, Sophie Cassagnes-Brouquet mène actuellement des recherches au Mirail sur les femmes criminelles dans les archives judiciaires de Toulouse.

    Régine Pernoud, même si j'avais tiqué comme Landy Dandy sur la conclusion, a au moins le mérite de faire des ouvrages courts et faciles d'accès pour qui ne connaît rien au Moyen Age ou en a une vision cliché :)
     
  7. Reifferscheidt

    Reifferscheidt
    Expand Collapse
    La Castiglione.

    Très bon article pour les néophytes en histoire ! Les deux lectures sont très bien, je conseillerai pour ma part les volumes dirigés par George la licorne Duby et Michèle Perrot (la grande) sur l'Histoire des femmes. Ces volumes sont très riches et les divers chapitres sont écrits par des spécialistes de la question. Je recommande également Histoire de la vie privée. Tome II. De l'Europe féodale à la Renaissance, de Dominique Barthélémy sous la direction de Duby (encore et toujours) et Philippe Ariès. Ce sont des sommes très efficaces que j'utilise pour ma part comme point historiographique indispensable dans mes travaux de recherche.
     
  8. DvasssT

    DvasssT
    Expand Collapse

    Etant dans des études d'histoire, je pense qu'il faut quand même faire attention quand on essaie de faire dans l'histoire des femmes. Dans le cas de Régine Pernoud, si comme le dit l'article elle s'adresse aux féministes, je pense qu'elle fait une grooosse erreur parce que ... Christine de Pisan, quoi ! J'admire beaucoup cette auteure parce qu'elle a une capacité de compréhension incroyable de son époque (et notamment des enjeux de la guerre Armagnac/ Bourguignons) MAIS si elle se dresse contre les préjugés envers les femmes elle n'est en aucun cas une référence véritable à mettre sous le nez des féministes au sens où elle ne remet absolument pas en cause la société patriarcale. En fait, en ce qui concerne le féminisme, je suis assez dubitative quand au fait de l'appliquer à des époques antérieures à son existence véritable (c'est une notion beaucoup trop récente pour être introduite dans une réflexion sur l'époque médiévale en tout cas). En revanche je suis très contente des études qui redéfinissent avec plus d'exactitude la place des femmes à différentes époques historiques parce que certaines figures ont clairement été diabolisées (Catherine de Médicis, si tu me lis de ton royal tombeau, je t'admire vraiment) et méritaient qu'on leur rendent justice ;)
     
  9. Akimana

    Akimana
    Expand Collapse

    Je suis étudiante en histoire médiévale et il y a quelques temps j'ai du orienter mes recherches sur les femmes (plus particulièrement sur la tripartition des femmes au sein de la société médiévale, entre virgo, l'épouse et la veuve.
    Ces livres -entre autres- m'ont passionnés et beaucoup aidés:

    DUBY Georges, PERROT Michelle, Histoire des femmes en Occident le Moyen Âge sous la direction de KLAPISCH-ZUBER Christiane, Perrin, 2002

    La femme au Moyen Age, Vol.II des Actes de la faculté Jean-Monet, La documentation française, Paris, 1992

    LETT Didier, Hommes et femmes au moyen Âge histoire du genre XIIe-XVe siècles, Paris, Armand Collin, 2013


    Pernoud est a prendre avec des pincettes puisqu'elle simplifie souvent des mécanismes assez complexes
     
Chargement...