Diglee revient, en BD, sur l'absence d'auteurEs en compétition pour le Grand Prix d'Angoulême 2016

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 12 janvier 2016.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Pixel Quartz

    Pixel Quartz
    Expand Collapse
    Aime les patates

    A un moment elle écrit "que les revendications de plus de 100 femmes n'aient pas suffi a faire avancer le débat" ... et ça m'a rappeler ce moment dans Mulan ou elle arrive à la capital pour essayer de prévenir que les Huns arrivent, sauf que personne ne l'écoute et Mushu lui dit "tu es redevenu une femme souviens toi" (ou un truc du genre) ... et j'ai l'impression que c'est exactement ça, on ne prend pas la paroles des femmes en compte, on ne les écoutent pas ... et c'est bien dommage parce que souvent elles ont des choses importantes à dire
     
    Lilou la licorne, Émilio, TarteTatin et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. No One Knows.

    No One Knows.
    Expand Collapse
    It's only forever, not long at all

    Bon c'est toujours un sujet délicat surtout par écrit mais j'ai plusieurs questions la dessus:
    Ca fait plusieurs année qu'il n'y a qu'une ou deux femmes dans la sélection, pourquoi un sursaut "d'activisme" cette année ? On est d'accord que une ou zero sur 30 personnes ça revient au même... (après peut-être qu'on en parle chaque année...) on est aussi d'accord que vaut mieux tard que jamais.
    Quels sont les critères ? Peut-être qu'aucune ne méritait d'être dans cette sélection. C'est possible aussi non ? **pas frapper**
    Je pense que le système de sélection/ de vote est à revoir mais sauter sur le Festival en le traitant de "grand méchant" n'est pas vraiment une solution pour moi.
    On s'entend, c'est bien de mettre ça sur le devant de la scène, d'en discuter et de voir d'où vient le problème. Après si c'est pour avoir 15 meuf l'année prochaine dans la sélection parce qu'il faut des femmes franchement ça ne sert à rien et ça n'aide pas l'égalité.
    Je ne connais pas grand chose au monde de la BD donc toute info supplémentaire est bienvenue :)
     
  4. Mirabelle et Chocolat

    Mirabelle et Chocolat
    Expand Collapse
    open my mind

    Je te rejoins No One... je me suis dis la meme chose.. si ca se trouve c'etait parce que aucun des BD de "femme" n'etait assez "bien"
    Je trouve que cette sorte de discrimination positive dessert tooootalement le principe d'égalité. Si t'es bon... t'es bon que tu sois un homme ou une femme. Je ne pense pas que les personnes qui ont fait les selections ce sont dit "ah non mais elle on l'a prend pas c'est une femme". Et d'un autre coté, si l'année prochaine, on sélectionnait 15 femmes/15 hommes, est ce que ca voudrait dire que le 16e potentiel homme qui aurait pu etre choisi mais que finalement on a pas pris parce qu'on avait notre quota, serait moins "bon" que la 1er des nanas selectionné et qu'il serait moins méritant d'avoir son projet selectionné ??
    Et sinon est ce qu'il y'a des handi aussi dans les auteurs selectionnés ? parce que bon, si il y'en a pas... c'est naze aussi... Tout ca pour dire que ca devient fatiguant de toujours vouloir une inégalité parfaite entre homme et femme, alors que si le débat remonté un peu plus haut et qu'on parlait d'individu plutot que de genre, ben on se prendrait vachement moins la tete pour rien ! :)
     
  5. Morpheme

    Morpheme
    Expand Collapse

    Mais ??? Genre les hommes sont inhéremment meilleurs créateurs, ou quoi ? J'y connais pas grand chose non plus, mais au vu de ce que Diglee, Mirion Malle, et le collectif des créatrices de bd contre le sexisme disent, des femmes il y en a, et des douées, à la longue carrière et tout, donc :confused:

    Ca m'hallucine que tu évoques la "discrimination positive" (personne ne l'a fait, personne ne demande ca), genre aucune femme ne peut POSSIBLEMENT juste mériter sa place. Visiblement c'est plus facile de croire que les hommes sont juste plus doués là-dedans que de croire que la misogynie est réelle...

