Diglee et l'étiquette « Girly »

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 31 décembre 2013.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Gotmilk

    Gotmilk
    Expand Collapse
    Working Girl

    C'est tout simplement magnifique !

    Un article plein de bon sens, un très bon regard sur la société, et surtout, quelle force d'admettre (publiquement) ses erreurs, de les mettre en avant et de dire "Ok, j'ai fais quelques conneries, que je vais maintenant rattraper !" ça prouve la force de Maureen (que je ne savais pas si cool, ce qui me permet de la découvrir).

    Bravo <3
     
  3. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    @Marie.Charlotte  C'est marrant d'associer art et culture à nerd. Je pensais que c'était des clichés associés plutôt aux femmes (qui sont sensées être plus littéraire etc.)
    Comme quoi les clichés... :d
     
  4. super-flue

    super-flue
    Expand Collapse
    C'est systématiquement débile, mais c'est toujours inattendu

    Je suis contente de voir que sa sensibilité à ce sujet s'est affinée !!!

    Je suivait il y a quelques années, mais j'ai arrêté justement par lassitude du manque de critique du girly.
    genre "girly ok, c'est marrant, on peut en jouer, mais faut en même temps se moquer de cette image réductrice quand même, sinon c'est creux"

    Du coup : très bel article.

    Je remets Diglee ds mes favoris de blogBD uh uh
    je suis toute joie !
     
  5. Syborg

    Syborg
    Expand Collapse
    Pas le temps

    Je ne suis pas d'accord avec cette critique du girly. Elle s'est fourvoyé, mais c'est bien d'avoir conscience de ses "erreurs de parcours". Cependant désolée mais même s'il y a de l'émotion, des sentiments parfois, les règles, et les problèmes féminins ça n'intéresse pas du tout la majorité des hommes... Et partager la "faute" ça n'est pas vraiment assumer.

    Une femme peut s'intéresser aux bagnoles, au foot, etc. Mais un homme ne s'intéressera pas vraiment aux tampons ou au shopping. Les femmes peuvent s'intéresser à tout, mais pas les hommes, c'est comme ça, ils s'en foutent... Mais c'est pas pour ça que c'est du machisme ou qu'il n'y a pas d'égalité des sexes... Alors l'éditeur qui voit un projet "girly" (je n'aime pas ce mot mais bon) et qui parle de "lectrices" c'est tout à fait légitime à mon sens, même si c'est un peu dommage. Mais pour moi ça n'est pas un problème d'égalité des sexes ou féministe, un homme et une femme sont différents de toute façon, et de bien des façons.

    Et puis je ne comprends pas son problème : elle dit qu'elle rêve de se sentir humaine avant d'être une femme mais qu'elle n'est complète que dans toutes les choses qui font son "genre"... Si elle aime faire des trucs girly dans son blog, sinon ça serait comme se trahir, alors il faut comprendre le fait que moins d'hommes vont s’intéresser à ses histoires... Imaginez Boulet qui fait des blagues sur les Magnum (les flingues pas les glaces) ou les footballeurs assez souvent, comme Diglee pour le shopping et autre...

    Si dans "Bref" il n'y avait que du foot et des flingues, je suis sûre qu'il y aurait beaucoup moins de filles ! Désolée mais Bref à part le fait qu'il se masturbe assez souvent devant son ordi, les thèmes sont universels (il aime une fille, mais un peu une autre aussi, ses amis ont des problèmes, son frère fait son coming-out...).

    J'espère que Diglee aura du succès avec ses autres publications, qu'elle ne sera pas cataloguée d'emblée comme "girly". Pour moi le seul réel problème c'est le fait pour un artiste d'être jugée sur une seule partie de son travail, et de ne pas comprendre qu'il a plusieurs facettes, et de refuser de le publier parce que "c'est pas comme d'habitude"... Et ça touche pas que les auteurs de BD. Cependant prenez l'exemple de ZEP, qui s'en est plutôt bien sorti (Titeuf (enfants) / Le zizi sexuel (ados) / Divers illustrations (Chansons pour les pieds de JJ Goldman) / puis dernièrement Histoire d'Hommes (plus adulte)). Et si vous me dites que "ha mais si c'était une femme ça serait pas pareil le public aimerait moins" je peux vous citee des auteures de SF et croyez-moi les hommes qui lisent ces livres en ont rien à faire que ce soit une femme/un homme l'auteur(e).
     