    Ca s'appelle le sexisme systémique. Personne ne se dit se genre de chose consciemment, or le plafond de verre existe bel et bien. Les propos du directeur du festival que Diglee relate (as-tu lu son billet ?) montrent bien que les femmes ne sont pas perçues comme égales (dans ce milieu comme littéralement tous les autres), il n'y a rien d'objectif dans les choix qui sont faits.
     
    Pample-Lune, Lysine_, Glück et 7 autres ont BigUpé ce message.
  6. No One Knows.

    No One Knows.
    Expand Collapse
    It's only forever, not long at all

    @Morpheme Non ils ne le sont pas. Bien sur je ne dis pas ça.
    J'en reviens à ma question comment est faite cette sélection ? Diglee survole un point dans sa planche mais ce n'est pas complet (et c'est bien normale elle n'a pas écrit un essai sur le sujet). Il faut autant d'année de profession? autant de BD sorties? une BD sortie dans l'année précédente? International? Est-ce très large ou à l'inverse très spécifique? Serait-il inconcevable qu'aucune femme n'ait rempli les critères de la sélection ? Apparemment oui, mais pourquoi ?
    Je ne cherche pas d'excuse, je cherche à comprendre. M'indigner sans avoir toutes les infos ce n'est pas mon truc. J'entends bien le soucis de notre société, je ne minimise pas non plus :v:
     
    #7 No One Knows., 13 janvier 2016
    Dernière édition: 13 janvier 2016
  7. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    @No One Knows. @Mirabelle et Chocolat : si, l'année prochaine, sur 30 noms, il n'y a aucun homme. À votre avis, l'opinion publique se dira :
    - wow, peut-être que ces 30 femmes ont été + méritantes que tous les hommes
    - ah, discrimination positive... ça n'aide pas l'égalité.

    Le vrai souci, c'est qu'il n'y a que les femmes que l'on traite comme "des femmes", et pas des auteurEs. Si le délégué du festival, Franck Bondoux, avait dit d'emblée "il y a avait bien des auteurEs considérées, mais on ne les a pas retenues pour telle et telle raison, que tel auteur méritait davantage parce que... etc etc etc", j'aurais pu comprendre. Sur TROIS sélectionnés, trois mecs, j'aurais compris. Mais sur trente ? J'ai vu passer une stat, je crois que les auteures sont 12% de la profession, donc sur 30, ça aurait dû faire 4 auteures sélectionnées, si la sélection était vraiment faite à talent égal... Ou alors, on considère que les femmes sont moins douées ; et c'est ça, le sexisme, en fait. :dunno:

    Perso, c'est le fait qu'il réponde "on peut reprocher au festival de ne pas avoir su trouver une ou deux femmes pour le symbole" qui trahit complètement son absence totale de considération pour les auteurEs : en fait, ce ne sont pas "des symboles". Elles font le même métier que les auteurs.

    Vous voyez le souci ?
     
    Glück, Jimmie., Querencia et 3 autres ont BigUpé ce message.
  8. No One Knows.

    No One Knows.
    Expand Collapse
    It's only forever, not long at all

    Oui je vois où est le soucis :vieux: La phrase du délégué du festival est très claire effectivement.
    Mais ça m’embêterait qu'après ça on minimise le succès de certain/e parce que: tu vois, il faut un quota. Qu'on mette de côte l'un/e parce qu'il faut un quota.
     
    Clemence Bodoc a BigUpé ce message
  9. Pixel Quartz

    Pixel Quartz
    Expand Collapse
    Aime les patates

    Le truc c'est que personne ne veux d'un quota, on ne veux pas que les femmes remplacent les hommes mais qu'elle soient à leur côté et ce sur le même niveau d'égalité, je pense que choisir des femmes n'empêchera jamais de choisir des hommes :dunno:
    (et puis, si après ils ont réussit a choisir 6 femmes c'est qu'ils y en a qui correspondent parfaitement à la sélection de ce prix)
     
  10. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Oui, et c'est aussi ce que dénoncent les auteures de BD ! C'est aussi la (l'une des ?) raison(s) pour laquelle le festival n'a pas refait une liste : les auteures auraient paru "repêchées"... donc ils ont préféré laisser le vote libre cette année, pour éviter justement cet effet 'quota'.
     
Chargement...