    #5 Syborg, 3 janvier 2014
    Dernière édition: 3 janvier 2014
  6. harryjoe

    harryjoe
    Expand Collapse
    S'en tape le coquillard Guest

    Je ne suis pas d'accords avec ce que tu dis. Tu ne crois pas que le pourquoi que les garçons ne s’intéressent pas au histoires féminines, c'est dû au fait que notre société éduque et répète sans cesse au hommes que se qui est féminin est superficiel, et que l'une des pires insulte pour un homme c'est d'être traiter de femmes (ou d'homo) ?

    On invite souvent les filles à se reconnaitre (non, à s'adapter) au personnages masculins des histoire, mais l'inverse n'est jamais demandé pour les hommes (ou même proposé). Ce n'est pas pour rien que les femmes sont aussi peu représentées culturellement (ou cantonné au trucs girly qu'on ne peut laisser qu'à elles, pour le reste on met au masculin comme sa tout le monde est contant). Sa relève du sexisme pour moi.
     
  7. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    Je ne suis pas d'accord du tout avec ce passage!
    Les femmes peuvent s'interesser à tout, pas les hommes. Ah bon?

    Déjà c'est une grosse généralité, et dire que les hommes ne s'interessent pas au shopping c'est un peu facile, cliché, et surement très éloigné de la réalité! (Ou alors tout les petits minets super lookés à qui j'ai servi des big mac l'an dernier n'existaient pas).

    Ok les hommes ne s'interessent peut être pas aux tampons, mais bon les femmes ne s'interessent pas aux fleshlights non plus (je vous laisse chercher ce que c'est :cretin: )
     
  8. Syborg

    Syborg
    Expand Collapse
    Pas le temps

    Pourtant y'a de plus en plus d'hommes qui s’intéressent à leur image, leurs problèmes de peaux, il y a quelques années on avait pas ou peu de publicités Nivea Men, Dove Men Care etc. ce qui relève (ou plutôt relevait, donc) des choses féminines, superficielles.
     
  9. harryjoe

    harryjoe
    Expand Collapse
    S'en tape le coquillard Guest

    Les choses bougent tout gentillement, mais les soins pour hommes sont très loin d'être Girly, c'est 100% viril (voir macho), pour être certain qu'il ne se sente pas féminisé par des actes finalement coquet (se qui les rassurent). Il suffit de regarder les pubs pour les produits masculins et ceux pour les produits féminins: le but d'une crème hydratante et le même pour les femmes comme les hommes, mais on vend les produits de façon tellement différente et toujours très emprunte de clichés à mon goût (c'est le monde de la pub me dira-t-on) d'un coté comme de l'autre.
     
  10. Zaïre

    Zaïre
    Expand Collapse
    Guest

    J'attendais tellement ça de Diglee ! J'ai été vraiment aux anges quand j'ai lu ça !
    On sent que c'est une fille avec un potentiel impressionnant, très curieuse et cultivée, et la voir se cantonner là dedans et ne sortir finalement qu'une seule carte de son jeu me frustrait vraiment. Je lui en voulais presque (oui, je sais... :fear:)

    Je ne suis pas hyper d'accord avec tout ce qu'elle dit et certaines tournures de phrases sont peut être maladroites mais wow, ça fait du bien de voir des gens se remettre autant en question, de manière aussi objective et intelligente !

    J'attends de voir ce que ça va donner mais une telle prise de conscience ne peut être à mon sens que positive :)
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. marjow
    Réponses :
    13
    Affichages:
    2184
  2. Babydoll
    Réponses :
    0
    Affichages:
    839
  3. Diglee
    Réponses :
    14
    Affichages:
    1398
  4. FiFi.
    Réponses :
    0
    Affichages:
    686